Autres terres

Ligne du temps : 17 juillet

Ligne du temps : 17 juillet

Ligne du temps : 17 juillet

C’est arrivé un 17 juillet au cours du XXe siècle. Événements les plus importants qui ont eu lieu au monde un 17 juillet

17 juillet 1938 : Douglas Corrigan décolle de New York à bord d’un monomoteur, pour se poser 28 heures plus tard à Dublin, en Irlande. L’histoire aurait été des plus banales si le pilote n’avait eu l’intention avouée de se rendre à Los Angeles.

17 juillet 1941 : Dimmagio est finalement tenu en échec après 56 joutes consécutives. La saison de baseball a perdu de son piquant, lorsque la longue série consécutive de parties avec coup sûr de Joe Dimaggio a pris fin. Cela n’empêche pas les Yankees de garder les devants et de mener dans le peloton qui est en tête. Des millions d’amateurs avaient suivi avec un vif intérêt la longue série de parties consécutives avec un ou des hits du fameux voltigeur des Yankees. Il en était rendu à sa 56e partie et c’était un record de tous les temps. Comme on s’intéressait vivement à cette série qui semblait devoir s’éterniser, les amateurs téléphonaient aux journaux pour savoir si vraiment Joe Dimaggio avait été arrêté; on se rendit aux parcs de baseball par milliers, on écouta les descriptions jeu par jeu données à la radio. C’est à Cliveland que l’on vit la plus grosse foule de la journée. Une foule de 67,468 amateurs se rendit au Stade municipal pour voir la partie Yankees-Indiens. On s’était rendu là plutôt pour voir ce que ferait Joe Dimaggio qui pour assister à la partie proprement dite. La longue série de Dimaggio était devenue une attraction spectaculaire. C’est la première fois depuis le 15 mai 1941 qu’il ne pouvait tenir le coup. Ken Keitner au champ de même que Al Smith et Jim Bagby comme lanceur avaient pu le tenir en échec.

17 juillet 1945 : S’ouvre la Conférence de Potsdam. Le hasard a voulu que, onze ans jour pour jour après l’accession à la présidence d’Adolf Hitler, soit le 2 août 1945, se terminât la Conférence de Potsdam, la dernière de la Deuxième guerre mondiale. Ouverte le 17 juillet, cette conférence a connu certains rebondissements spectaculaires, mais sans déboucher sur de grandes lignes directrices pour l’avenir. Le rebondissement le plus spectaculaire fut sans contredit le remplacement du premier ministre Winston Churchill par le travailliste Clement Attlee à partir du 27 juillet, Churchill ayant été battu lors des élections du 5 juillet précédent, élections dont les résultats définitifs ne furent connus que le 26. Et comme Harry Truman remplaçait le président Franklin Delano Roosevelt, décédé en avril 1945, seul le maréchal Joseph Staline était toujours de la partie, du groupe original des trois grands. Parmi les décisions dignes de mention, soulignons la création d’un conseil des ministres des affaires étrangères des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’URSS, de la France et, éventuellement, de la Chine; la cession du tiers des marines de guerre et marchande de l’Allemagne à l’URSS; la concession à l’URSS d’exiger des réparations des pays qu’elle occupait, ainsi que de la Bulgarie, de la Finlande, de la Hongrie, de la Roumanie, ainsi que de la partie orientale de l’Autriche. Enfin, Truman, Attlee et Staline s’entendirent sur l’attitude à adopter dans les poursuites entreprises devant un tribunal international contre les criminels de guerre de l’Axe.

17 juillet 1951 : Baudoin 1er, cinquième roi des Belges, est monté aujourd’hui sur le trône. Il y a 120 ans presque jour pour jour, le 21 juillet 1831, le roi Léopold premier, fondateur de la dynastie, prêtait serment à la constitution belge sur la place du palais de Bruxelles.

17 juillet 1958 : Des parachutistes anglais arrivent à Amman, capitale de la Jordanie, à la demande du roi Hussein.

17 juillet 1959 : Dans le but de rallier le peuple cubain derrière sa pensée révolutionnaire, le premier ministre Fidel Castro démissionne.

17 juillet 1967 : Une loi d’urgence met fin à la grève du rail, aux Etats-Unis.

17 juillet 1967 : Tandis qu’Apollo XI poursuit son voyage ver la Lune, Moscou annonce que le vaisseau soviétique Luna XV s’est placé sur orbite lunaire.

17 juillet 1975 : Les commandants des vaisseaux Apollo et Soyuz, Thomas Stafford et Alexeï Leonov, se serrent la main après avoir réussi le premier rendez-vous dans l’espace de deux équipages appartenant à des pays jusqu’alors rivaux. Selon le président Gerald Ford, cette rencontre historique prouve que la coopération est désormais acquise entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique dans le domaine de l’exploration spatiale.

17 juillet 1979 : Le président Anastasio Somoza de Nicaragua est forcé de démissionner, vaincu par les forces sandinistes. La famille dominait le pays depuis 43 ans.

17 juillet 1981 : Une passerelle s’effondre dans un hôtel de Kansas City, causant la mort de 113 personnes.

17 juillet 1981 : Des avions israéliens bombardent Beyrouth. Il s’agi du cinquième raid israélien au Liban depuis le 10 juillet 1981.

17 juillet 1985 : La tumeur enlevée samedi dernier de l’intestin du président Ronald Reagan, âgé de 74 ans, était cancéreuse, mais le cancer ne s’est pas étendu au reste de l’abdomen, ont annoncé les médecins de l’hôpital naval de Bethesda, près de Washington.

17 juillet 1994 : La boule de feu observée lors de l’impact d’un fragment de la comète Shoemaker-Levy 9 sur Jupiter a été plus impressionnante que prévu et la chute des autres fragments pourrait être encore plus spectaculaire, selon les astronomes. Le mieux reste encore à venir. Les fragments G et H de la comète, qui devraient frapper Jupiter aujourd’hui, font environ 3 kilomètres de diamètre, ainsi que les fragments K et Q1. Les collisions devraient se poursuivre jusqu’à vendredi. Le fragment A a libéré une énergie équivalente à 10 millions de mégatonnes de TNT.

17 juillet 1996 : Un Boeing 747 de la TWA avec 229 personnes à son bord explose en vol, avant de s’abîmer dans l’Atlantique peu après son décollage de l’aéroport new-yorkais John F. Kennedy. Le vol 800 à destination de Paris s’est abîmé vers 20 heures 45 à 30 km au large de Moriches Inlet, à la pointe est de Long Island, près de New York. Un porte-parole de la garde côtière a indiqué vers 22 heures 30 que l’appareil avait explosé en vol et que des corps avaient été repêchés.

17 juillet 1998 : Des agents des services secrets se présentent devant le grand jury.

17 juillet 1999 : Disparition de John F. Kennedy Junior John F. Kennedy Junior, le fils du ex-président, son épouse Caroline Bessette, et une des soeurs de cette dernière, Lauren, ont disparu le soir du 17 juillet 1999 au large des côtes du nord-est des États-Unis, ou les secouristes ont retrouvé des débris provenant de l’avion. Le Piper 32 Saratoga piloté par John Kennedy, a disparu des écrans radars à quelques kilomètres de sa destination dans l’île de Martha’s Vineyard. John F. Kennedy et son épouse Carolyn Bessette se rendaient au mariage de Rory Kennedy, une cuisine, à la résidence d’été de la famille, à Hyannis Port, sur la presqu’île de Cape Cod, dans le Massachusetts, tout à côté de Martha’s Vineyard. L’appareil avait décollé, sans plan de vol, vendredi soir, vers 20.38 locales de l’aéroport de Caldwell, à Fairfield, New Jersey, ouest de New York, à destination de Martha’s Vineyard. John F. Kennedy Jr. est le fils du président américain assassiné en 1963, John Fitzgerald Kennedy, et de Jacqueline Lee Bouvier Kennedy.

Place jacques Cartier
Paul entrevit un toit, une tourelle, un jardin suspendu, un kiosque de fer forgé, suspendu à mi-hauteur de la falaise. (Serge Lehman Nulle part à Liverion.). Montréal, place Cartier. Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *