Régions du Québec

Régions touristiques du Québec

Régions touristiques du Québec

Régions touristiques du Québec

Au Québec, outre la division en 17 régions administratives, une division en régions touristiques ou historiques est largement utilisée. À première vue, il n’y a pas de différence entre ces deux divisions.

Toutefois, dans la division touristique, la Gaspésie et les Îles de la Madeleine deviennent deux régions distinctes, tout comme la ville de Québec et le Charlevoix.

Canton Balète

Émile Balète (1831-1909), colonel français blessé au cours de la guerre franco-allemande de 1870-1871 et décoré pour ses faits militaires, est venu s’établir au Québec, en 1872, et y a fondé l’École polytechnique de Montréal avec Haynes et Pfister, des polytechniciens à qui on a fait appel pour leur compétence. Son nom se retrouve à peu de distance au nord du réservoir Gouin pour identifier un canton voisin, à l’ouest, de celui de Pfister. Sur un terrain généralement marécageux et très arrosé, on trouve plusieurs lacs, dont le plus grand, le lac Baptiste, au sud. Non proclamé.

Lac Ballantyne

Situé dans le Nord-du-Québec et encerclé de nombreux autres plans d’eau, le lac Ballantyne a une superficie de 50 km2. Il s’étend à environ 55 km à l’ouest de l’embouchure de la rivière Koksoak, dans la baie d’Ungava, et à quelque 60 km au nord-ouest de Kuujjuaq. Ce patronyme attribué par la Commission de géographie du Québec en 1943, rappelle l’écrivain Robert Michael Ballantyne (1825-1894), célèbre pour ses intarissables récits d’aventures destinés aux jeunes. Issu d’une famille écossaise d’imprimeurs et d’éditeurs, il n’a que 16 ans, en 1841, lorsqu’il joint les rangs de la Compagnie de la Baie d’Hudson. À Londres, il s’embarque à bord du navire de la compagnie, le Prince Rupert, pour un long périple jusqu’à York Factory, sur la baie d’Hudson. Son intérêt marqué pour les lointaines contrées sauvages et le romantisme qu’il attache à la traite des fourrures l’amènent à parcourir une bonne partie du Nord-Est canadien et de la Côte-Nord du Québec, en suivant toutefois des routes déjà bien établies. De retour en Écosse en 1847, il publie d’abord un récit de son voyage sous le titre Hudson’s Bay; or Life in the Woods of America (1848). À partir de 1856, il entreprend la publication d’une centaine d’ouvrages de fiction. Signalons parmi les plus connues : The Young Fur-Traders (1856), Ungava : A Tale of Eskimo Land (1857) et The World of Ice (1859). Les Inuits nomment ce lac Akiasiurvik, endroit pour regarder de l’autre côté.

Lac Baloney

Sur la Côte-Nord, à 12 km au nord-ouest du lac Cassette, ce petit plan d’eau se déverse dans la rivière du Sault aux Cochons qui rejoint le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Forestville. Baloney (baloné), dont la prononciation s’inspire de l’anglais, provient de l’italien bologna et désigne la mortadelle, gros saucisson composé de porc et de boeuf, apprécié par bien des Québécois. À l’époque des grandes coupes forestières et du flottage de billes de bois, le baloney était souvent considéré comme le steak du draveur. L’hydronyme Lac Baloney (ou Baloney Lake) paraît sur des documents cartographiques depuis le début des années 1960.

Cap Bazire

Cap surplombant le littoral du détroit d’Hudson, à l’extrémité nord de la péninsule d’Ungava. En usage depuis 1961, le toponyme honore la mémoire de Charles Bazire (1624-1677), receveur général des droits et du Domaine du Roi, seigneur, négociant et agent de la Compagnie des Indes occidentales. Arrivé en Nouvelle-France vers 1660, Charles Bazire se lance aussitôt dans les affaires, s’impliquant dans un grand nombre de transactions portant sur des immeubles et des échanges divers. Il apparaît ainsi comme l’un des premiers hommes d’affaires de la Nouvelle-France.

De nos jours, l’ensemble de la province du Québec est représentée par 21 régions touristiques dont voici la description détaillée :

orignal

L’orignal, l’un des symboles touristiques du Québec. Photo : © GrandQuébec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *