Autres terres

New Westminster

New Westminster

Ville de New Westminster de la Colombie-Britannique

Historique de New Westminster

New Westminster est une ville de la Colombie-Britannique qui regroupe environ 60 mille résidents.

Elle se dresse le long de la rivière Fraser, à proximité de la ville de Vancouver. Elle occupe l’ensemble de la péninsule Burrard et un arrondissement de la cité se trouve sur l’île Lulu.

New Westminster, constituée en 1860, fut proclamée capitale de la Colombie-Britannique en 1859, soit un an avant sa constitution en ville! Il faut d’ailleurs noter que, d’un point de vue administratif, New Westminster est la plus ancienne ville de l’ouest du Canada. Cependant, le statut de capitale provinciale lui fut retiré en 1868, en faveur de Victoria.

Aujourd’hui, New Westminster constitue un centre commercial important de la vallée du Fraser. C’est également le siège de deux institutions de santé de niveau provincial, soit l’hôpital psychiatrique provincial et le Royal Columbian Hospital.

Sur le plan économique, l’industrie forestière occupe toujours une place prépondérante, mais il faut aussi citer la brasserie Labatt, qui emploie de nombreuses personnes.

Un certain nombre de bâtiments de la ville remontent à l’époque coloniale, tels que la Maison du Captain William Irving, le Musée et les archives de New Westminster, ou encore le Musée maritime Samson V, créé à l’intérieur d’un ancien vapeur à aubes.

Notons finalement que New Westminster est jumelée aux villes de: Lijiang en Chine, Moriguchi au Japon, Quezon aux Philippines et Villepreux, en France.

La rue Front Street de New-Westminster, près de Vancouver, est visitée tous les jours par un grand nombre de touristes qui voyagent en Colombie-Britannique. Il s’agit d’une rue ancienne, dans laquelle de nombreux édifices historiques ont été conservés. D’ailleurs, cette rue contient le plus grand nombre de boutiques d’antiquités de tout le Canada de l’Ouest, et les plus grands magasins d’articles et de vêtements usagés.

Cette rue longe le littoral et elle fut ouverte pour donner l’accès aux chantiers navals et au marché de la ville. Jusqu’aux années 1920, il n’y avait qu’un seul côté de la rue, le côté opposé étant la rivière. Mais ensuite, après l’aménagement des quais de New-Westminster, on a construit des maisons sur les berges.

C’est autour de Front Street que le Quartier Chinois de Westminster qui a été beaucoup plus important que celui de Vancouver, se développa. D’ailleurs, des milliers de nouveaux arrivants au Canada ont vu le pays pour la première fois en descendant des bateaux qui débarquaient sur les quais de Front Street.

Jusqu’en 1946, la Front Street était la seule rue commerciale de Westminster et le centre de commerce de toute la Vallée Fraser, mais après la construction de l’autoroute qui relia la ville à Vancouver, la plus grande partie des commerces ont déménagé dans la rue adjacente, la rue Columbia qui est plus proche de l’autoroute. La Front Street a alors été transformée en une vaste zone de stationnement pour les voitures.

Cette rue a été la scène de tournage de films comme Rumble in the Bronx (ressemblant à une rue du Bronx), I, Robot (sur le Chicago futuriste), Shooter (passant pour une rue de Philadelphie, où la rivière Fraser a joué le rôle de la rivière Delaware).

Des bâtiments les plus remarquables, on peut citer l’édifice de la banque CIBC, construit en 1911.

La rue Front Street

La rue Front Street de New-Westminster, près de Vancouver, est visitée tous les jours par un grand nombre de touristes qui voyagent en Colombie-Britannique. Il s’agit d’une rue ancienne, dans laquelle de nombreux édifices historiques ont été conservés. D’ailleurs, cette rue contient le plus grand nombre de boutiques d’antiquités de tout le Canada de l’Ouest, et les plus grands magasins d’articles et de vêtements usagés.

Cette rue longe le littoral et elle fut ouverte pour donner l’accès aux chantiers navals et au marché de la ville. Jusqu’aux années 1920, il n’y avait qu’un seul côté de la rue, le côté opposé étant la rivière. Mais ensuite, après l’aménagement des quais de New-Westminster, on a construit des maisons sur les berges.

C’est autour de Front Street que le Quartier Chinois de Westminster qui a été beaucoup plus important que celui de Vancouver, se développa. D’ailleurs, des milliers de nouveaux arrivants au Canada ont vu le pays pour la première fois en descendant des bateaux qui débarquaient sur les quais de Front Street.

Jusqu’en 1946, la Front Street était la seule rue commerciale de Westminster et le centre de commerce de toute la Vallée Fraser, mais après la construction de l’autoroute qui relia la ville à Vancouver, la plus grande partie des commerces ont déménagé dans la rue adjacente, la rue Columbia qui est plus proche de l’autoroute. La Front Street a alors été transformée en une vaste zone de stationnement pour les voitures.

Cette rue a été la scène de tournage de films comme Rumble in the Bronx (ressemblant à une rue du Bronx), I, Robot (sur le Chicago futuriste), Shooter (passant pour une rue de Philadelphie, où la rivière Fraser a joué le rôle de la rivière Delaware).

Des bâtiments les plus remarquables, on peut citer l’édifice de la banque CIBC, construit en 1911.

Quartier chinois de New Westminster

Le quartier chinois de New Westminster se trouve à une vingtaine de minutes de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Ce fut le premier quartier chinois dans l’ouest du Canada. Fondé dans les années 1860, il reste l’un des plus grands de la région.

Le Chinatown de New Westminster s’est d’abord formé le long de Front Street. Plus tard, vers la fin des années 1880, il déménage vers le Swamp, au sud du centre-ville de New Westminster, dans un périmètre bordé par l’avenue Royale, la rue Columbia et les 8e et 12e rues.

En 1898, ce quartier fut détruit lors du Grand Incendie de New Westminster, quand près de la moitié de la ville fut anéantie par le feu. Cependant, le quartier chinois fut rapidement reconstruit. En effet, vers la fin du XIXe siècle, on trouve à New Westminster environ 1700 résidents chinois, alors qu’à Vancouver on comptait à cette époque seulement 200 habitants d’origine chinoise.

L’école chinoise, l’hôpital chinois, l’église méthodiste chinoise et un certain nombre d’associations bénévoles, dont les Francs-Maçons Chinois, se trouvent dans ce quartier.

Maison Irving

La Maison Irving (Irving House), construite en 1865 à New Westminster, qui était alors la capitale de la Colombie-Britannique, est l’une des plus anciennes maisons patrimoniales de la ville et de tout le Canada de l’Ouest.

Ce spacieux immeuble de 14 pièces fut érigé pour le capitaine William Irving, surnommé le Roi de la Rivière Fraser.

Les collections de la maison conservent plusieurs trésors du passé dont un carrosse de 1876 qui appartenait au comte de Dufferin, Gouverneur géneral du Canada. C’est dans cette voiture que le gouverneur réalisa son tour de la nouvelle province canadienne de Colombie-Britannique.

Dans la Maison Irving sont également conservées les Archives historiques de New Westminster. Elles se composent d’un grand nombre de documents textuels et photographiques, de cartes géographiques et de plans municipaux, dont le premier plan de New Westminster, dressé en 1859 par les ingénieurs militaires britanniques.

Musée maritime Samson V

Le Musée maritime Samson V (Samson V Maritime Museum) est aménagé sur le bateau à aubes Samson V, dernier représentant de la famille des bateaux Samson qui ont sillonné les cours d’eau de la région de Vancouver. Ce musée témoigne de l’histoire des communications fluviales de la Colombie-Britannique depuis la seconde moitié du XXe siècle jusqu’à la fin du XX siècle.

Les cinq Samson ont transporté de grandes quantités de bois lors de la période de la construction navale, dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le premier Samson, fut construit en bois à Victoria, capitale de la Colombie-Britannique. C’était le première embarcation qui reliait régulièrement les localités peuplées par des colons sur le littoral ouest canadien. Le Samson I a aussi participé à des opérations de sauvetage lors des crues de la rivière Fraser. Il a navigué jusqu’à 1909 (les dernières années il servait sur la rivière Pitt, sous le nom de Goliath).

Le Samson II fut construit en fer et il servit de modèle aux Samson à venir. Les deux premiers pouvaient atteindre de grandes vitesses et les suivants étaient plus lourds et disposaient de cabines pour les passagers. Le Samson III fut monté dans les chantiers de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique. Le Samson IV fut construit à New-Westminster, à côté de Vancouver.

Le Samson V, le plus puissant, fut lancé en 1837 dans les chantiers Mercer Star de New-Westminster. Il a desservi les rivières de la Colombie-Britannique jusqu’en 1980.

En 1980, quand il a été retiré des opérations, le Samson V devint la propriété de la ville de New-Westminster pour la somme symbolique de 1 dollar. La ville a ainsi décidé de rappeler l’histoire des voyages fluviaux de la région de Vancouver et de l’ensemble de la Colombie-Britannique.

Aujourd’hui, le Samson V est amarré aux quais de la ville de New-Westminster, à quelques kilomètres de Vancouver.

Musée du Régiment royal de Westminster

Le Musée du Régiment royal de Westminster (Royal Westminster Regiment Museum) est situé dans une bâtisse historique de la ville de New Westminster, située à une vingtaine de minutes du centre-ville de Vancouver.

L’édifice de bois est connu des résidents comme «the Armouries». Il a abrité le régiment de Westminster pendant de longues années, incluant la période des deux guerres mondiales. Aujourd’hui, le musée occupe la plupart des salles du bâtiment, mais certains services du régiment s’y trouvent toujours.

L’édifice Armoiries a été construit en 1896 selon les plans de l’ingénieur F.C. Gamble pour le régiment de Westminster, qui fut fondé en 1863.

Le musée témoigne de la glorieuse histoire de ce régiment qui a pris part à plus de combats que toute autre unité canadienne.

Des vêtements, des médailles, des armes anciennes, des photos et d’autres documents d’archives retracent l’histoire de ce régiment qui a obtenu au cours de son histoire 28 mentions d’honneur. On peut également visionner des films 8 mm sur cette unité.

Quai du Marché public de New-Westminster

Le Quai du Marché public de la ville de New-Westminster (New Westminster Quay Public Market), dans la banlieue de Vancouver, longe la rivière Fraser. Ce quai constitue l’un des principaux attraits touristiques de la ville.

Les touristes peuvent s’y baigner ou se plonger dans l’ambiance pittoresque du marché et des boutiques qui l’entourent. De plus, on peut y manger les meilleurs plats de la Colombie-Britannique, dont le célèbre barbecue de saumon.

Le marché public de New-Westminster est aussi un bon endroit pour acheter des cadeaux et, si on dispose encore d’un peu de monnaie, on y trouve également un casino. Des terrains de jeux pour les enfants, avec un sous-marin, sont aménagés près du marché.

Auparavant, cet emplacement était occupé par une zone industrielle, avec un grand nombre d’usines, d’entrepôts et de chantiers navals.

Le Quai est situé dans la partie sud de New Westminster, sur la rive nord de la Fraser, à deux blocks de la station Columbia Street du Skytrain, à moins d’une demi-heure du centre de Vancouver.

Ville de New Westminster
Vue panoramique de la ville de New Westminster. Source de l’image = BC City Guide. bcbusiness.ca/BC-City-Guide-2018-New-Westminster.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *