Autres terres

Ligne du temps : 20 mai

Ligne du temps : 20 mai

Ligne du temps : 20 mai

C’est arrivé un 20 mai. Événements les plus marquants qui ont eu lieu un 20 mai au monde

20 mai 1902 : Cuba proclame son indépendance.

20 mai 1927 : Lindbergh traverse l’Atlantique. Charles Lindberg traverse l’océan à bord de son monomoteur. Le 20 mai 1927, au petit matin, Charles Lindbergh, un jeune Américain de 25 ans qui l’aviation avait passionné très tôt, décollait de New York à bord d’un monomoteur Ryan, le Spirit of St. Louis. Ajouter cette page à des collections Le 20 mai 1927, au petit matin, Charles Lindbergh, un jeune Américain de 25 ans qui l’aviation avait passionné très tôt, décollait de New York à bord d’un monomoteur Ryan, le Spirit of St. Louis. L’avion dont la construction avait été financée par neuf hommes d’affaires de St. Louis (Missouri) – d’où son nom – emportait 1620 litres d’essence et un radeau pneumatique, mais ni radio, ni parachute. Le Spirit of St. Louis qui avait déjà battu, le 10 mai 1927, un record de vitesse entre St. Louis et San-Diego (Californie), pesait 975 kg à vide, avec un poids maximum de 2380 kg. Il pouvait atteindre une vitesse maximum de 220 km/h. Son plafond était de 5 000 mètres. Le 21 mai 1927, après avoir parcouru une distance de 5800 km n 33 heures et demie de vol – les bateaux mettaient alors 4 à 5 jours pour relier l’Europe à l’Amérique, Lindbergh se posait à 22 h 21 sur l’aéroport de Bourget, près de Paris, accueilli par une foule enthousiaste qui avait envahi le terrain. Il était le premier à traverser l’Atlantique, entre New York et Paris, d’un seul coup d’aile, et enlevait le prix Orteig (25 000 $), offert au premier aviateur qui réaliserait l’exploit dans un sens ou dans l’autre.

20 mai 1929 : Par l’élection par acclamation de sept députés, le parti nationaliste irlandais sera représenté pour la première fois aux Communes depuis l’établissement de l’État libre d’Irlande.

20 mai 1939 : Premier service aérien outre-mer. Inauguration du premier service aérien outre-mer. En mai 1939, Pan American Aiways a annoncé l’inauguration du service aérien transatlantique régulier. Ce service aérien transatlantique régulier attendu depuis 10 ans, sera inauguré aujourd’hui, avec le départ du Yankee Clipper. Le courrier seulement sera transporté au cours des cinq premiers voyages tant à l’aller qu’au retour : le service des voyageurs n’étant inauguré que le premier juillet prochain. L’avion géant de 41 tonnes et demie arrive, ce matin, à New York venant de Baltimore. Il doit partir à une heure de l’après-midi sous la direction d’un pilote qui n’a pas encor été choisi, à destination des Açores, son premier point d’arrêt dans son voyage vers Southampton. L’équipage sera composé de 14 personnes. Par la route communément appelée du « sud », en passant par les Açores, Lisbonne et Marseille, la durée du voyage sera de 40 heures environ, tandis que par la route du nord en passant par Botwood, Terre-Neuve et Foynes, Irlande, l’envolée ne prendra que 24 heures. Les taux du voyage n’ont pas encore été fixés mais les officiers de la firme ont déclaré qu’ils seront entre 350$ et 400$. Tous les avions employés pour ce service seront des navires aériens de 41 tonnes et demie avec de la place pour 74 voyageurs pour de courts trajets. Au cours d’une envolée au dessus de l’Atlantique, le nombre de voyageurs sera réduit à 35 au maximum. Tout dépend naturellement de la route qui sera suivie et des conditions atmosphériques qui prévaudront à l’époque des voyages.

20 mai 1941 : Des soldats allemands en nombre de 17 mille, lancés en parachutes et en aéroglisseurs montent à l’assaut de l’île de Crète. Londres et Berlin annoncent simultanément une attaque de grand style contre l’île grecque occupée et fortifiée par les Anglais. Début de la Bataille de Crète.

20 mai 1945 : Fin de l’insurrection géorgienne de Texel, libération de l’île par les troupes canadiennes.

20 mai 1948 : Tchang Kaï-chek devient président de la République de Chine.

20 mai 1950 : Six cents tonnes de munitions explosent à Saint-Amboy, New Jersey, à bord de chalands, tuant 29 personnes, en blessant plusieurs centaines d’autres et détruisant en partie cette petite ville maritime.

20 mai 1960 : Le premier ministre soviétique Nikita Khrouchtchev, parlant devant le gouvernement, le comité central du parti communiste et la Chambre du peuple de l’Allemagne de l’Est demande : Où allons-nous maintenant ? Je crois que nous allons vers la paix. Malgré toutes les tentatives d’obstruction, a-t-il ajouté, la pensée de la co-existence pacifique triomphera.

20 mai 1967 : Le Mouvement populaire de la Révolution, parti politique de la République démocratique du Congo, est fondé.

20 mai 1969 : Pour montrer aux Terriens la Terre telle qu’ils la verraient s’ils pouvaient prendre leurs distances, les trois astronautes d’Apollo 10, s’ils n’ont pas avec eux de palette de peintre, disposent d’une nouvelle caméra de télévision qui a, une fois de plus, fait ses preuves au cours de la quatrième émission en couleurs parvenue de l’engin spatial, alors que celui-ci se trouvait déjà engagé dans la deuxième moitié de son trajet aller en direction de la Lune. C’est un direct de l’espace qui a occupé les petits écrans, retransmis par toutes les grandes chaînes de télévision américaines, pendant près d’une demi-heure. Le spectacle le plus extraordinaire, et peut-être aussi le plus coûteux, que les États-Unis, spécialistes du grand spectacle en technicolor à plein renfort de musique, ont offer, d’un atlas universel richement illustré, colorié fidèlement par la réalité.

20 mai 1969 : La chance a finalement souri à Mario Andretti. Indianapolis – La piste d’Indianapolis, pour Mario Andretti, c’était l’image d’un cauchemar long de plusieurs années. Lors de ses présences en piste au cours des épreuves précédentes, dans les 500 milles, le jeune Italo-Américain âgé de 29 ans, n’avait connu que les insuccès. La malchance s’était acharnée sur lui. Mais le 20 mai 1969, en l’espace de trois heures et un peu plus, il a tout oublié. Avec raison d’ailleurs. Il venait de piloter son bolide, une STP Special propulsée par un turbo-propulseur Ford à la victoire dans la 53e reprise de l’enlevante épreuve. Andretti n’a pas volé son triomphe. Car triomphe il y a eu. Andretti a amélioré le record de piste en conservant une moyenne de plus de 156 milles à l’heures. La lutte n’a pas été facile. Devant une foule enthousiaste de plus de 275,000 spectateurs, il lui a fallu lutter constamment pour aller ravir le drapeau carrelé aux as du volant tels que Dan Gurney, A.J. Foyt, Bobby Unser, etc. Andretti n’a pas tardé à s’emparer du poste de commande. Dès le départ, suivi de Foyt (gagnant de 1967), et de Roger McClusky, il s’emparait du premier rang, pour voir Foyt le devancer au septième tour. Durant les 90 tours suivants, Foyt a nettement dominé. Au 98e tout, la Coyotte (de sa propre fabrication) lui a causé des ennuis. Et Foyt a dû visiter son puits, perdant ainsi de précieux instants. Après 250 milles à mi-chemin, Andretti avait repris la tête avec Foyt toujours dans les puits de ravitaillement. Il semblait déjà à ce moment que Foyt ne deviendrait le premier coureur à gagner quatre fois cette rude épreuve. Après 107 tours de pistes, ce fut au tour de Lloyd Ruby d’entrer dans le puits de ravitaillement. La tension était très forte et chaque seconde avait une valeur inestimable. On a procédé à faire simultanément le plein dans chacun des réservoirs latéraux de la voiture de Ruby. Le remplissage du réservoir droit étant terminé, Ruby croyait qu’il pouvait démarrer. Hélas! Le boyau branché au réservoir gauche n’avait pas été retiré de l’orifice. Le choc de l’accident a endommagé le réservoir et c’en fut fait pour Ruby. Triste histoire imprévue. C’est alors qu’Andretti a senti que la victoire pouvait enfin être sienne. En aucun moment par la suite, Mario n’a été vraiment menacé. Le plus régulier de ses adversaires, Dan Gurney, dans une voiture G-Olsonite, avec châssis de marque Eagle, sa propre fabrication, devait terminer l’épreuve en deuxième position, à plus de 150 secondes du vainqueur.

20 mai 1969 : La fin de la Bataille d’Hamburger Hill conduit à une ré-estimation de la stratégie des États-Unis au Viêt Nam.

20 mai 1972 : Le référendum camerounais met fin au fédéralisme.

20 mai 1980 : Premier référendum sur la souveraineté-association du Québec. Le « non » l’emporte.

20 mai 1982 : La flotte d’intervention en formation de combat et prête à entrer immédiatement en action, la Grande Bretagne, sur la fois d’informations sérieuses, aurait décidé de rejeter les dernières propositions argentines. Selon le London Daily Express, Madame Thatcher aurait informé la reine Elizabeth qu’elle a donné l’ordre d’envahir l’archipel des Malouines.

20 mai 1987 : Le Centre de documentation et d’information de l’assurance – CDIA annonce que 1986, avec ses 91 catastrophe naturelles survenues dans le monde, présente le bilan le plus lourd des 17 dernières années. Le précédent record remonte à 1982, avec 54 catastrophes. Cyclones, tornades, inondations, tempêtes sont responsables de la mort de plus de 6000 personnes pour la seule année 1986.

20 mai 1988 : Le président Suharto de l’Indonésie, visiblement ému, a annoncé en direct à la télévision qu’il démissionnait après 32 ans au pouvoir. Le vice-président Bacharuddin Yusuf Habibie le remplace.

20 mai 1989 : Le leader chinois Li Peng, lors des manifestations de la place Tian’anmen, proclame la loi martiale.

20 mai 1990 : Les premières élections libres ont lieu en Roumanie depuis 50 ans, Ion Iliescu est élu comme président du pays.

20 mai 1999 : Massimo D’Antona, responsable du ministère italien du Travail, est assassiné à Rome par les Brigades rouges.

Les hommes sont comme les poissons dans l’eau, invisibles et pittoresques (Megan Jorgensen). Illustration : Megan Jorgensen.
Les hommes sont comme les poissons dans l’eau, invisibles et pittoresques (Megan Jorgensen). Illustration : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *