Autres terres

Ligne du temps : 24 juillet

Ligne du temps : 24 juillet

Ligne du temps : 24 juillet

C’est passé un 24 juillet au cours du 20e siècle, faits et événements qui ont marqué la civilisation des Humains

24 juillet 1915 : Le navire Eastland chavire en faisant un voyage sur la rivière Chicago, en entraînant dans la mort plus de 825 de 2500 excursionnistes qu’il transportait. Selon les autorités compétentes, ce navire avait une capacité optimale de 1200 passagers.

24 juillet 1934 : Arrestation de 120 socialistes en Autriche. Ils sont accusés d’avoir comploté contre le gouvernement Dolfuss.

24 juillet 1952 : Aux États-Unis, la grève des aciéries prend fin au 53e jour.

24 juillet 1957 : Sacha Guitry, célèbre comédien et auteur français, et encore poète, metteur en scène et cinéaste, dont les fantaisies ont séduit les auditoires français durant plus d’un demi-siècle, est décédé à l’âge de 73 ans. Ceux qui l’ont assisté jusqu’à la fin ont confié que l’une des dernières paroles de Sacha Guitry a été : « Je ne dois pas rater ma sortie ».

24 juillet 1969 : De retour du voyage qui permit aux astronautes Neil Armstrong et Edwin Aldrin de fouler le sol lunaire, ces deux derniers et leur collègue Michael Collins se retrouvent à l’intérieur de la chambre de quarantaine à bord du porte-avions Hornet, venu les délivrer des eaux du Pacifique. Le président Richard Nixon s’est déplacé afin d’être là au moment où les trois astronautes quitteraient la capsule spatiale d’Apollo XI.

24 juillet 1973 : Les pirates de l’air font exploser le B-747 de la société Japan Air Lines sur la piste de l’aéroport de Benghazi, en Libye, après avoir libéré les 137 otages.

24 juillet 1998 : Fusillade au Capitole, deux policiers tués. Un homme armé, connu des services de sécurité, a fait irruption cet après-midi (24 juillet 1998), dans les bâtiments du Congrès à Washington, déclenchant une fusillade au cours de laquelle deux policiers ont été tués et deux personnes blessées, dont l’assaillant qui a été interpellé. Cette fusillade, qui a mis les parlementaires américains en état de choc, constitue l’incident le plus violent jamais recensé au Congrès. En 1954, trois nationalistes portoricains avaient ouvert le feu sur des parlementaires, blessant cinq d’entre eux. Selon les télévisions américaines, l’assaillant serait Russell E. Weston, âgé de 42 ans, originaire de la banlieue de Chicago, Illinois, mais résidant au Montana. Cet homme avait déjà proféré des menaces à l’encontre de Bill Clinton, affirmant notamment dans plusieurs lettres que le président le faisait suivre et devait être tué, a-t-on précisé de mêmes sources. Pour ces raisons, M. Weston avait été placé sur la liste des personnes à surveiller par le Secret Service, le service chargé de la protection rapprochée du président. Hospitalisé dans un établissement de la capitale fédérale, le suspect a été touché au bras, à l’épaule et à la poitrine et se trouvait dans une situation qualifiée de « stationnaire » par les médecins. Ses deux victimes les policiers Jacob Chestnut et John Gibson, tous deux pères de trois enfants, ont été déclarés morts dans les hôpitaux où ils avaient été transportés, à précise le sergent Nichols. Selon un porte-parole du George Washington University Hospital, la quatrième victime, la touriste Angela Dickerson, 24 ans, a été grièvement blessée.

La mer des Caraïbes. Photo : ElenaB.
Tous étant poètes, tous étant savants, tous sachant se servir de facultés jusqu’alors rudimentaires, rien de nos sauvageries présentes ne subsistera.(Louise Michel L’ère nouvelle – Pensée dernière – Souvenirs de Calédonie (Champ des Captifs). La mer des Caraïbes. Photo : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *