Sante

COVID-19 : Soins aux enfants et aux personnes âgées

COVID-19 : Soins aux enfants et aux personnes âgées

Le COVID-19 et les soins aux enfants malades

Les mesures de prévention, les précautions et les soins qui s’adressent aux enfants sont les mêmes que pour les adultes.

Consultez un médecin :

  • Si votre enfant à moins de 3 mois et qu’il a une température rectale de plus de 378 degrés C (100,4 F), communiquez avec le service d’urgence pour savoir où consulter ;
  • Si votre enfant est porteur d’une maladie chronique ou est immunodéprimé et qu’il a une température rectale de plus de 38 degrés C (100,4 F), rendez-vous dans une urgence près de chez vous ;
  • Si votre enfant semble très malade, qu’il est sans énergie et que vous avez de la difficulté à le réveiller, rendez-vous dans une urgence près de chez vous.

Donner une médication appropriée : Si votre enfant a plus de 3 mois et qu’il fait plus de 38 degrés C (100,4 F) de température rectale, vous pouvez lui donner de l’acétaminophène (Tylenol, Tempra ou autres), selon les indications du produit et le poids de votre enfant.

Voyez au confort de l’enfant. Assurez-vous :

  • Que votre enfant porte des vêtements légers ;
  • Qu’il repose beaucoup ;
  • Qu’il boit suffisamment et qu’il ne présente pas de signes de déshydratation, particulièrement s’il a des vomissements ou de la diarrhée.

Surveillez les signes de déshydratation, qui sont les suivants :

  • Absence d’urine à l’intérieur de six heures chez les bébés et absence d’urine pendant plus de huit heures chez les enfants plus âgés ;
  • Fontanelles creuses (régions molles sur le dessus de la tête des bébés) ;
  • Peau froide qui ne reprend pas sa place rapidement lorsqu’on la pince;
  • Irritabilité, somnolence.

Si votre enfant présente des signes de déshydratation, vous pouvez, au besoin, lui donner des solutions de réhydratation vendues en pharmacie comme du Pedialyte. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Gardez la température de la pièce où se trouve votre enfant à environ 20 degrés C (68 F).

Mises en garde :

  • Mesurez toujours la température de votre enfant à l’aide d’un thermomètre, préférablement par voie rectale.
  • Attendez 30 minutes avant de prendre sa température par la bouche s’il a bu ou mangé quelque chose de froid ou de chaud.
  • Ne frictionnez pas votre enfant avec de l’alcool pour faire baisser sa fièvre. L’alcool peut être absorbé par la peau ou les poumons de votre enfant et lui être toxique.
  • Ne donnez pas d’ibuprofène (Advil, Motrin ou autres) à votre enfant s’il a moins de 6 mois.
  • Ne donnez pas d’acide acétylsalicylique (Aspirin ou autres) à un enfant ou à un jeune de moins de 18 ans.

Soins aux personnes âgées

Les personnes âgées sont plus fragiles aux infections et aux complications en raison du processus de vieillissement normal. Elles sont également plus à risque de décès de la COVID 19.

Une infection au coronavirus (COVID-19) peut se manifester différemment chez une personne âgée.

Une personne âgée pourrait ne pas avoir de fièvre mais présenter l’un des signes suivants :

  • Diminution rapide de l’autonomie (participe moins à ses soins, ne prépare plus ses repas, etc.) ;
  • Perte d’appétit ;
  • Confusion ;
  • Somnolence ;
  • Chute ;
  • Apparition de problème d’incontinence (n’en avait pas) ;
  • Plus agitée ou plus ralentie ;
  • Perturbation du sommeil ;
  • Irritabilité.

Prévention, protection et soins

Les mesures de prévention, de protection et de soins présentées dans ce guide sont les mêmes pour les personnes âgées.

Plus particulièrement, les personnes âgées sont plus fragiles aux risques suivants :

Risque de déshydratation

Les personnes âgées sont plus à risques de se déshydrater notamment en raison du fait que la sensation de sois s’émousse en vieillissant. Elles ne pensent donc pas toujours à boire parce qu’elle ne ressentent pas la soif :

  • Faire penser souvent à boire aux personnes âgées ;
  • Encourager la prise de liquides supplémentaires avec les repas et les médicaments ;
  • Éviter la prise d’alcool et de caféine.

Risque de dénutrition

En présence d’infection, les personnes âgées ont besoin d’augmenter leur prise de protéines.

On trouve les protéines dans la viande, les poissons, les légumineuses, les œufs, les produits laitiers et les noix.

Il est important de prendre des collations contenant des protéines entre les repas et avant de coucher.

Risque de perte d’autonomie

Une immobilité complète au lit ou au fauteuil a des conséquences importantes sur la perte d’autonomie et l’apparition de complications. 24 heures suffisent pour une condition d’immobilité.

Lever la personne dès que son état le permet, la faire bouger le plus possible, et lui laisser faire ses activités de soins (hygiène, habillement, etc.) et ses activités quotidiennes selon ses capacités. Cela diminue de façon importante le risque de complications.

Même l'intelligence ne fonctionne pleinement que sous l'impulsion du désir. (Paul Claudel, écrivain français).
Même l’intelligence ne fonctionne pleinement que sous l’impulsion du désir. (Paul Claudel, écrivain français).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *