Régions du Québec

Région du Nord-du-Québec

Région du Nord-du-Québec

Région du Nord du Québec

Le Nord-du-Québec est la plus vaste région du Québec.

Il est composé de deux territoires: celui de la Baie-James, entre les 49e et 55e parallèles, et celui du Nunavik au-delà du 55e parallèle. La superficie totale en terre ferme est de 718 229 km2, mais la population ne représente que 40 mille habitants, soit 0,5 % de la population du Québec. La région est bordée par les mers boréales et est peuplée principalement par des Inuits, des Cris et des Naskapis. La flore et la faune locales sont adaptées aux rudes conditions des zones nordiques.

nord du quebec

Région du Nord du Québec. Photo libre de droits.

Plusieurs ouvrages hydroélectriques ont été construits dans le Nord-du-Québec. Le gibier et les poissons abondent tellement que chasseurs et pêcheurs pourraient penser qu’il s’agit d’un mirage (les Fata Morgana ne sont-elles pas une spécialité locale ?).

De plus, au milieu de la toundra, c’est le règne de la nuit boréale où l’obscurité est présente vingt-quatre heures sur vingt-quatre en hiver. Par contre, la lumière du jour est presque constamment présente en été, mais cette saison ne dure que trois mois.

De fabuleux sites et phénomènes naturels s’y trouvent, comme le cratère des Pingualuit, résultat de la chute d’une météorite de 3,4 km de diamètre, ou comme les marées les plus grandes jamais enregistrées au monde. C’est donc une région d’expériences rares.

Les villages sont très éloignés les uns des autres et le moyen de transport le plus commun est l’avion ou l’hydravion. Les principales activités économiques sont l’industrie minière et l’industrie forestière. La région recèle 16% des forêts du Québec.

Le revenu annuel moyen est de 19 500 dollars. Le prix moyen des maisons unifamiliales est de 66 mille dollars, mais il faut reconnaître que la plus grande partie de la région n’est pas propice à la construction de maisons.

Canton d’Ailly

Proclamé en 1965 wr situé 65 kilomètres au nord-est de Lebel-sur-Quévillon, ce canton est arrosé par la rivière Waswanipi au nord et, au sud-est, par la baie du Nord-Ouest, étalement du grand Lac Waswanipi. Assez marécageux, il est relié au bassin hydrographique de la rivière Nottaway, un des grands affluents de la baie James. Le nm qui identifie cette division géographique dont la surface varie entre 270 et 340 mètres d’altitude est celui d’un éminent savant du Moyen Âge, Pierre d’Ailly (1350-1420). L’un des nombreux ouvrages de ce théologien et cardinal français, intitulé Imago Mundi, dans lequel il pose le problème de la sphéricité de la terre, a servi de guidi à Christophe Colomb en 1492 ; c’est pour cette raison que ce personnage est rattaché à l’histoire de notre continent et, à un moindre degré, à celle du Québec.

Lac Bacqueville

On trouve, en France, deux communes portant le nom de Bacqueville : Bacqueville-en-Caux, chef-lieu de canton dans le département de la Seine-Maritime, et Bacqueville, petit village de l’Eure, situé à quelques kilomètres au sud de Fleury-sur-Andelle et à 40 km au nord d’Évreux.

Outre-Atlantique, c’est un important plan d’eau qui porte le nom de Bacqueville et celui-ci s’étend dans une région bien arrosée du Nord québécois, la péninsule d’Ungava. Ce lac aux contours pour le moins irréguliers, long de près de 58 km et large d’au plus 5 km, représente la source principale de la rivière La Goudalie, affluent de la rivière aux Feuilles. Il se situe à 90 km au sud-ouest du lac La Potherie, avec qui il partage l’origine de son nom, les deux appellations remontant au même personnage, Claude-Charles Le Roy, dit Bacqueville (Eure), et c’est de là qu’il tenait son surnom de Bacqueville, issu d’un mot saxon désignant le ruisseau, accolé à ville Bacqueville de la Potherie travailla d’abord comme écrivain principal de la Marine à Brest, en 1691. Six ans plus tard, nommé commissaire de la Marine à bord de la flotte du célèbre stratège militaire canadien Pierre Le Moyne d’Iberville, il participa à la brillante expédition qui élimina tous les postes anglais de la baie d’Hudson. Il en fit d’ailleurs un récit détaillé en enthousiaste.

Après avoir ségjourné en France, Bacquerville revint au Canada en 1698 à titre de contrôleur de la marine et des fortifications. Muté dès 1701, vraisemblablement en raison de différends avec certaines autorités coloniales, il termina ses jours à la Guadeloupe, le 18 avril 1736. Bacquerville laissa à la postérité une Histoire de l’Amérique septentrionale, ouvrage qu’il rédigea vers 1702, mais dont les quatre volumes ne furent publiés qu’en 1722. L’auteur y décrit notamment le Canada, ses lieux, le mode de vie de ses nouveaux habitants et des Amérindiens. L’hydronyme Lac Bacquerville figure depuis 1951 sur les documents cartographiques québécois.

2 Comments

  1. BARRERE Claude

    2012/10/19 at 3:21

    Résidant actuellement en France et désireux m’installer à Québec. J’ai l’honneur de vous présenter ma candidature au poste d’électricien

    Ayant terminé en juin 2012 une formation de 10 mois en Électricité (DEP), suivie de 6 mois de stage, je suis aujourd’hui à la recherche d’un emploi dans ce domaine.
    Auparavant, j’ai exercé pendant dix années dans les métiers de la construction et de la rénovation d’habitats (maisons, appartements individuels). Mes nombreuses expériences m’ont permis d’acquérir une grande polyvalence et un grand esprit d’initiative. En outre, je fais preuve d’une grande adaptabilité tant au niveau des horaires de travail qu’au niveau des déplacements géographiques.
    En espérant avoir l’occasion de discuter avec vous de ma candidature, je me tiens à votre disposition pour tout complément d’informations et vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

  2. suzy fleury

    2013/08/06 at 10:43

    Bonjour je voudrais savoir où je dois m’adresser pour travailler dans le grand nord. Je suis infirmière auxiliaire et je ne sais pas où je dois faire parvenir mon cv. J’apprécierais beaucoup si vous pouviez me donner une adresser courriel.

    Merci

    Suzy Fleury

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *