Autres terres

Ligne du temps : 9 novembre

Ligne du temps : 9 novembre

Ligne du temps : 9 novembre

Événements et faits les plus remarquables qui ont eu lieu un 9 novembre au XXe siècle

9 novembre 1902 : Désastreux naufrage près des îles King, en Australie, fait 90 morts.

9 novembre 1918 : Abdication de l’empereur Guillaume II d’Allemagne et proclamation de la république de Weimar. L’ex-empereur s’exile aux Pays-Bas.

9 novembre 1923 : Au lendemain du putsch raté d’Adolf Hitler, l’armée disperse une manifestation nazie à Munich: 14 morts. L’anarchie s’installe en Allemagne, à la suite du Coup d’État des nationalistes en Bavière.

9 novembre 1925 : En Allemagne, création de la Schutzstaffel, un escadron de protection qui sera au coeur du régime nazi.

9 novembre 1932 : Un cyclone cause des millions de dollars de dégâts à Cuba.

9 novembre 1937 : Mort subite de l’ex-premier ministre d’Angleterre, Ramsay Macdonald, alors qu’il était en route pour l’Amérique du Sud.

9 novembre 1932 : Fusillade à Genève. La fusillade du novembre 1932 est un évènement qui se déroule à Genève dans la soirée. Sous le commandement du major Perret, de jeunes recrues de l’armée suisse font face à une manifestation contre le fascisme à Plainpalais et tirent sur la foule, tuant 13 personnes et en blessant 65. Point culminant de l’affrontement entre extrême gauche et extrême droite, cet événement s’inscrit dans le contexte de la montée des totalitarismes en Europe, de la crise économique et du chômage.

9 novembre 1937 : Les Japonais prennent Shanghai.

9 novembre 1938 : Nuit de Cristal, le pogrom contre les Juifs du Troisième Reich. Présenté par les responsables nazis comme une réaction spontanée de la population à la suite de l’assassinat, le 7 novembre 1938, de Ernst vom Rath, un secrétaire de l’ambassade allemande à Paris, par un jeune Juif polonais d’origine allemande, Herschel Grynszpan, le pogrom fut en réalité ordonné par le chancelier du Reich, Adolf Hitler, organisé par Joseph Goebbels, et commis par des membres de la Sturmabteilung (SA), de la Schutzstaffel (SS) et de la Jeunesse hitlérienne, soutenus par le Sicherheitsdienst (SD), la Gestapo et d’autres forces de police. Sur tout le territoire du Reich, près de deux cents synagogues et lieux de culte furent détruits, 7 500 commerces et entreprises exploités par des Juifs saccagés ; une centaine de Juifs furent assassinés.

9 novembre 1945 : Émeutes entre loyalistes et communistes, à Bucharest, Roumanie.

9 novembre 1952 : Décès du Dr. Chaim Wizmann, premier président d’Israël.

9 novembre 1953 : Décès de Ibn Séoud, roi d’Arabie.

9 novembre 1953 : Proclamation de l’indépendance du Cambodge

9 novembre 1953 : Éclatante victoire de Salazar lors des élections portugaises, l’opposition ne faisant élire aucun candidat.

9 novembre 1955 : Les délégués sud-africains quittent leur siège de l’ONU après que l’organisme eût décidé d’enquêter sur la politique raciale de ce pays.

9 novembre 1960 : John Fitzgerald Kennedy, âgé de 43 ans, est devenu le plus jeune président des États-Unis et le premier de religion catholique.

9 novembre 1963 : Au Japon, une explosion tue 452 mineurs de charbon à Umuta et, à Namamugi, une collision ferroviaire fait 161 morts.

9 novembre 1965 : Une fusée américaine lance le satellite canadien Alouette II.

9 novembre 1965 : La plus grande panne d’électricité de l’histoire des États-Unis plonge dans l’obscurité 30 millions de personnes habitant sept États du Nord-Est du pays et une partie du Canada.

9 novembre 1970 : Décès du général Charles de Gaulle, à 79 ans.

9 novembre 1975 : Le roi Hassan II arrête sa «marche verte» des Marocains sur le Sahara occidental, la reprise du territoire sera menée autrement.

9 novembre 1989 : Le matin, Gunter Schabowski, porte-parole du Politburo du Partis socialiste unifié et du gouvernement de la RDA annonce que les citoyens du pays peuvent voyager vers la RFA. La foule se déplace vers le mur. Les douaniers, qui normalement avaient pour ordre de tirer, cherchent à avoir la confirmation qu’ils peuvent ouvrir les portes. Ils ne peuvent trouver des responsables. Finalement, ils ouvrent les portes, entraînant un flot important d’est en ouest. E en soirée : Sous la pression de la foule, les garde-frontières choisissent de déposer les armes et d’ouvrir les barrières. C’est la chute du mur de Berlin. Après des semaines de manifestations, amorcées à Leipzig, le régime communiste se rend à l’évidence et renonce à tirer sur les fuyards ; une marée humaine franchit le mur de Berlin. Berlin-Est ouvre le Mur. L’Allemagne de l’Est a pris aujourd’hui, le 9 novembre 1989, la décision historique d’ouvrir ses frontières vers la RFA et Berlin-Ouest, autorisant à ses ressortissants le franchissement sans conditions du “rideau de fer” pour la première fois depuis la construction du Mur de Berlin, en 1961, et rompant spectaculairement avec une politique dont justement le Mur de Berlin était le symbole. Relique de la Guerre froide : La décision de l’Allemagne de l’Est d’ouvrir ses frontières vers la RFA et Berlin-Ouest ravale au rang de reliques de la guerre froide le Mur de Berlin et les fortifications érigées le long de la frontière interallemande, marquant depuis 28 ans la division de l’Allemagne. Le Mur, une enceinte de béton gris, longue de 160 kilomètres et haute de quatre mètres, encercle complètement les deux millions d’habitants de Berlin-Ouest et empêchait jusqu’à hier les Allemands de l’Est de rejoindre cet îlot capitaliste. Le dispositif est complété par des installations infranchissables érigées tout au long des 1393 kilomètres de frontière entre la RFA et la RDA, avec des murs, des fils de fer barbelés et des grilles métalliques. Le Mur de Berlin a été construit aux petites heures du 13 août 1961, pour « maintenir la paix », selon la RDA. Des unités de la police est-allemande ont dépavé les points de passage routier avec Berlin-Ouest, enfoncé des poteaux de béton, tenu des barbelés. Commencé à la hâte pour colmater les dernières voies d’émigration à l’Ouest, le Mur ne cessera d’être perfectionné pour devenir de plus en plus hermétique. Il avait été conçu pour stopper brutalement ceux qui, déjà, « votaient avec leurs pieds » contre le régime en émigrant à l’Ouest. La naissance du Mur, sur les ordres de Erich Honecker, depuis peu numéro un des leaders la RDA, devait mettre un terme à l’exode de près de trois millions d’Allemands de l’Est depuis 1945, dont le point culminant avait été atteint au moment du soulèvement populaire de Berlin du 17 juin 1953 : plus de 300 000 personnes avaient alors fui la RDA. Au fil des ans, nombreux furent ceux qui réussirent ou tentèrent de franchir la frontière. Selon le « Comité du 13 août », environ 175 000 ressortissants est-allemands avaient quitté leur pays en sept ans, dont près de 37 000 en forçant les barrages, alors que 173 personnes avaient payé de leur vie leur tentative de passage clandestin à l’Ouest, abattus par des garde-frontières ou noyés dans des rivières ou dans la Baltique.

9 novembre 1991 : Décès du comédien et chanteur Yves Montand, terrassé à l’âge de 70 ans par une crise cardiaque.

9 novembre 1993 : Destruction pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine, du pont de Mostar (Stari Most) construit en 1565 par l’architecte Mimar Hajrudin, élève de l’architecte ottoman Sinan. Le pont a été constitué d’une seule arche en dos-d’âne de 27 m de portée, 4 m de largeur et 29 m de longueur. Il dominait la rivière Neretva d’une hauteur de 29 mètres. La tour Helebija sur la rive droite et la tour Tara sur la rive gauche, toutes deux datant du XVIIe siècle, protégeaient cette structure. En 1992-1993, les Croates et Bosniaques s’affrontèrent pendant un peu moins d’un an à Mostar. Le pont fut détruit par les forces croates du HVO pour interrompre les passages bosniaques.

9 novembre 1997 : Le bilan de trois massacres en Algérie, à Tlemcem, Mascara et Blida, atteint 56 morts en trois jours.

Il riait intérieurement de ma simplicité, et moi de la sienne.(Abbé Prévost Manon Lescaut.). Photographie de Megan Jorgensen.
La peur a bien des yeux. (Cervantès Don Quichotte.) Photo : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *