Autres terres

Ligne du temps : 1er septembre

Ligne du temps : 1er septembre

Ligne du temps : 1er septembre

C’est arrivé un 1er septembre sur la planète Terre au cours du XXe siècle de l’existence officielle de la civilisation humaine (pourtant, elle compte au moins trois ou quatre millions d’années, mais, passons…)

1er septembre 1923 : Un séisme de 7,9 sur l’échelle de Richter ravage Yokohama et Tokyo, laissant un bilan d’au moins 150 000 morts. Catastrophe sans précédent pour le peuple japonais. Tokyo, via Tomioka, par télégraphie sans fil à San-Francisco. – Tokyo et Yokohama ont été aux trois quarts détruits par un terrible tremblement de terre, suivi d’incendies à 11.30 p.m., le 1er septembre 1923. La plupart des édifices de ces villes ont été complètement rasés. Trois millions de personnes sont sans abri. Le moment total des pertes est incalculable. Les vivres sont rares et l’eau manque. La loi martiale a été proclamée, mais le moral de la population est splendide. Il n’y a pas eu de pillage. On ne compte pas d’Américains parmi les morts. C’est à peine si une seule maison est restée debout. La destruction a été la plus effroyable dont l’histoire fasse mention. Le district commercial a complétement disparu et le feu continue ses ravages. On compte 500, 000 victimes San-Francisco. Une dépêche transmise par Oyanin, au moyen de la télégraphie sans fil, annonce que le nombre des victimes du tremblement de terre et de l’incendie, au Japon, est de 500,000. Elle annonce aussi que 300,000 maisons ont été détruites par le feu. Ces chiffres sont fournis par la police métropolitaine de Tokyo. La dépêche en question qui a été reçue à San Francisco ce matin, disait que le palais impérial de Tokyo était gardé par un régiment d’infanterie, un bataillon du génie et la division impériale.

1er septembre 1933 : L’aviation commerciale vient de franchir un grand pas en France par suite de la fusion, sous les auspices du gouvernement et son contrôle, de cinq des plus importantes compagnies aéronautiques françaises. Le nouvel organisme sera connu sous le nom d’Air France.

1er septembre 1939 : Début de la Deuxième guerre mondiale. L’Allemagne nazie envahit la Pologne.

Septembre 1944 : Un raid désastreux. Pire erreur de la Deuxième guerre mondiale. En septembre 1944, les Alliés décidèrent d’accélérer leur poussée vers l’Allemagne, ce qui devint l’un des points tournants de la Deuxième guerre mondiale… Assurés de la victoire sur les nazis, en septembre 1944, les Alliés décidèrent d’accélérer leur poussée vers l’Allemagne, ce qui devint l’un des points tournants de la Deuxième guerre mondiale. Aux Pays-Bas, les armées américaine, canadienne et anglaise tentèrent en effet une percée sur l’Allemagne, en franchissant par surprise le Rhin, à la hauteur de Arnhem., une décision désastreuse qui devait être immortalisée sous le vocable “un pont trop loin”. Le biographe du général Dwight Eisenhower, Stephen Ambrose, a qualifié cette initiative de pire erreur de guerre. Le lieutenant-colonel Frederick Browning informa le vice-maréchal Montgomery que la première division aéroportée, les Diables rouges, pourrait tenir une tête de pont durant quatre jours jusqu’à ce qu’arrivent des renforts terrestres. “Mais je crois, Sir, que nous allons un pont trop loin”. Le principal corps de troupes britanniques ne parvint jamais à Arnhem. Les Diables rouges retraitèrent, mais seulement 2163 d’entre eux furent récupérés.

1er septembre 1945 : La reddition du Japon est signée à bord du cuirassé Missouri, en baie de Tokyo.

1er septembre 1946 : La Grèce se prononce par plébiscite en faveur de la monarchie. Le roi Georges II, en exil à Londres, redevient le monarque et pourra bientôt rentrer dans son pays.

1er septembre 1949 : Un typhon et des vents de 90 milles à l’heure sèment la dévastation au Japon.

1er septembre 1957 : Un accident ferroviaire fait 205 morts et 700 blessés à la Jamaïque.

1er septembre 1961 : L’URSS rompt le moratoire de trois ans sur les expériences nucléaires en faisant exploser un engin en Asie Centrale.

1er septembre 1961 : Une Constellation de la Trans World Airlines s’écrase à Chicago tuant 78 personnes.

1er septembre 1961 : Un tremblement de terre détruit 200 villages et fait plus de 10 mille morts en Iran.

1er septembre 1965 : La guerre s’intensifie entre l’Inde et le Pakistan au sujet du Cachemire.

1er septembre 1966 : U Thant annonce qu’il n’acceptera pas un second mandat comme secrétaire des Nations Unies.

1er septembre 1969 : À Tripoli, un coup d’État renverse le roi Idriss. L’État adopte le nom de la République arabe libyenne.

1er septembre 1970 : À Amman, le roi Hussein échappe de peu à un attentat.

1er septembre 1970 : Décès à 85 ans du célèbre écrivain français François Mauriac.

1er septembre 1972 : Bobby Fisher remporte le championnat du monde aux échecs.

1er septembre 1973 : Le gouvernement libyen nationalise 51% des actifs des sociétés pétrolières.

1er septembre 1974 : Un avion de reconnaissance américain, le Blackbird SR-71, effectue le vol New York-Londres en un temps record d’une heure 55 minutes et 42 secondes.

1er septembre 1981 : Meurt à l’âge de 76 ans Albert Speer, ministre de l’Armement et architecte d’Adolf Hitler.

1er septembre 1983 : Surpris au-dessus de l’URSS, un B-747 de la société Korean Airlines est froidement abattu par deux chasseurs soviétiques, avec 269 personnes à bord.

1er septembre 1990 : Les régimes communistes de Moscou et de Prague sont les premiers à commercer en devises au cours mondial.

1er septembre 1992 : La nouvelle république de la Slovaquie adopte une nouvelle constitution.

1er septembre 1997 : Bangkok appelle à l’aide la Banque mondiale pour soutenir le système financier thaïlandais ruiné par la spéculation.

1er septembre 1999 : Au Panama, Mireya Moscoso prête serment comme première femme à accéder à la présidence du Panama.

Ami, te souviens-tu qu'en route pour Cologne, Un dimanche, à Dijon, au coeur de la Bourgogne, Nous allions admirant clochers, portraits et tours, Et les vieilles maisons dans les arrière-cours? (SAINTE-BEUVE. - Les Consolations). Photo : Megan Jorgensen.
Ami, te souviens-tu qu’en route pour Cologne, Un dimanche, à Dijon, au coeur de la Bourgogne, Nous allions admirant clochers, portraits et tours, Et les vieilles maisons dans les arrière-cours? (SAINTE-BEUVE. – Les Consolations). Photo : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *