Autres terres

Ligne du temps : 9 août

Ligne du temps : 9 août

Ligne du temps : 9 août

C’est arrivé un 9 août. Événements les plus saillants qui ont eu lieu un 9 août au cours du XXe siècle

9 août 1902 : Couronnement du roi du Royaume-Uni Édouard VII.

9 août 1907 : Retour des participants du camp scout de l’île de Brownsea, premier camp scout organisé par Baden Powell.

9 août 1918 : Les Allemands effectuent le dernier tir du canon la Grosse Bertha sur Paris. Ces pièces d’artillerie auront tiré plus de 367 obus sur Paris et les communes environnantes, causant la mort de 256 personnes en quatre mois.

9 août 1927 : Sisowath Monivong ascend au trône du Cambodge.

9 août 1935 : Adoption du Social Security Act par le gouvernement américain. Cette loi assure les chômeurs et les personnes âgées d’un revenu minimal.

9 août 1936 : L’athlète noir américain Jesse Owens complète son remarquable exploit en méritant une quatrième médaille d’or aux Jeux olympiques de Berlin, au grand dam du führer Adolf Hitler.

9 août 1945 : Les Soviétiques opèrent une rapide avance en Mandchourie. Ils disposent d’une force de 1 000 000 hommes.

9 août 1945 : Le Japon est foudroyé pour la deuxième fois. Guam – La plus grande force de destruction de l’univers, la bombe atomique, a été employée une seconde fois aujourd’hui, le 9 août 1945, contre le Japon. Elle a frappé l’importante ville de Nagasaki, dans l’île de Kyu-shu (Kéou-siou); on observé de « bons résultats ». Il se peut que les Américains aient lancé plus d’une bombe dans ce deuxième raid; les bombes employées peuvent ne pas être de la même grosseur que la première, qui a détruit 60% de la ville de Hiroshima. Le communiqué, rédigé avec prudence, dit seulement que la bombe atomique a servi une deuxième fois, laissant supposer tous les autres détails. La bombe, ou les bombes, ont été lancées à midi, heure du Japon, au moment où 4 autres villes japonaises brûlaient encore à la suite des raids continuels de démolition et d’incendie des bombardiers Superforteresses B-29. L’agressivité, la destructivité, est due au fait que, via la motricité, la pulsion de mort est défléchie vers le monde (François Marty). Au deuxième raid à bombe atomique, les Japonais avaient eu le temps d’étudier les dégâts causés à Hiroshima, où lundi la première bombe atomique a tué « presque tous les êtres vivants » et ruiné 60% de la ville, qui comptait 343 000 habitants, au témoignage de l’ennemi même. Nagasaki est un port de mer et un terminus de chemin de fer dans l’ouest de l’île de Kyu-shu. On estime la population à 255 000 habitants, à peu près celle de Vancouver. La superficie est de 12 mille carrés. Au point de vue militaire, Nagasaki a beaucoup plus d’importance que Hiroshima. Le quartier général de l’aviation américaine déclare que comme les maisons de Nagasaki sont serrées ensemble, les dégâts qui peuvent résulter d’une bombe atomique sont encore plus graves.

9 août 1960 : Le Conseil de sécurité de l’ONU affirme que l’entrée des troupes de l’ONU au Katanga était devenue une nécessité.

9 août 1963 : Le bébé Kennedy est mort. Boston – Moins de 48 heures après sa naissance par opération césarienne, cinq semaines avant terme, le bébé du président et de Madame Kennedy est mort, ce matin, 9 août 1963. L’enfant, qui venait d’être baptisé, portait le nom de Patrick Bouvier Kennedy. Son état avait immédiatement inspiré les plus vives inquiétudes. Il souffrait de graves troubles respiratoires, provoquées en grande partie par sa naissance prématurée. Les plus grands spécialistes mandés au chevet de l’enfant du chef de l’exécutif américain, n’ont malheureusement pu réussir à le sauver. Placé presque immédiatement dans une chambre hyperborique, qui est une sorte de gigantesque couveuse de 30 pieds de long et de 6 pieds de diamètre, l’état du bébé s’améliora d’abord légèrement, pour ensuite empirer graduellement.

9 août 1965 : Un accident dans le silo d’un missile Titan-II fait 48 morts, à Searcy, Arkansas.

9 août 1969 : Charles Manson déclare : « L’heure de l’anarchie est arrivée » et lance les membres de sa famille dans une mission sacrée qui devait se solder par la mort de sept personnes, dont l’actrice Sharon Tate, épouse du cinéaste Roman Polanski, réputée autant par sa beauté que pour son talent, victime d’un meurtre crapuleux en compagnie de quatre de ses amis, à sa luxueuse résidence de Bel Air (elle était enceinte de huit mois, et son mari tournait à l’étranger, au moment de l’assassinat). Les tueurs firent la manchette des journaux du monde entier lorsqu’ils se livrent à leur carnage, les 9 et 10 août 1969, griffonnant le mot Pig et d’autres épithètes injurieuses sur les murs des demeures de leurs victimes.

9 août 1974 : Démissionnaire depuis la veille, l’ex-président Richard Nixon monte pour la dernière fois à bord de l’hélicoptère réservé au chef de l’Etat pour quitter la Maison Blanche. C’est le vice-président Gerry Ford qui lui succède à la présidence des Etats-Unis d’Amérique. Ce matin, le 9 août, peu avant dix heures, l’ex-président Nixon quittait la Maison Blanche avec sa famille pour la dernière fois, afin de se rendre à sa résidence de San Clemente, en Californie. Il avait auparavant fait ses adieux à son cabinet et à ses proches collaborateurs. Pour la réconciliation : Immédiatement ou presque après la dramatique déclaration de M. Nixon, son successeur s’est brièvement adressé aux citoyens pour s’engager à faire tout en son possible pour favoriser la concorde et la réconciliation d’un peuple déchiré par les récents événements, et pour indiquer qu’il avait l’intention de poursuivre les politiques de son prédécesseur. Il a aussi confirmé que le secrétaire d’État Henry Kissinger serait maintenu dans ses fonctions. Les événements de la journée se sont déroulés à un rythme tellement rapide qu’à la réaction universelle de soulagement qui a accueilli la démission de M. Nixon se mêlait hier soir une sorte d’incompréhension étonnée. La plupart des gens s’y attendaient, mais pas si tôt, et pas si vite. Dès la matinée hier, il était devenu évident que le président devait démissionner. La plupart de ses collaborateurs immédiats le lui conseillaient, un grand nombre de membres des deux Chambres du Congrès le lui demandaient publiquement, et trois des leaders de son propre partie, MM. Goldwater, Scott et Rhodes, lui avaient révélé que s’il persistait à ne pas se soumettre à l’impeachment, il serait inévitablement mis en accusation à la quasi unanimité, et serait destitué par une très forte majorité à l’issue de son procès au Sénat.

9 août 1975 : Décès à l’âge de 68 ans de Dimitri D. Shostakovitch, un des grands musiciens du XXe siècle.

Vue sur l'océan Atlantique en août. Photographie : Megan Jorgensen.
L’âge ne compte pas, à moins d’être un fromage (Billie Burke, comédienne américaine).  Vue sur l’océan Atlantique en août. Photographie : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *