Autres terres

Ligne du temps : 12 avril

Ligne du temps : 12 avril

Ligne du temps : 12 avril

C’est arrivé un 12 avril au cours du XXe siècle

12 avril 1908 : Chelsea n’est plus. Une terrible conflagration éclatait vers 10 h 40, au matin, et semait la mort et la désolation sur son passage dans la banlieue bostonnaise de Chelsea, ou vivaient alors quelque 35 mille personnes. La banlieue bostonnaise de Chelsea est anéantie Les flammes avaient pris naissance dans une amoncellement de chiffons derrière l’usine de la société Boston Blacking Company, et favorisées par des vents violents. Les flammes s’étaient répandues au point d’atteindre une distance d’une mille et demi d leur foyer d’origine, lorsque les pompiers d Boston et de six villes voisines parvinrent à stopper leur progression. L’incendie fit une cinquantaine de morts et de blessés, tandis que plus de 10 mille personnes se retrouverent sans abri. Sur le plan matériel, la conflagration causa des dommages supérieurs à 10 millions de $. En effet, les flammes détruisirent 12 églises, deux hôpitaux, bibliothéque publique l’hôtel de ville, cinq école et près de 400 maisons. Compte tenu de l’étendue des dégâts et du type de bâtisses, détruites pas les flammes, il est surprenant que le nombre de morts et de blessés n’ait pas été plus élevé.

12 avril 1917 : Les forces canadiennes prennent la crête de Vimy après de violents combats.

12 avril 1931 : En Espagne, les élections municipales montrent une désaffection de la monarchie dans les grandes villes. Le Roy quittera le pays dans deux jours ouvrant la voie à la République espagnole.

12 avril 1935 : Le bombardier Bristol Blenheim effectue son premier vol.

12 avril 1937 : Frank Whittle teste au sol le premier réacteur nucléaire.

12 avril 1940 : Lors de la Deuxième guerre mondiale, les Britanniques s’emparent des îles Féroé.

12 avril 1945 : Le président des États-Unis Franklin Delano Roosevelt succombe à une hémorragie cérébrale à l’âge de 65 ans. Il avait occupé ses fonctions pendant 12 ans. Il est immédiatement remplacé par le vice-président Harry Truman. Roosevelt est vaincu par la maladie, son vice-président, Harry S. Truman vient prendre en charge la présidence des États-Unis.

12 avril 1961 : Premier voyage cosmique habité. L’URSS place, pour la première fois dans l’histoire du monde, un homme en orbite autour de la Terre et l’a ramené sain et sauf après un séjour d’une durée de 108 minutes dans l’espace. Le cosmonaute soviétique, le major Yuri Alekseevich Gagarine, âgé de 27 ans et père de deux enfants, a accompli un peu plus d’un tour de la terre, dans un vaisseau spatial de cinq tonnes, avant d’être ramené à un endroit prédéterminé en Union Soviétique. Le premier tour du globe opéré par un homme a été réalisé en 89,1 minutes. L’orbite décrite par le vaisseau cosmique atteignait 110 milles à son point le plus éloigné. Le vaisseau spatial est désigné sous le nom de Spoutnik Orient par les savants soviétiques. Ces derniers ont pu surveiller sur des écrans de télévision le déroulement de l’opération. Il maintenait en même temps le contact avec Gagarine sur deux fréquences radiophoniques de 9,019 et 20,006 mégacycles. Au moment où il survolait l’Amérique du Sud, Gagarine a envoyé un message disant : « Tout va bien à bord ». Il a atterri à 10.55 heures de la matinée, heure de Moscou (3.55 heures, heure de l’Est), et a déclaré qu’il se sentait très bien et qu’il ne souffrait d’aucune blessure ni contusion. Il a demandé qu’on annonce à Khrouchtchev le succès de son atterrissage. À 9 heures, Radio Moscou avait interrompu ses émissions pour proclamer la nouvelle. Le principal commentateur de nouvelles a lu le communiqué à trois reprises. « Le pilote du premier navire spatial habité par un homme est un citoyen de l’URSS, le major d’aviation Yuri Alekseevich Gagarine ». Le lancement de la fusée spatiale à plusieurs étages a réussi et après avoir atteint sa première vitesse d’évasion, après la séparation du dernier étage de sa fusée porteuse, le vaisseau spatial est entré en vol libre en orbite autour de la terre. Un spécialiste soviétique en astronautique, Nikolai Varvarov, a déclaré que le vaisseau Orient était activé par un système complètement automatique, ce système prenant soin de l’astronaute lui-même. Le savant a expliqué qu’il était impossible que l’astronaute dirige lui-même le vaisseau.

12 avril 1980 : Coup d’État à Liberia. Samuel Doe prend le pouvoir.

12 avril 1981 : La navette spatiale américaine Columbia effectue son premier vol spatial.

12 avril 1981 : Joe Louis, ex-champion du monde des poids lourds à la boxe, meurt à 66 ans.

12 avril 1991 : Cent quarante personnes ont péri asphyxiées ou carbonisées à la suite d’un abordage survenu entre un traversier t un pétrolier dans la nuit à la sortie du port de Livorne, en Italie. Un seul membre d’équipage a survécu. Il s’agit de la plus grave catastrophe maritime de l’Italie de l’après-guerre.

12 avril 1996 : Le défi de Jessica tourne à la tragédie. Une fillette de sept ans qui tentait de battre le record du plus jeune pilote à traverser les Etats-Unis, et ses deux passagers adultes, ont été tués le 12 avril 1996 lorsque leur monomoteur s’est écrasé au décollage à Cheyenne, au Wyoming. L’avion était piloté par Jessica Dubroff. Les deux autres victimes étaient le père de la fillette, Lloyd Dubroff, et son instructeur, Joe Reid, qui l’accompagnaient dans son périple. Le Cessna, un quatre places, s’est écrasé dans la rue d’une zone résidentielle, près d’une maison, mais personne n’a été blessé au sol. L’enfant pilotait depuis quatre mois sous la surveillance de son instructeur qui demeurait seul responsable à bord et qui, assis aux côtés du pilote dans le cockpit du Cessna, disposait de doubles commandes. Jessica, 1,25 mètre et 25 kilogrammes, utilisait un gros coussin rouge pour se rehausser dans son siège de pilote et disposait de rallonges pour atteindre les pédales de contrôle.

Une agitation psychomotrice est le reflet d'une anxiété psychique. Pas d’anxiété, pas d’agitation psychomotrice. Photo : © Megan Jorgensen.
Une agitation psychomotrice est le reflet d’une anxiété psychique. Pas d’anxiété, pas d’agitation psychomotrice. Photo : © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *