Autres terres

L’ÎPE dit oui à un pont

L’ÎPE dit oui à un pont

L’ÎPE dit oui à un pont ou à un tunnel

Les partisans d’un pont ou d’un tunnel ont remporté la victoire hier, le 18 janvier 1988, à l’issue du référendum tenu sur l’île durant la journée.

À 23h25, lorsque le dépouillement des 403 bureaux de la votation a été terminé. Il y avait 33 167 bulletins en faveur du lien et 22 655 contre.

Le plébiscite demandait aux habitants de la plus petite province du pays de se prononcer sur une suggestion fédérale de confier au secteur privé le financement et la construction d’un lien stable avec le Nouveau-Brunswick.

En dépit des arguments de certains opposants qui soutenaient qu’un pont ou un tunnel pouvait menacer le mode de vie distinctif des insulaires, les résidents de la plus petite province canadienne se sont prononcés en faveur du projet, mais le vote a été plus serré que prévu. Si 59% des gens se sont prononcés pour un pont, 41% ont voté contre, tandis que la participation n’a été que de 65%.

« C’est une indication très claire que la majorité des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard appuient la construction d’un lien avec le continent. C’est un mandat très clair pour négocier avec le gouvernement fédéral tout en respectant les inquiétudes des personnes qui ont voté contré le projet », a déclaré, tout souriant, le premier ministre de la province Joe Ghiz.

Le premier ministre a ajouté qu’il demandera au gouvernement fédéral de réaliser une étude complète de l’impact environnemental du projet avant de procéder à la construction.

(C’est arrivé le 18 janvier 1988).

Pont de la Confédération

Le Pont de la Confédération (Confederation Bridge) est le pont le plus long du Canada et l’un des plus longs au monde. D’une longueur totale de 12 kilomètres 900, il traverse le détroit de Northumberland et relie les localités de Cap Jourimain, dans la province du Nouveau-Brunswick, à celle de Borden-Carleton, située sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Les travaux du Pont de la Confédération débutent à l’automne 1993 pour s’achever au printemps 1997. L’inauguration officielle a eu lieu le 1er mai 1997. La construction à coûté 1,3 milliards de dollars canadiens. La largeur du pont est de 11 mètres. La travée la plus longue est de 250 mètres. On y compte 60 travées et 62 pylônes. L’accès au pont à partir du continent, et par conséquent l’entrée dans la province de l’Île-du-Prince-Édouard, est gratuit. Cependant, pour sortir de l’île, il y a un péage.

Notons que l’accès au pont est interdit aux randonneurs et aux cyclistes, mais il y a un service de navettes qui transporte les piétons, les vélos et leurs propriétaires. La navette est payante, mais tout comme pour les voitures on ne paie le transport qu’en quittant l’île.

pont confederation

Le pont de Confédération qui relie le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. Ce pont a une longueur de 12 km. Source de la photo : Vacances aux Îles de la Madeleine

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *