Autres terres

Ligne du temps : 27 juin

Ligne du temps : 27 juin

Ligne du temps : 27 juin

C’est arrivé un 27 juin. Événements qui ont eu lieu un 27 juin au cours du XXe siècle sur notre planète Terre

27 juin 1905 : L’un des beaux fleurons de la marine tsariste russe, le Potemkine, basé en mer Noire, est le théâtre d’une mutinerie. Les marins, favorables aux idées révolutionnaires, prennent le pouvoir à bord du cuirassé et hissent le drapeau rouge. Le bâtiment accoste à Odessa où l’équipage participe à des manifestations de la première révolution contre le régime tsariste.

27 juin 1906 : On assiste à la première édition du Grand Prix automobile de France au Mans. Le pilote hongrois Ferenc Szisz s’impose sur une Renault.

27 juin 1930 : Une curieuse coutume espagnole. Le duc Hijar, grand d’Espagne, vient de mourir. Sa mort remet en mémoire une histoire qui se perpétua au cours des siècles dans la famille. Au temps jadis un membre de la famille Villandrando — famille ancestrale du duc Hijar — sauva d’une situation critique, en changeant de vêtements avec le roi changeant Jean d’Espagne, qui fut un musicien réputé. Reconnaissant, le roi décréta que chaque année les vêtements portés par lui le jour de la fête de l’Epiphanie (anniversaire du service rendu) seraient remis à la famille Villandrando. Depuis cette époque, chaque année le lendemain de l’Epiphanie ramène le curieux cérémonial de la remise des vêtements royaux. Des postillons précédent un carrosse de la Cour sur les coussins duquel sont postés les habits du roi. Le cortège se rend à la résidence du duc Hijar et solennellement s’effectue entre les mains du Grand d’Espagne la livraison des vêtements, qui sont ensuite rangés dans un vestiaire spécial.

27 juin 1930 : Le général Koutiepoff est vivant à Moscou. Belgrade. — Le général Miller, qui remplace le général Koutiepoff comme chef des associations d’officiers et soldats russes à l’étranger est arrivé à Belgrade. Il a eu d’importantes conversations avec les chefs de l’émigration russe en Yougoslavie. Le général Miller a déclaré à la presse qu’il savait que le général Koutiepoff était encore vivant à Moscou. “Je suppose, a-t-il ajouté, que les Soviets tenteront de faire dévoiler par Koutiepoff les noms des principaux chefs du mouvement antibolcheviste.

27 juin 1930 : Le jury au Japon. L’institution du jury vient d’être introduite dans la juridiction japonaise. Mais les légistes nippons se méfient des impulsions des juges populaires. Sans doute ont-ils eu vent des extraordinaires verdicts rendus par les jurés occidentaux. Aussi ont-ils laissé au juge e droit de contrôle sur la décision du jury. Il pourra le récuser dans le cas où il estimera que cette décision va à l’encontre de la loi. De même avec un second, un troisième jury, etc. On conçoit que cette restriction diminue singulièrement le rôle des jurés japonais. Ajoutons que l’accusé a la faculté de choisir entre le nouveau système et l’ancien. Fait curieux, de nombreux prévenus préfèrent comparaître devant les trois juges du tribunal plutôt que devant les douze membres du jury. Peut-être estiment-ils que le risque est ainsi limité et qu’il est plus facile de convaincre trois juges que douze.

27 juin 1939 : Le Yankee Clipper de la Pan-American Airways arrive à Foynes, en Eire, au terme du premier voyage transatlantique d’un avion transportant du courrier.

27 juin 1940 : Le général de Gaulle est reconnu par Winston Churchill chef des Français libres.

27 juin 1941 : Le pogrom de Iași, en Roumanie. Ce massacre a été perpétré pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est considéré l’un des plus sanglants de l’histoire moderne du peuple juif, lancé par le régime roumain dans la ville de Iași, contre sa population juive. Le massacre s’est soldé par la mort d’au moins 13 226 Juifs selon les autorités roumaines.

27 juin 1949 : Après 9 ans de fermeture pour cause de la Seconde guerre mondiale, a lieu la réouverture de la Bourse de Paris.

27 juin 1950 : Le Conseil de sécurité des Nations-Unies demande aux membres d’aider la Corée du Sud; les États-Unis acceptent d’envoyer des troupes.

27 juin 1967 : Au Royaume-Uni, le premier guichet automatique bancaire développé par De La Rue est installé à Enfield Town au nord de Londres par Barclays.

27 juin 1973 : Coup d’État de Juan María Bordaberry en Uruguay et l’établissement d’une dictature militaire au pays.

27 juin 1976 : Un commando terroriste palestinien détourne un avion d’Air France en route pour Athènes vers l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda.

27 juin 1976 : Le Portugal tient ses premières élections présidentielles libres depuis 50 ans.

27 juin 1980 : Tragédie d’Ustica. La tragédie d’Ustica est le nom retenu en français pour désigner l’accident du vol 870 Itavia, un Douglas DC-9-15 civil construit en 1966, qui s’abîme en mer Tyrrhénienne, près de l’île d’Ustica (nord de la Sicile), le 27 juin 1980 à 20 h 59, lors d’un vol Bologne – Palerme. Les 81 personnes à bord sont mortes dans la catastrophe, et les causes de l’accident n’ont jamais été éclaircies. Rapidement écartée, la thèse de l’accident fait place à des soupçons d’attentats, d’autant plus crédibles étant donné le contexte de l’époque.

27 juin 1988 : En France, la catastrophe à la gare souterraine de Paris – Lyon fait 56 morts et 57 blessés. L’accident ferroviaire de la gare de Lyon se produit à 19 h 10 dans la gare de banlieue souterraine de la gare de Paris – Lyon. La tragédie est provoquée par une collision frontale entre un train de la SNCF en provenance de Melun via Corbeil-Essonnes, roulant à environ 70 km/h, et un train bondé à l’arrêt, en partance pour Melun via Combs-la-Ville. Les deux rames étaient de type Z 5300. Ce lourd bilan est la conséquence d’un concours de circonstances qui ont aggravé cet accident, le plus grave sur le réseau d’Île-de-France depuis la création de la SNCF en 1938.

27 juin 1995 : Hamad ben Khalifa Al Thani devient émir du Qatar après avoir mené un coup d’État contre son père.

Ami, te souviens-tu qu’en route pour Cologne,/Un dimanche, à Dijon, au cœur de la Bourgogne,/Nous allions admirant clochers, portraits et tours,/ Et les vieilles maisons dans les arrière-cours ? (Sainte-Beuve. Les Consolations.) Photographie de Megan Jorgensen.
Ami, te souviens-tu qu’en route pour Cologne,/Un dimanche, à Dijon, au cœur de la Bourgogne,/Nous allions admirant clochers, portraits et tours,/ Et les vieilles maisons dans les arrière-cours ? (Sainte-Beuve. Les Consolations.) Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *