Autres terres

Niagara-on-the-Lake

Niagara-on-the-Lake

Niagara-on-the-Lake

On confond parfois deux villes de l’Ontario : Niagara Falls sur les Chutes du Niagara et Niagara-on-the-Lake située à 20 kilomètres des chutes.

Niagara-on-the-Lake est située à l’embouchure de la rivière Niagara qui se jette dans le lac Ontario. La ville regroupe une population d’environ 15 mille résidents. La localité fut fondée par des loyalistes anglais qui ont fui les États-Unis après la révolution.

Niagara-on-the-Lake est une ville charmante avec ses jolies rues fleuries du XIXe siècle. À l’origine, elle s’appelait Newark. Cette ville fut choisie pour être la capitale du Haut Canada, mais elle fut attaquée par l’armée américaine pendant la guerre de 1812. On a alors décidé, par mesure de prudence, d’installer la capitale un peu plus loin de la frontière.

La ville est pleine d’attractions touristiques. Par exemple, elle est l’hôte du seul festival au monde dédié à l’oeuvre du dramaturge et écrivain irlandais George Bernard Shaw. Ce festival international de théâtre rassemble chaque année de nombreux écrivains et gens de la scène.

À Niagara-on-the-Lake, se trouve l’un des plus anciens clubs de golf en Amérique du Nord (au total, sur la péninsule de Niagara, on trouve plus de trente terrains de golf).

On y trouve également le Butterfly Conservatory qui abrite plus de 2 000 papillons.

Un belvédère est aménagé au sommet du Brock Monument à Queenston Heights d’où on peut observer le site des batailles de la guerre de 1812.

Les parcs de Niagara-on-the-Lake sont très beaux, on recommande particulièrement le Niagara Parkway et le Niagara Parks Greenhouse and Fragrance Garden qui offre une multitude de senteurs à vos nez délicats.

On dit que Niagara-on-the-Lake est l’une des villes les plus charmantes au Canada.

Cette ville, fondée en 1781 et d’une population permanente d’environ 15 mille résidents, est située exactement à l’endroit où la rivière Niagara se jette dans le lac Ontario. La ville est située en face de la ville de Youngstown, dans l’état de New York.

Avant la colonisation, les Amérindiens Mohawks habitaient dans ces lieux. Les premiers Blancs à s’y établir, furent des immigrants provenant des États-Unis, des Loyalistes britanniques fuyant la révolution pour la plupart.

Peu de gens se souviennent qu’en 1792, après la division du Canada en Bas-Canada (Québec) et Haut-Canada (Ontario), le petit village fut choisi comme capitale du Haut-Canada sous le nom de Newark. Cependant, cinq ans plus tard, la capitale a été déménagée à York (Toronto d’aujourd’hui), en raison de la trop grande proximité de Newark avec la frontière américaine. En 1798, Newark change de nom pour Niagara. C’est en 1880 que la ville prend son nom actuel pour se différencier de la ville de Niagara Falls.

Niagara-on-the-Lake est fière de ses sites historiques, comme le Fort George, le Navy Hall, les casernes Butler et des musées historiques témoignant du passé héroique de la ville lors de la guerre de 1812. Les batailles les plus importantes pour le Haut-Canada ont eu lieu ici.

Après la guerre de 1812, un grand nombre d’Afro-américains s’établirent dans ces lieux pour échapper à l’esclavage.

C’est à Niagara-on-the-Lake qu’on célèbre le grand Festival Shaw (Shaw Festival), soit un événement consacré à l’oeuvre de George Bernard Shaw. Ce festival théâtral se tient lors des mois d’été de chaque année, de la fin avril au début novembre.

La région est célèbre pour ses vins de glace, alors, en été, des troupeaux de touristes assoiffés parcourent la ville en quête de bons vins locaux.

Le choix d’hôtels, de gîtes, de spas, de restaurants, de villas et de chalets est énorme. La ville est point de départ pour Niagara Parkway, autoroute pittoresque, avec une piste cyclable et un sentier pédestre.

Administrativement, Niagara-on-the-Lake inclut aussi les villages de Glendale, Homer, McNab, Queenston, St. David’s et Virgil.

Village de Queenston

Le village de Queenston est une petite communauté ontarienne, située à cinq kilomètres au nord de la ville de Niagara Falls. Administrativement, Queenston fait partie de la ville de la ville Niagara-on-the-Lake. Le village regroupe environ 500 résidents.

Queenston se situe au pied de l’Escarpement du Niagara et constitue l’une des destinations prisées des vacanciers en quête de nature, de marche dans les bois et d’observation de la vie animale et végétale.

Le village fut fondé par des immigrants en provenance des États-Unis, dont la plus grande partie étaient des Loyalistes, mais d’autres optèrent pour les terres fertiles du Niagara. Au cours de la Guerre de 1812, les troupes britanniques, aidées par des Canadiens et des Mohawks y arrêtèrent l’avance des Américains lors de la Bataille de Queenston Heights. Le général britannique Sir Isaac Brock y fut tué. Une tour de pierre, installée au sommet de l’escarpement, honore les soldats tombés dans la bataille. Un monument au cheval du général Brock fut érigé à côté.

D’ailleurs, c’est à Queenston que Laura Secord, héroine de la guerre de 1812, s’est distinguée.

Un parc historique recouvre une partie du territoire de Queenston, fréquenté par un grand nombre de touristes qui viennent voir les attraits du Niagara. On trouve à l’intérieur du parc des pavillons, des aires pour les pique-niques, des terrains de jeux, ainsi qu’un excellent restaurant de Queenston Heights qui sert des vins fins de la vallée du Niagara.

Le célèbre sentier Bruce passe par la localité.

route niagara ontario

Un vignoble sur la route tout près de Niagara-on-the-Lake. Photo : © GrandQuebec.com

peninsule du niagara

Vue sur la vallée de la péninsule du Niagara. Photo : © GrandQuebec.com

rivière niagara

Tunnel de la rivière Niagara. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *