Autres terres

Ligne du temps : 8 août

Ligne du temps : 8 août

Ligne du temps : 8 août

Événements les plus saillants qui ont eu lieu un 8 août au XXe siècle

8 août 1907 : Une nouvelle loi électorale entre en vigueur en Espagne. Désormais, les élections seront supprimées en cas de candidature unique. Succès électoral des républicains et des régionalistes catalans.

8 août 1908 : Wilbur Wright effectue son premier vol sur le circuit du Mans. C’est le premier vol de démonstration des frères Wright.

8 août 1916 : Görtz-Gorizia en Italie est prise par la 3e Armée italienne sous les ordres du duc d’Aoste. Le même jour,  l’armée russe du Caucase remporte la bataille de Bitlis.

8 août 1918 : Début de l’offensive alliée pour la Bataille d’Amiens. D’après Ludendorff, c’est « le jour de deuil de l’armée allemande », plusieurs divisions allemandes sont balayées par les forces alliées.

8 août 1925 : Le Ku Klux Klan tient son premier congrès national public à Washington.

8 août 1929 : Le dirigeable allemand Graf Zeppelin commence un vol autour du monde.

8 août 1936 : Au début de la guerre civile en Espagne, la France ferme ses frontières avec l’Espagne.

8 août 1938 :  La construction du camp de concentration de Mauthausen.

8 août 1940 : Début de la bataille d’Angleterre.

8 août 1942 : Arrestation préventive des leaders indiens Gandhi et Nehru par l’administration britannique de l’Inde.

8 août 1945 : L’URSS déclare la guerre au Japon et envahit la Mandchourie.

8 août 1949 : Des secousses sismiques en Équateur tuent 4000 personnes, font 20000 blessées et causent des dommages de 50 millions de dollars.

8 août 1955 : La première conférence internationale sur l’emploi de l’énergie atomique à des fins pacifiques est inaugurée à Genève, avec la participation de 72 nations.

8 août 1956 : Un coup de grisou fait 256 morts dans une mine de Marcinelle, en Belgique.

8 août 1960 : Une commission internationale de juristes accuse la Chine communiste de s’être livrée au viol, au meurtre, à l’enlèvement et à la stérilisation au Tibet au cours des dix dernières années.

8 auôt 1963 : Scotland Yard mobilise ses effectifs pour découvrir les pirates et leurs 9$ millions. Londres – Scotland Yard traque les bandits qui ont attaqué et dévalisé le train postal d’Écosse. Toutefois, les autorités policières se sont refusé à donner le moindre détail sur l’état de leurs recherches. Selon les journaux londoniens, les bandits – dont le nombre pourrait varier entre 9 et 20 – auraient en leur possession un butin s’élevant à environ 9 millions de dollars. Le ministère des Postes de Grande-Bretagne a offert une récompense de $30,000 à quiconque divulguerait des informations pouvant mener à la capture des bandits. D’autres offres de récompense sont venues s’ajouter à celle promise par le ministère des Postes. Le total des récompenses offertes s’élève actuellement à $130,000. Le travail d’expert des malfaiteurs laisse supposer un cerveau organisateur de grande envergure, qui aurait pu effectuer l’attaque d’un fourgon postal en plein Londres le 21 mai 1963, affaire qui rapporta aux agresseurs plus de $714,000. Aucun des attaquants du fourgon postal ne fut identifié en dépit de récompenses dont le montant total avait été de $43,500, et des 400 informateurs qui avaient été lancés sur l’affaire. L’inspecteur chef Malcolm Fowtell, du comté de Nuckinghashire, a ouvert l’enquête est s’est rendu à Scotland Yard, pour mettre au point un plan de bataille susceptible de capturer les bandits. Ces derniers compteraient parmi eux un sinon plusieurs anciens cheminots. La police pense que le gang comprend également certains criminels notoires de Londres. Un journal londonien, le Daily Mail, a affirmé que Scotland Yard savait depuis plusieurs semaines qu’un convoi postal allait être dévalisé. Le journal raconte, sans citer ses sources, que des policiers stationnés non loin de l’endroit du vol, avaient reçu de trois Écossais de l’argent en rapport avec l’attaque du train.

8 août 1969 : Le gouvernement Pompidou annonce une dévaluation du franc de l’ordre de 12,5 pour cent.

8 août 1973 : Les adolescents de la région de Houston assassinés par Dean Coril et deux complices se chiffrent maintenant par 23.

8 août 1974 : Ford s’installe à la Maison-Blanche Le sort réservé à Nixon reste toujours incertain. Washington – Les États-Unis ont un nouveau président, Gerald Ford. À neuf heures et une hier soir (8 août 1974), Richard Nixon s’est adressé par la télévision et la radio à un auditoire évalué à 150 millions de citoyens américains, pour leur dire : « Je quitterai la présidence à midi demain. Le vice-président Gerald Ford sera assermenté comme président à cette heure-là, dans le bureau d’où je vous parle ». D’une voix ferme, émue mais sans le pathos un peu théâtral qui avait marqué plusieurs de ses précédentes déclaration télévisées, le président a parlé pendant 15 minutes, passant en revue les grands succès de son administration en politique étrangère, lançant un appel à l’unité du peuple autour de son successeur, et défendant une dernière fois, tout en admettant avoir commis des « erreurs de jugement », son rôle dans la triste affaire du Watergate. « Je regrette profondément tout tort qui peut avoir été causé dans le cours des événements qui m’ont amené à cette décision. Je dirai seulement que si certains de mes jugements ont été incorrects, et certains l’ont été, ils étaient faits dans ce que je croyais à ce moment être le meilleur intérêt de la nation ». L’opinion publique se retournait contre lui à vue d’œil. De 54% il y a deux semaines, la proportion de ceux qui souhaitaient son impeachment était passée à 66% il y a quatre jours, et à 79% la veille. Mais au début de la journée, la Maison Blanche continuait à refuser de commenter les mille rumeurs qui bouleversaient la capitale américaine. Enfin, vers 11 heures, on a annoncé que M. Nixon rencontrait son successeur éventuel à huis clos, mais sans vouloir dire exactement pourquoi. Ce n’est qu’à midi vingt que le secrétaire de presse du président, Ron Ziegler, est enfin apparu dans la salle de presse de la résidence présidentielle pour annoncer que le chef d’État rencontrerait les dirigeants des deux partis au Congrès en début de soirée, puis qu’il s’adresserait à la nation à neuf heures du soir. Gerald Ford succède à Richard Nixon, démissionnaire, à la présidence des États-Unis.

8 août 1981 : Feu vert du président Reagan, des Etats-Unis, à la bombe à neutrons.

« L’ironie et l’intelligence sont soeurs de sang. » (Jean-Paul Richter, historien de l’art, né en 1847 et mort en 1937). Photographie : Megan Jorgensen.
« L’ironie et l’intelligence sont soeurs de sang. » (Jean-Paul Richter, historien de l’art, né en 1847 et mort en 1937). Illustration : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *