Autres terres

Ligne du temps : 16 juillet

Ligne du temps : 16 juillet

Ligne du temps : 16 juillet

C’est arrivé un 16 juillet au monde au XXe siècle, faits et événements qui ont marqué notre société

16 juillet 1900 : Au terme de sanglantes bagarres, les troupes alliées parviennent à prendre la ville de Tien-Tsin, en Chine.

16 juillet 1918 : Assassinat de la famille impérial russe à Iékaterinbourg, dans l’Oural, où le tsar Nicolas II, sa femme et leurs cinq enfants sont fusillés par des bolchéviques.

16 juillet 1935 : Oklahoma City installe les premiers parcomètres au monde.

16 juillet 1925 : Réunion du premier parlement irakien élu a lieu à Bagdad.

16 juillet 1938 : Le millionnaire américain Howard Hughes complète son tour du monde en avion en quatre jours.

16 juillet 1940 : Fulgencio Batista est élu président de Cuba.

16 juillet 1942 : À Paris et en banlieue de la capitale française, a lieu la rafle du Vélodrome d’Hiver, la plus grande arrestation massive de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre mondiale. La police rafle quelque 14 000 juifs qui seront d’abord réunis au Vélodrome d’hiver puis expédiés, via Drancy, dans les camps d’extermination nazis.

16 juillet 1945 : A lieu le premier test d’une bombe au plutonuium. Dans le désert du Nouveau-Mexique, l’équipe du physicien Robert Oppenheimer fait éclater la première bombe atomique, trois semaines avant celle d’Hiroshima.

16 juillet 1948 : Palmiro Togliatti, chef communiste de l’Italie, est grièvement blessé au cours d’un attentat à Rome.

16 juillet 1948 : Le constructeur anglais Vickers fait voler son quadrimoteur Viscount, le premier avion de ligne à turbopropulseur.

16 juillet 1950 : L’ONU lance un appel aux troupes de 52 pays membres pour enrayer l’invasion des Nord-Coréens.

16 juillet 1951 : Jerome David Salinger publie son roman «The Catcher in the Rye» («L’Attrape-coeur»).

16 juillet 1960 : Les États-Unis délèguent des forces d’urgence pour rétablir l’ordre au Congo.

16 juillet 1961 : Jacques Anquetil gagne le 48e Tour de France cycliste. Paris – Le 48e Tour de France cycliste s’est terminé par la victoire du Français Jacques Anquetil qui avait endossée le maillot jaune lors de la première étape et l’a conservé jusqu’à l’arrivée. Depuis la 17e étape qui s’était terminé à Pau et surtout depuis la 19e courue contre la montre entre Bergerac et Périgueux, la victoire finale du champion français – à moins d’accident – ne faisait plus de doute. Dans les étapes de montagne, Anquetil, grimpeur moyen, n’a pas été distancé par des spécialistes comme Charlie Gaul et Manzaneque. On pourra épiloguer sur ces étapes de montagne, mais la tactique d’Anquetil était excellente. Pendant ces étapes, soit dans les Alpes, soit dans les Pyrénées, Anquetil a étroitement surveillé ses plus redoutables adversaires, meilleurs grimpeurs que lui. Il prenait leur roue et ne se laissait pas distancer. Cette tactique s’est avérée payante et Anquetil a conservé la première place depuis Versailles jusqu’à Paris. À l’arrivée, à l’étape au Parc des Princes, Anquetil a eu un beau geste digne du grand champion qu’il est. Il a mené le sprint pour un d ses plus dévoués équipiers, Robert Cazala, et il permit à celui-ci de gagner à Paris. L’équipe française a remporté finalement une triple victoire : individuellement grâce à Anquetil, par équipe grâce à une belle entente au sein de la formation qui dirigeait Marcel Bidot et le classement par points où André Darrigade conserve le maillot vert arraché au régional Gainche. Classement final : Anquetil (France) 122 h.01 min.33 sec. Carlesi (Italie) à 12 min. 14 sec. Gaul (Suisse-Luxembourg) à 12 min.16 sec. Massignan (Italie) à 15 min. 39 sec. Junkermann (Allemagne) à 16 min.09 sec.

16 juillet 1969 : Lancement d’Apollo 11. À Cap Canaveral, une fusée Saturn V lance Apollo XI, avec à bord les premiers hommes qui marcheront sur la Lune.

16 juillet 1965 : Inauguration du tunnel sous le mont Blanc entre la France et l’Italie, par les présidents Charles de Gaulle et Giuseppe Saragat.

16 juillet 1970 : On découvre que l’armée américaine a délibérément étouffé le massacre de My Lai, au Vietnam.

16 juillet 1972 : Voyage inaugural du train des nuages “Tren a las Nubes” en Argentine.

16 juillet 1973 : À Washington, devant un comité du Sénat, Alexander Butterfield révèle que Richard Nixon faisait enregistrer en douce toutes les conversations à la Maison Blanche. Conversations de Nixon enregistrées : Toutes les conversations de Nixon ont été enregistrées depuis l’été de 1970 Les révélations sur l’existence de micros enregistrant toutes les conversations dans les bureaux présidentiels à la Maison Blanche et à Camp David, ont fait l’effet d’une bombe.  Ces révélations ont été faites à la Commission sénatoriale d’enquête sur l’affaire Watergate. D’autant plus que ces micros ont été installés à la demande même du président et que la Maison Blanche a confirmé leur existence immédiatement après l’audition de M. Alexander Butterfield, ancien adjoint de M. Haldeman, témoin surprise devant la commission. M. Butterfield avait été entendu par les membres de la commission à huis clos vendredi dernier. Il a souligné qu’il avait d’abord hésité à parler des micros à cause de répercussions possiblement fâcheuses que cela pourrait avoir sur les visiteurs étrangers du président. Il a ajouté que les enregistrements n’ont pas encore été transcrits à sa connaissance et qu’ils ont conservés à la Maison Blanche. M. Nixon savait que l’enregistrement se déclenchait automatiquement, mais pas ses visiteurs, à l’exception de Haldeman et de deux ou trois autres adjoints. Immédiatement après les révélations de Butterfield, M. Fred Buzhardt, qui agit comme conseiller juridique de la Maison Blanche, a confirmé dans une lettre à la commission sénatoriale que tous les entretiens de M. Nixon à la Maison Blanche ont été enregistrés depuis 1971. Pour sa part, le conseiller de la commission sénatoriale, M. Samuel Dash, a déclaré qu’il est maintenant possible de vérifier si John Dean a dit la vérité en déclarant que, selon lui, le président Nixon était au courant des tentatives d’étouffer le scandale dès le 15 septembre 1972. Il ne fait pas maintenant aucun doute que la commission sénatoriale multipliera ses efforts pour obtenir accès aux documents de la Maison Blanche pertinents à l’affaire Watergate, ce que le président Nixon a refusé jusqu’ici.

16 juillet 1994 : Observation des premiers fragments de la comète Shoemaker Levy qui s’abîment à la surface de Jupiter.

16 juillet 1996 : À Rome, Germano Maccari est condamné pour le meurtre, par les Brigades rouges, de l’homme politique Aldo Moro commis en 1978.

16 juillet 1998 : La séance inaugurale d’un parlement élu par les Kosovars albanais, à Pristina, est dispersée par des policiers serbes.

16 juillet 2001 : La Chine et la Russie signent un traité d’amitié, le premier depuis un demi-siècle et surtout depuis la fin de l’ère soviétique.

16 juillet 2001 : Le Belge Jacques Rogge est élu président du Comité international olympique.

16 juillet 2009 : On déplore deux morts dans l’effondrement de la scène en cours de montage pour le concert de Madonna au stade Vélodrome à Marseille.

Le peuple est comme les femmes, il faut toujours qu’il aime quelqu’un; (Esquiros, Alphonse, 1812-1876 Histoire des Montagnards.) Photographie des fleurs oranges, par Megan Jorgensen.
Le peuple est comme les femmes, il faut toujours qu’il aime quelqu’un; (Esquiros, Alphonse, 1812-1876 Histoire des Montagnards.) Photographie des fleurs oranges, par Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *