Régions du Québec

Laval

Laval

Ville de Laval

La Ville de Laval a été constituée officiellement en 1965 et est devenue une région administrative en 1987.

Établie sur l’île Jésus, entourée par les rivières des Mille Îles et des Prairies et le lac des Deux-Montagnes, Laval (la ville et la région administrative) compte plus de 370 000 habitants. Sa superficie est de 245 kilomètres carrés.

Elle se trouve à quelques minutes seulement du centre-ville de Montréal et des régions administratives des Laurentides et de Lanaudière. La récente prolongation du métro de Montréal facilite les liaisons de la ville avec la métropole.

L’histoire de Laval débute en 1636 avec la fondation de la seigneurie de l’Île Jésus par les Pères Jésuites, mais c’est au début du XXe siècle que l’île commence à s’urbaniser, et c’est vers les années soixante que l’expansion de Montréal donne naissance au développement économique de Laval. Aujourd’hui, Laval est la deuxième plus grande ville de la province du Québec, après Montréal.

Laval est un important centre doté d’une infrastructure industrielle diversifiée, mais le tiers du territoire de la ville est situé dans la zone agricole (dans la partie est de l’île). De plus, la rivière des Mille Îles qui la traverse comporte une trentaine d’îles couvertes de forêts et de marais.

laval.jpg

Vue aérienne de Laval. Photo libre de droits.

Les francophones représentent près de 75% de la population totale et les anglophones 7%. On y trouve également de nombreuses personnes d’origines italiennes, grecques, arabes, arméniennes, portugaises, espagnoles et autres.

Circonscription électorale de Vimont

Situé dans les limites de la ville de Laval, au centre-nord de l’île Jésus, et ayant son front sur la rivière des Mille-Îles, la circonscription électorale de Vimont, d’une superficie de 41 kilomètres carrés, s’est vu amputer d’une fraction de son territoire en 1992, au profit de la circonscription électorale des Mille-Îles, sa voisine à l’est. La population, très majoritairement francophone, est répartie, d’une pat, principalement le long de la rivière des Mille-Îles, dans le secteur de Sainte-Rose et d’autre part, près du boulevard des Laurentides, dans les secteurs d’Auteuil et surtout de Vimont. Le nom de cette ancienne municipalité a été retenu, en 1985, pour désigner cette division territoriales politique. Il rappelle la mémoire du père jésuite Barthélemy Vimont (1594-1667), qui fut supérieur des Jésuites (1639-1645) et curé de Québec. Sur une grande partie du territoire de la circonscription électorale, on pratique la culture maraîchère. Quant à l’économique industrielle, elle est soutenue par plus de 300 entreprises manufacturières, principalement reliées aux produits métalliques manufacturés, à la machinerie, au meuble et à l’alimentation.

Circonscription électorale de Laval-des-Rapides

D’une superficie de 14 kilomètres carrés, cette circonscription électorale, établie en 1980 regroupe l’ancienne municipalité de Pont-Viau (1926), une partie de celle de Chomedey (1961) et la plus grande partie de celle de Laval-des-Rapides (1912), toutes devenues des secteurs de Laval après la fusion des quatorze anciennes municipalités. Située au centre-sud de l’île Jésus et baignée par la rivière des Prairies, elle est plus fortement urbanisée que les autres circonscriptions de l’Île Jésus. Elle compte une soixantaine d’entreprises manufacturières dont les trois principales concernent les aliments, les meubles et l’édition. Le premier membre du toponyme évoque la mémoire de monseigneur François de Laval (1623 – 1708), premier évêque de Québec à qui l’île Jésus fut concédée en 1676 et dont il obtint confirmation en 1699 ; le second, précédé de l’article, est un terme descriptif marquant à cet endroit l’une des caractéristiques du cours de la rivière des Prairies.

Le revenu moyen annuel des Lavallois est actuellement de 29 507 $.

Pour en apprendre plus :

4 Comments

  1. Lenin Vasquez

    2011/11/14 at 5:34

    Salut, Je suis Colombien mais Je voudrai vivre à la ville de Laval, parce que c’est une ville avec des espaces verts et des batiments où on peut respirer air sans pollution. En plus, c’est apres de la grande ville de Montreal.

  2. MOSAFIRE

    2012/02/26 at 4:19

    salut, je suis marocaine mais j aimerais bien vivre dans laval parce qu elle est très agréable, plein d espace verte en plus ma unique fille vie làba et j espére de dieu q il nous aides vivre ensemble ,parce que j ai resté seule au maroc j aime beaucoup ma fille je peux pas vivre sans elle en plus j aimerais faire mon projet a cote de ma fille et merci

  3. sionneau

    2013/07/24 at 11:59

    bonjour je suis de laval en mayenne et souhaite habite a laval au quebec pour son environemment l’emploi et pour mes enfants car a laval c’est pas polluer

  4. Shireen

    2014/03/06 at 1:32

    salut, je suis de l’ile Seychelles, mais je vivre en Italie (Milano) l’année dernière j’étais a Laval en vacances chez des amis, Laval c’est une ville avec beaucoup des espaces verts et sans pollution.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *