Autres terres

Ligne du temps : 21 septembre

Ligne du temps : 21 septembre

Ligne du temps : 21 septembre

Événements les plus marquants qui ont eu lieu un 21 septembre

21 septembre 1911 : Au Canada, victoire électorale des tories de Robert Borden, qui évincent à Ottawa les libéraux de Wilfrid Laurier.

21 septembre 1914 : Il semble que Reims ait été l’objet d’une attention toute spéciale de la part des Allemands, qui maintes fois ont tenté, mais sans succès, de briser les lignes alliées, après avoir soumis la ville à un terrible bombardement. Ils ont pris comme point de mire la magnifique cathédrale qui est en flammes depuis hier.

21 septembre 1920 : Démission du président de la République française Paul Deschanel (1855 – 1922). Élu président de la République le 18 février 1920, il doit démissionner quelques mois plus tard pour raisons de santé. L’année suivante, il est élu sénateur et le reste jusqu’à sa mort. Paul Deschanel est également un homme de lettres, auteur de plusieurs ouvrages sur les questions sociales. Son prestige et son talent littéraire lui valent d’être élu à l’Académie française en 1899.

21 septembre 1921 : L’explosion d’une usine de teinture crée un cratère de diamètre par 45 pieds de profondeur, à Berlin, et fait plus de mille morts.

21 septembre 1933 : Ouverture du procès de l’incendie du Reichstag.

21 septembre 1934 : Paul Dean réussit un match sans point ni coup sûr, et son frère Dizzie réussit un blanchissage pour les Cardinals de Saint-Louis, au cours d’un programme double.

21 septembre 1938 : Convaincue mais pas rassurée par Londres et Paris, la Tchécoslovaquie cède la région des Sudètes à l’Allemagne.

21 septembre 1939 : En Roumanie, le premier ministre Armand Calinescu est assassiné par la Garde de Fer pro-nazie. Armand Călinescu a suivi la politique traditionnelle de la Roumanie. Il a permis le refuge du gouvernement polonais après l’invasion et l’occupation de la Pologne par les allemands. Ses adversaires légionnaires ont affirmé l’existence d’un plan secret de Călinescu, approuvé par la Grande Bretagne, de destruction des champs pétrolifères de Prahova dans le cas d’une attaque allemande sur la Roumanie. Ses assassins étaient des légionnaires menés par Horia Sima, envoyé spécial d’Allemagne pour cette action.

21 septembre 1941 : Le maréchal Pétain prie les Français de s’abstenir de toute attaque contre les Allemands.

21 septembre 1953 : Un pilote pose son chasseur soviétique Mig à l’aéroport de Kimpo, au Japon, obtenant une récompense de $100 000 ainsi que l’asile politique aux États-Unis.

21 septembre 1955 : À New York, pour le championnat des poids-lourd, Rocky Marciano bat par K. O. Archie Moore.

21 septembre 1957 : Haakon VII, roi de Norvège pendant 52 ans, meurt à Oslo, à l’âge de 85 ans. Il était le souverain le plus âge au monde et son fils Olav lui succède.

21 septembre 1964 : Le pays insulaire de Malte accède à l’indépendance.

21 septembre 1965 : Fin de la Deuxième Guerre indo-pakistanaise.

21 septembre 1966 : Paul Reynaud, premier ministre de France lors de la défaite de 1940, meurt à l’âge de 87 ans.

21 septembre 1971 : Au Canada, les cigarettiers canadiens admettent qu’ils vont cesser la réclame à la radio et à la télévision le 1er janvier suivant.

21 septembre 1972 : Décès de Henry de Montherlant.

21 septembre 1976 : À Washington, une bombe d’agents de la dictature chilienne tue dans leur voiture le ministre en exil Orlando Letelier et sa collaboratrice américaine, Ronnie Moffit.

21 septembre 1978 : La Syrie, l’Algérie, la Libye, le Sud-Yémen et l’OLP rompent avec l’Égypte, qui a signé un traité de la paix avec Israël.

21 septembre 1981 : Est proclamée l’indépendance du Belize.

21 septembre 1982 : Amine Gemayel est élu président du Liban, succédant à Béchir, son frère assassiné.

21 septembre 1990 : En Roumanie, Nicu Ceausescu, fils cadet de l’ancien dictateur roumain, est condamné à 20 ans de prison pour incitation au meurtre.

21 septembre 1991 : Proclamation de l’indépendance de l’Arménie.

21 septembre 1993 : En Russie, le président Boris Eltsine dissout la Douma, qui cherchait à l’évincer, et convoque des législatives pour décembre.

21 septembre 1995 : La Cour suprême du Canada juge que la loi interdisant la publicité du tabac contraire à la liberté d’expression.

21 septembre 1998 : Chronologie de l’affaire président Clinton – Monica Lewinski. Bill Clinton et Monica Lewinsky, scandale aux conséquences graves – Clinton cloué au pilori.  Les Américains ont découvert l’humiliant interrogatoire subi par Bill Clinton sur sa liaison avec Monica Lewinsky. Le 21 septembre 1998, les Américains et le reste du monde ont découvert, grâce à la télévision et à Internet, l’humiliant interrogatoire subi par Bill Clinton sur sa liaison avec Monica Lewinsky, point d’orgue d’un scandale aux conséquences graves pour le président des États-Unis. Clinton qui se trouvait à New York, pour l’Assemblée générale de l’ONU a été réconforté par une ovation d’une minutes des chefs d’Etat et du gouvernement présents. La vidéo de l’interrogatoire de Clinton, enregistrée le 17 août 1998, dans la salle des Cartes de la Maison Blanche, était rendue publique peu après 9 heures par le Congrès et immédiatement relayée par quatre télévisions d’information en continu, les trois grandes chaînes nationales et par Internet. Toutes l’ont diffusée sans l’avoir visionnée pendant quatre heures et 12 minutes sans interruption publicitaire. Les téléspectateurs ont pu voir un Bill Clinton tendu et sombre, mais se défendant pied à pied, parfois sarcastique, réussissant à ne pas sortir de ses gonds face à des questions extrêmement indécentes. Questions répétées sur la définition des relations sexuelles, sur la fellation, les baisers et caresses intimes échangés avec Mme Lewinsky, les procureurs ne lui ont rien épargné, déterminés à prouver qu’il avait menti en affirmant ne pas avoir eu de rapport sexuel avec l’ancienne stagiaire de la Maison-Blanche. Dans une déclaration lue aux procureurs, Clinton a d’entrée de jeu reconnu ‘une relation intime déplacée” avec Monica Lewinsky, “globalement une fille bien qui a bon coeur”. Mais il a fait valoir que pour lui il ne s’agissait pas de relations sexuelles telles que définies lors de son premier interrogatoire en janvier 1998, dans le cadre de l’affaire Paula Jones. Sitôt après, la Maison-Blanche a affirmé qu’il était clair pour tout le monde que la conduite du président Clinton ne constitue pas un délit justifiant une destitution. Avec la vidéo, le Congrès a publié deux volumes d’annexes au rapport Starr, soit 3183 pages de documents. Y figurent les déclarations sous serment de Monica Lewinsky qui admet avoir eu des relations sexuelles avec Bill Clinton, mais affirme que personne ne lui a jamais demandé de mentir ou n’a cherché à acheter son silence par un emploi. L’affaire président Clinton-Monica Lewinski secoue la Maison-Blanche. Depuis janvier 1998, les Américains assistaient à une crise à la Maison-Blanche. Des soupçons de parjure et d’obstruction à la justice pesaient sur le président Bill Clinton dans l’enquête sur sa relation avec l’ex-stagiaire de la Maison-Blanche Monica Lewinsky. Voici un survol des acteurs principaux de l’affaire : Kenneth Starr : Procureur indépendant chargé d’enquêter sur l’affaire Whitewater et autres scandales de l’administration Clinton. Vernon Jordan : Confident de Clinton; il a aidé Lewinski à trouver un emploi. Larry Cockell : Chef des gardes du corps de Clinton; il a été forcé à témoigner devant le grand jury. Bruce Lindsey : Conseiller de la Maison-Blanche et ami de longue date de Clinton. Monica Lewinsky : Ex-stagiaire de la Maison-Blanche, prétend avoir eu des relations sexuelles avec le président. En échange de son témoignage, Starr lui accorde l’immunité totale. Linda Tripp : Ex-secrétaire à la Maison-blanche; a enregistré les confidences téléphoniques de Lewinski à propos de sa liaison présumée avec le président. À remis sel enregistrements de ses conversations avec Lewinski à l’équipe de Starr. A vu Kathleen Willey sortir d’une pièce située près du bureau ovale, les vêtements en désordre. Kathleen Willey : Ex-bénévole à la Maison blanche; prétend s’être fait peloter par le président. Betty Currie : Secrétaire personnelle du président ; a autorisé les visites de Lewinski à la Maison Blanche. David Kendall : Avocat personnel de Bill Clinton.

21 septembre 1999 : Un séisme secoue Taiwan et fait plus de 2300 morts.

« Les sources sont comme les cosmétiques : elles ne remplacent pas la pensée, mais elles l'embellissent ». (Megan Jorgensen.). Photographie de Megan Jorgensen.
« Les sources sont comme les cosmétiques : elles ne remplacent pas la pensée, mais elles l’embeilissent ». (Megan Jorgensen.). Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *