Autres terres

Ligne du temps : 19 juillet

Ligne du temps : 19 juillet

Ligne du temps : 19 juillet

C’est arrivé un 19 juillet. Événements les plus marquants qui ont eu lieu un 19 juillet au XXe siècle

19 juillet 1943 :Quartiers généraux alliées en Afrique du Nord – Rome bombardée pour la première fois. Les aviateurs allées ont bombardé Rome pour la première fois le 19 juillet 1943, concentrant leurs efforts dans un audacieux raid de jour contre des objectifs ferroviaires et évitant soigneusement de toucher au Vatican et aux objectifs non militaires dans la Ville éternelle. Rome est le dernier des grands centres de communications italiens à être bombardé. Déjà des tonnes d’explosifs ont été lancées sur Milan, Bologne, Naples et Foggia. Rome, qui a joui jusqu’ici de l’immunité à cause de sont caractère religieux, est utilisée depuis longtemps par l’Axe pour le transport des troupes et du matériel. Il est entendu à Londres que les principaux objectifs ont été les cours de triage à l’est, au nord et au nord-ouest de Rome, l’aérodrome Littorio qui est le principal aérodrome civil de Rome et d’autres aérodromes sis à 8 milles et demi au sud-est de la ville. Panique à Rome. Le bombardement allié de Rome a causé des scènes de panique dans la capitale italienne. Il est entendu que de nombreux obus anti-avions italiens ont augmenté les dommages des bombes parce qu’ils n’ont pas explosé dans les airs et n’ont éclaté qu’en touchant le sol. Il y a eu de la panique parce que les gens se refusaient de croire que Rome serait attaquée, bien qu’Ostie, sis à 14 milles, eut été attaquée déjà et que l’aérodrome Ciampino, sis à environ 7 milles, ait été bombardé hier.

19 juillet 1956 : Les Etats-Unis retirent leur offre de $ 56 millions pour aider l’Egypte à construire un barrage sur le Nil, à Assouan.

19 juillet 1957 : En athlétisme, Derek Ibotson, voyageur de commerce de Huddersfield. Angleterre, établit un nouveau record pour le mille, à Londres, en parcourant la distance en 3:57,2 minutes, huit dixièmes de seconde de mieux que le record précédent de l’Australien John Landy.

19 juillet 1965 : L’ex-président de la Corée du Sud, Sygman Rhee meurt à Honolulu, à l’âge de 90 ans.

19 juillet 1967 : Un B-727 de la Piedmont Airlines vient en collision avec un petit avion à Asheville. Parmi les 82 morts se trouve John McNaughton, secrétaire à la Marine des États-Unis.

19 juillet 1968 : M. Dubcek obtient l’approbation unanime du comité central du Parti communiste tchécoslovaque.

19 juillet 1970 : Les 721 passagers et hommes d’équipage du navire norvégien Fulvia, en flammes dans l’Atlantique, sont recueillis par le paquebot français Ancerville.

19 juillet 1974 : Le généralissime Franco délègue ses pouvoirs au prince Juan Carlos.

19 juillet 1993 : John le Carré, le célèbre auteur britannique de romans d’espionnage, a fini par admettre ce que soupçonnaient depuis longtemps ses lecteurs : il a lui-même été une taupe. « J’ai d’abord fait partie du MI5 (les services de sécurité) puis du MI6 (les services d’espionnage). Mais ce que j’y ai fait, je n’en ai jamais parlé. On ne peut pas », conclut-il.

19 juillet 1998 : Affaire Festina. La bombe Festina explose. Tour de France expulse l’équipe. Le 19 juillet 1998, le directeur du Tour de France, Jean-Marie Leblanc, a annoncé l’exclusion immédiate de l’équipe Festina de la Grande Boucle de 1998. Le 19 juillet 1998, la bombe Festina a explosé. Le directeur du Tour de France, Jean-Marie Leblanc, a annoncé l’exclusion immédiate de l’équipe Festina de la Grande Boucle de 1998, après les révélations du directeur sportif de l’équipe, Bruno Roussel, sur le dopage de ses coureurs. Roussel et Erik Ryckaert, médecin de l’équipe Festina, tous deux écroués ont effectivement reconnu, devant les enquêteurs, l’utilisation «concertée» de produits dopants par les coureurs de leur équipe. « C’est l’aveu que le dopage avait cours dans l’équipe Festina et il était même organisé », a estimé Jean-Marie Leblanc, qui s’est appuyé sur le règlement du Tour (article 29) en invoquant l’éthique du sport et la moralité du Tour. L’équipe Festina est la première équipe mondiale au classement de l’Union cycliste internationale. Cette exclusion est une « première » dans l’histoire du Tour de France depuis la reprise en 1947. L’affaire Festina a débuté le 9 juillet 1998, après l’interpellation par les douaniers d’un soigneur de l’équipe, Willy Voet, dans la voiture duquel 400 flacons d’anabolisants, d’amphétamines et une petite quantité d’érythropoiétine (EP) avaient été trouvés.

19 juillet 1999 : Des plongeurs tentent de localiser l’avion. Les enquêteurs n’avaient toujours pas réussi hier à localiser l’épave de l’appareil piloté par John Kennedy Jr, mais les premiers éléments des recherches indiquent que l’avion a effectué une chute vertigineuse avant de s’écraser dans les flots au large de Martha’s Vineyard. Titulaire d’un brevet de pilote depuis moins de 15 mois, John Kennedy Junior a vraisemblablement commis une grave imprudence en décident de décoller de nuit pour un vol au-dessus de l’eau par temps brumeux, estiment les professionnels. Le fils de JFK n’était pas titulaire d’une qualification de vol aux instruments, nécessaire pour voler en sécurité lorsque la visibilité est mauvaise.

« Nous n’arrêtons jamais d’explorer, et le terme de toute exploration sera le retour au point de départ. » (Thomas Stearns Eliot, poète américain, né en 1888 et mort en 1965). Illustration : © Megan Jorgensen.
« Nous n’arrêtons jamais d’explorer, et le terme de toute exploration sera le retour au point de départ. » (Thomas Stearns Eliot, poète américain, né en 1888 et mort en 1965). Illustration : © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *