Autres terres

Musée royal de l’Ontario

Musée royal de l’Ontario

Musée royal de l’Ontario (ROM)

Le Musée Royal de l’Ontario (ROM) est un musée de culture mondiale et d’histoire naturelle situé à Toronto et qui contient plus de six millions d’objets. Ce musée possède de notables collections sur les dinosaures, l’art du Proche-Orient, d’Afrique et d’Asie de l’Est, l’histoire européenne et l’histoire du Canada.

Inauguré le 14 mars 1914 par le Duc de Connaught, gouverneur général du Canada, le bâtiment original du musée, de briques jaunes, a été conçu par les architectes de Toronto, Frank Darling et John A. Pearson, dans le style architectural néo-roman italien. Au moment de la conception de ce bâtiment, le site du futur musée était encore à la limite de la zone construite de la ville de Toronto, loin du quartier des affaires. La location a été choisie pour sa proximité avec l’Université de Toronto et le bâtiment a été construit contre la Promenade des Philosophes, l’entrée donnant sur Bloor Street. Le bâtiment original du ROM et son extension sont classés comme héritage de Toronto depuis 1973.

L’édifice historique, qui longe la Promenade des philosophes, abritait à l’origine cinq musées consacrés à l’archéologie, la paléontologie, la minéralogie, la zoologie et la géologie. Son entrée principale est maintenant située rue Bloor Ouest. À la fin des années 1920, les collections et les employés se trouvent trop à l’étroit. La construction d’une nouvelle aile s’impose. Le 12 octobre 1933, le ROM inaugure un nouvel édifice construit en pierre calcaire provenant de l’Ontario, dont l’entrée principale donne sur Queen’s Park ».

En 1964, le Planetarium McLaughlin fut ajouté au sud du bâtiment, et un atrium sur plusieurs niveaux fut ajouté en 1975, doublant l’espace au sol. Le planétarium fut fermé en 1995 puis rouvert temporairement en 1998 en tant que Children’s Own Museum.

En 1955, les cinq musées constituant le ROM forment une seule institution. En 1968, le Musée se dissocie officiellement de l’Université de Toronto et devient un organisme du gouvernement de l’Ontario.

En 1978, le ROM entreprend un projet de rénovation de 55 millions de dollars afin de répondre à l’essor de ses travaux de recherche et de collection. Le nouvel immeuble en terrasses loge un centre de conservation, une bibliothèque et des galeries. Il est inauguré en 1984 par la reine Élisabeth.

Le 3 juin 2007, le ROM inaugure le Cristal Michael Lee-Chin, un nouvel emblème de Toronto. Le Cristal marque le début d’une ère nouvelle pour le ROM, qui devient une destination culturelle et sociale de premier rang.

Coordonnées du Musée Royal de l’Ontario :

Musée Royal de l’Ontario
100, Queen’s Park
Toronto, Ontario
M5S 2C6.

Musée Royal de l'Ontario

The Crystal, nouvelle entrée du Musée Royal de l’Ontario (ROM). Photo: © Megan Jorgensen.

Histoire de l’Ontario

La capitale de l’Ontario est Toronto qui est également la plus grande ville du canada.

L’Ontario est entré dans la confédération canadienne en 1867. Il fait partie avec le Québec de la Région du Centre, situé entre le Manitoba à l’ouest et le Québec à l’est.

Le relief de l’Ontario est marqué au sud par la présence des Grands Lacs tandis que ses terres du nord appartiennent au Bouclier canadien, une formation rocheuse renfermant des minéraux et recouverte de forêts. Il s’ensuit que l’Ontario est le premier producteur de métaux du Canada : or, argent, nickel, zinc, platine, uranium, cuivre, fer et que son industrie des pâtes et papiers est abondamment fournie en arbres.

Les nombreuses rivières de la province et les Chutes du Niagara sont reconnues pour l’exploitation de leur puissance hydro-électrique. L’Ontario, avec le Québec, produisent ensemble plus des trois quarts de tous les biens fabriqués au pays. Les industries de la province sont d’abord : l’automobile, l’acier, le métal, le plastique, les produits chimiques et les aliments.

Le sud de l’Ontario possède de riches terres agricoles : pommes, pêches, raisins, etc. L’élevage des bovins, de la volaille et la culture des céréales s’y pratiquent également.

Ses villes principales sont : Ottawa, Cornwall, Grand-Sudbury, Hamilton, Hawkesbury, Kingston, Kitchener, London, Mississauga, Saint Catharines, Sarnia, Sault-Sainte-Marie, Thunder Bay, Windsor.

L’Ontario compte 12 millions d’habitants (Ontariens). C’est la province la plus peuplée du Canada, avec le tiers de la population canadienne. La population se concentre principalement dans le Croissant d’or, the Golden Horseshoe, la région la plus industrialisée du pays. Avant l’arrivée des Européens, la région était habitée par les peuples algonquiens (les Saulteux, les Cris et les Algonquins) et iroquoïens (les Iroquois et les Hurons). La population est majoritairement anglophone, mais c’est en Ontario qu’on trouve le plus grand nombre de francophones à l’extérieur du Québec.

L’Ontario abrite la plus grande communauté francophone canadienne hors du Québec en nombre absolu mais pas en pourcentage (les francophones ne représentent que 3 à 4 % de la population ontarienne, à comparer aux 33 % de francophones du Nouveau-Brunswick, province officiellement bilingue).

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, il y a cinq universités bilingues où le français est une langue officielle : l’Université d’Ottawa, l’Université Saint-Paul, toutes deux situées à Ottawa, le Collège universitaire Glendon (de l’Université York) à Toronto, l’Université Laurentienne à Sudbury et le Collège militaire royal du Canada à Kingston. De plus, l’Université de Hearst, affiliée à l’Université Laurentienne, offre des cours en français dans des programmes divers aux campus de Hearst, Kapuskasing et Timmins.

Les Premières nations de la province parlent l’algonquin, le cayuga, le cri, l’ojibwé du nord, l’oneida et l’onondaga.

L’origine du mot ontario vient de la langue huronne dans laquelle il signifie “belle eau scintillante”.

Devise : Ut incepit fidelis sic permanet (en latin : Fidèle elle commença, fidèle elle restera).

Superficie par rapport au reste du Canada : 10,8%

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *