Autres terres

Ligne du temps : 3 janvier

Ligne du temps : 3 janvier

Ligne du temps : 3 janvier au XXe siècle

C’est arrivé un 3 janvier sur la planète Terre

3 janvier 1925 : En URSS, Léon Trotski est chassé par Staline de son poste de Commissaire à la guerre.

3 janvier 1927 : Une dépêche de Norfolk, Virginie, publiée par L’Evening World, dit : Le lieutenant Resnati, aviateur italien, essaiera bientôt de rendre encore plus glorieux son nom. Il se prépare à voler dans un nouvel aéroplane italien qui peut évoluer sous les flots. On dit que cet aéroplane est le seul de ce genre et qu’il peut avancer beaucoup plus vite qu’un sous-marin lorsqu’il est immergé.

3 janvier 1935 : Début du procès de Bruno Richard Hauptmann, présumé ravisseur du bébé du célèbre aviateur américain Charles Lindbergh.

3 janvier 1944 : Le destroyer de la NAVY américaine Turner explose dans la baie de New York causant 138 morts.

3 janvier 1946 : Pendaison à Londres, pour haute trahison envers l’Angleterre de William Joyce, connu sous le vocale de lord Haw-Haw sur les ondes de la radio nazie au cours de la Deuxième guerre mondiale.

3 janvier 1957 : Hamilton Watch, de Lancaster, en Pennsylvanie, présente la première montre bracelet électrique.

3 janvier 1958 : L’explorateur Sir Edmund Hillary atteint le Pôle Sud.

3 janvier 1959 : L’Alaska devient le 49e État à joindre les États-Unis.

3 janvier 1961 : Les États-Unis, sous l’administration de Dwight Eisenhower, rompent leurs relations diplomatiques avec Cuba, deux semaines avant que John Kennedy ne devienne président.

3 janvier 1967 : Jack Ruby, l’assassin de Lee Harvey Oswald, le meurtrier du président John Kennedy, meurt d’un cancer à Dallas.

3 janvier 1973 : L’aviation américaine détruit une importante base militaire au Nord-Vietnam, à 15 kilomètres de Hanoï.

3 janvier 1979 : Proclamation de l’Année internationale de l’enfant par l’ONU.

3 janvier 1985 : Les enfants meurent de faim en Afrique malgré l’abondance de la nourriture. Pendant que les peuples bien nantis célèbrent les fêtes du Nouvel An, les enfants continuent de mourir de faim en Afrique. La famine est due davantage aux politiques suivies par les gouvernements qu’à une vraie pénurie alimentaire En Afrique les marchés regorgent de céréales alors que, tout près, des enfants meurent de faim. En Asie, la faim fait des ravages malgré les récoltes record. Pour la plupart des experts, la famine est due davantage à la pauvreté et à la politique suivie par les gouvernements qu’à une véritable pénurie alimentaire. Alain Vidal-Naquet, expert de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) affirme : « Il y a de la nourriture en quantité, la difficulté c’est de la faire parvenir là où il faut et quand il le faut ». La famine qui sévit en Éthiopie aurait pu être évitée, expliquent de nombreux spécialistes. Elle a commencé à être considérée comme un problème critique à partir du moment où la télévision a montré les images. « Nous savons qu’après l’Éthiopie, ce sera le tour du Soudan, parce que le sénateur Américain Edward Kennedy y a passé Noël avec une équipe de télévision ». déclare George Simon, du programme alimentaire mondial (PAM). La situation y est dramatique… quatre millions de personnes au moins sont concernées ». De l’avis des experts, un minimum de planification permettrait d’éviter qu’une pénurie passagère se transforme en famine catastrophique et l’évolution de la situation dépend en grande partie des gouvernements locaux. Silence des dirigeants : Ainsi en juin dernier, à Addis Ababa, le chef d’État éthiopien, le colonel Haile-Mariam Mengistu a pris la parole devant un congrès réunissant divers pays et organisations donateurs. « Les gens mouraient déjà de faim et il n’a rien dit », affirme un responsable des Nations unies : Le gouvernement éthiopien ne voulait pas admettre un quelconque échec en dix ans de régime marxiste-léniniste. En 1984, la production alimentaire et agricole mondiale a augmenté de 4,9%, la plus haute hausse depuis 1972. Les réserves mondiales de céréales, évaluées à 291 millions de tonnes, devraient permettre de dégager un surplus de 26 millions de tonnes l’année prochaine, soit 10% de plus que l’année dernière. Rien qu’en Asie, la production a augmenté de 9 pour cent au cours des deux dernières années, soit plus rapidement que la population. Mais pour parvenir dans les villages les plus touchés par la famine, l’aide alimentaire doit d’abord être allouée, envoyée sur place et distribuée. Des quantités considérables de vivres sont perdues à cause de retards administratifs, d’une mauvaise planification, de vols et, dans certains cas, de réquisitions par les autorités militaires locales. Selon des experts, la situation s’améliore toutefois dans la plupart des pays, à l’exception des pays africains où le problème est extrêmement grave. Liste rouge : Depuis dix ans, la production alimentaire a baissé d’un pour cent par an en Afrique. Chaque année depuis 1977, la FAO a établi une liste de 20 à 30 pays africains touchés par la famine. Cette année, quinze pays, représentant un tiers de la population africaine, sont sur la liste rouge.

3 janvier 1988 : Margaret Thatcher bat un record de mandat continu comme première ministre britannique, soit huit ans et 244 jours à ce poste.

3 janvier 1990 : Après s’être caché 10 jours à la nonciature papale, à Panama, le dictateur Manuel Antonio Noriega se rend ; il sera jugé en Floride et emprisonné pour trafic de stupéfiants.

3 janvier 1993 : Les présidents George Bush et Boris Eltsine signent le traité Start II, visant à éliminer les deux tiers des ogives nucléaires russes et américaines pour 2003.

3 janvier

« Chaque biographie est une histoire universelle. » Bernard Groethuysen (1880-1946), philosophe français (Mythes et portraits, la vie de Goethe). Image : © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *