Saguenay-Lac-St-Jean

Chroniques du Saguenay-Lac-St-Jean

Chroniques du Saguenay-Lac-St-Jean

La vie quotidienne de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean en octobre 1960

Ce que se passait dans la région en octobre 1960…

Projet d’emprunt de $665,000 soumis aux contribuables d’Alma, mercredi

Alma. Le projet d’emprunt de$6450.000 sera soumis à l’approbation des contribuables d’Alma, mercredi le 12 octobre, au cours d’une assemblée spéciale qui durera de 7 Heures à 10 heures du soir. Cette décision a été prise par le conseil municipal, a 1‘assemblée spéciale de jeudi soir.

Voici comment on procédera pour rassemblée de mercredi prochain : Le secrétaire donnera d’abord lecture de l’article 503 de la loi des citée et villes, puis lira le règlement # 237.

Si, avant 10 heures, quarante propriétaires n’ont pas demandé que l’emprunt soit approuvé par référendum, le projet d’emprunt est accepté immédiatement, Dans le cas contraire, l’emprunt sera soumis aux propriétaires par référendum à une date qui sera fixée par le conseil.

L’Aréna

Le conseil municipal a décidé, au cours de la même assemblée spéciale, qu’il y aura votation pour adopter le règlement no 238, c’est à-dire la municipalisation de l’aréna, lundi et mardi, les 24 et 25 octobre, de 9 h., du matin a six heures du soir, dans la salle du conseil à l’hôtel de ville d’Alma.

Pour que la municipalisation soit adoptée, il faudra obtenir la majorité en nombre et en valeur de tous ceux qui auront voté. Si le projet de municipalisation est accepté par la population, le conseil verra ensuite à adopter un règlement d emprunt pour financer le projet.

Ce règlement d’emprunt, qui pourra comprendre le règlement de la dette de l’aréna actuel, et le financement d’une nouvelle construction, sera ensuite soumis aux contribuables pour approbation.

Assemblée de la Fédération de l’U.C.C.

Notre-Dame-d’Hébertville. La Fédération de l’Union catholique des cultivateurs du Saguenay tiendra son assemblée générale annuelle, mardi, le 11 octobre, à Notre-Dame-d’Hébertville, sous la présidence de M. Joseph Bouchard, de St-Bruno. L’assemblée débutera à 9 heures et demie.

C’est au cours de cette importante réunion que les délégués auront à se prononcer sur un projet d’assurance-accident lié à la cotisation de membres de l’U.C.C. et qui est à l’étude depuis quelque temps.

Toutes les résolutions préventives lors du congrès annuel de la fédération seront de nouveau étudiées par les membres et révisées s’il y a lieu. Parmi ces résolutions, les plus importantes ont trait a l’industrie laitière, les prix de soutien des produits agricoles, la loi des marches agricoles, les prêts a court et à long terme, les engrais chimiques et la forêt

Au cours de la même journée, les délégués auront également à élire les nouveaux officiers du bureau d’administration pour remplacer ceux dont le terme se termine cette année. Le président, M. Joseph Bouchard, fera une revue des activités de l’année et présentera la situation financière de la Fédération.

Semaine du Jeune Commerce à Kénogami du 9 au 15 octobre 1960

Kénogami. — La semaine du Jeune commerce se tiendra cette année du 9 au 15 octobre, à Kénogami. À cette occasion, un programme spécial a été organisé, afin de souligner dignement cet événement.

La première activité de cette semaine se déroulera demain après-midi, à l’hôtel de ville de Kénogami, à 2 h. L’on procédera alors a l’initiation des nouveaux membres, selon les règles de la Fédération provinciale de cet organisme. Par la suite, un souper-causerie réunira les membres, nouveaux et anciens, de même que leur épouse ou aime, à la salle du Fish & Chips de Jonquière.

Les activités dominicales seront clôturées par une soirée récréative, au même endroit.

Le lendemain, lundi, ce sera la journée des sports. les membres se réuniront alors dans la soirée, au Mémorial Hall de Kénogami, afin de participer à un tournoi de quilles. Mardi, le 11, marquera l’ouverture officielle des cours de pratique oratoire, à l’hôtel de ville. Mercredi, M. A. L. Auger, employé de la Compagnie électrique, procédera à l’inauguration des cours d’université populaire. À cette occasion, l’on projettera un film sur la construction de l’usine de l’Alcan à Kitimat.

La première assemblée générale de l’organisme se tiendra jeudi, le 13, toujours à l’hôtel de ville. Le maire J-O. Bradet procédera alors à l’assermentation du nouveau conseil d’administration présidé par M. Roch St Hilaire. Cette semaine, du Jeune commerce se clôturera par une soirée récréative qui aura lieu samedi, le 15 au soir, en la salle des Mooses, rang St-François.

Assureurs-vie en congrès, à Isle-Maligne

Isle-Maligne. L’Association des assureurs-vie du Canada tiendra son congrès régional mardi le 11 octobre, au manoir du Rocher, à L’Isle Maligne, sous la présidence de M. Lac Saucier, de Chicoutimi.

Plusierus conférenciers de marque adresseront la parole au cours de ce congrès, notamment M. Gabriel Pelletier, secrétaire de la solidarité ; M. Renaud Jolicoeur, gérant adjoint de la Mutual Life ; M. J.-Gérard Gauthier, directeur des agences de la Prudential of América ; M. Léonard Brosseau, gérant de la solidarité à Ste-Thérèse, et Claude McCabe, agent de liaison de l’Association des assureurs-vie.

Le midi, il y aura banquet pour tous les congressistes et les invités d honneur. Le congrès se terminera par une réception officielle offerte par les autorités civiles de la ville d’Isle-Maligne.

Ses parents n’étaient pas au rendez-vous

Chicoutimi – Les parents d’un adolescent de Chicoutimi Nord n’étaient pas encore au rendez-vous, hier matin au Palais de justice.

Le jeune prévenu, de la rive nord du Saguenay, est accusé de deux effractions et de deux vols d’argent totalisant a une vingtaine de dollars. Il avait comparu au début de la semaine, mais le magistrat désirait rencontrer les parents avant de prendre une décision. Un rendez-vous avait été fixé hier matin, mais ni la mère ni le père ne sont venus.

Le prévenu a manifesté le désir d’être placé dans une école de protection. Le juge lui a répondu qu’il avait communiqué avec les préposés à cette école, mais qu’il n’avait pas encore eu de réponse. Le président espère toujours rencontrer les parents avant de prendre une décision dans ce cas. La cause a été remise au 19 octobre.

Le passage à niveau de la rue Saint-Joseph, à Alma

Discussion en vue de la pose de signaux lumineux

Alma. La cité d’Alma et la compagnie du chemin de fer Alma et Jonquière se présenteront devant la Régie provinciale des transports qui siégera à Alma jeudi le 13 octobre, pour discuter de nouveau de l’installation des signaux lumineux et sonores à l’intersection de la rue St-Joseph.

Cette question avait déjà été soumise à la Régie des transports il y a quelques années et cet organisme avait alors rendu jugement a l’effet que la cité d’Alma et la compagnie du chemin de fer Alma et Jonquière devaient payer les frais d’installation et d’entretien des signaux à raison de 50 pour cent chacune. Cependant, aucune action n’avait été prise par l’une ou l’autre des parties a la suite de ce jugement.

L’accident mortel survenu à la jeune Rose Ange Boulanger, en mars dernier, à l’intersection de la rue Si Joseph, a remis cette question en lumière et la ville d’Alma est revenue à la charge pour demander une nouvelle audition à la Régie des transports. Cette décision a été prise à la suite d’une action en dommage au montant de $13,000, prise contre la ville d’Alma par la famille de la jeune Rose-Ange Boulanger, qui avait été heurtée à mort par un train de la compagnie Alma & Jonquière Railway, à la traverse à niveau de la rue St-Joseph.

Prévenu en liberté sous conditions

Chicoutimi. C’est sous condition de bonne conduite que Georges McNicoll, de Bagotviile, s’est vu imposer un cautionnement de $200 en attendant son enquête, le 18 octobre.

Le prévenu était accusé d’avoir assailli sa femme et de lui avoir infligé des lésions corporelles. Il était détenu en prison depuis huit jours pour cette offense Le juge Louis-René Lagacé a voulu examiner le dossier avant de se prononcer sur ce cas. McNicoll a nié sa culpabilité et subira son enquête le 18 octobre. Cependant, après lui avoir imposé un cautionnement de $200. le magistrat l’a averti que c’était sous condition « Si d autres aventures se produisent entretemps, dit-il, le cautionnement sera annulé.”

L’inculpé se retira sans mot dire.

Banquet annuel des contremaîtres

Arvida. Tous les contremaîtres et membres associés du club des contremaîtres d’Arvida sont cordialement invités à assister au au banquet annuel du club. Ce banquet, qui débutera à 6 heures 30 ce soir, aura lieu à l’hôtel Chicoutimi.

Une soirée récréative suivra le banquet. Ceux qui désirent se procurer un billet, peuvent s’adresser à leur président de zone.Pour toute information supplémentaire, les membres sont priés de communiquer avec M. Alfred Tremblay. au téléphone, LI 3-7449.

Le bénéfice et les pertes se succèdent… Photo de Megan Jorgensen. Le golfe en hiver.

À Laterrière : M. J.-B. Claveau président de la Société St.-Jean-Baptiste

Chicoutimi. M. Jean-Baptiste Claveau a été réélu président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Laterrière.

Le président a été reconfirmé dans ses fonctions au cours de l’assemblée générale annuelle de l’organisme, récemment.

M Claveau sera secondé dans sa tâche, par Mme Louis-Philippe Fournier, vice-présidente, M. Auguste Bélanger, secrétaire ; comme conseillers et conseillères : MM. Léopold Harvey. Raymond Pedneaull, Louis Marie Morin et Gérard Gauthier ; Mmes Gustave Côté, Jean-Marie Tremblay. Les propagandistes sont Mlle Marcelle Fortier, et Colette Tremblay.

Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste régionale, M. Maurice Côté était l’invite d’honneur à cette occasion. Les propos enthousiastes qu’il a abordés rejaillirent sur tout son auditoire en augmentant l’ardeur dans leurs coeurs de patriotes.

Le rapport des propagandistes, Mlles Fortier et Tremblay, révéla le beau travail qui a contribué à l’augmentation des effectifs de la SSJB de Laterrière. Il fut aussi question du prêt d’honneur, du concours de langue parlée, et d’histoire du Canada. Un comité a été formé pour voir a ces activités.

Au terme de la réunion le président régional a affirmé que la section de Laterrière représente un actif précieux au sein de la SSJB du Saguenay.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *