Autres terres

Ligne du temps : 11 septembre

Ligne du temps : 11 septembre

Ligne du temps : 11 septembre

Dates clé dans l’histoire de la civilisation, c’est arrivé un 11 septembre au 20e siècle

11 septembre 1914 : Fin de la bataille de Lemberg (aujourd’hui, la ville de Lvov en Ukraine) au début de la Première guerre mondiale. L’offensive austro-hongroise en Pologne, victorieuse dans un premier temps à la bataille de Krasnik puis à la bataille de Komarow ne réussit pas à assurer son avance, elle essuie de nouveaux échecs. La 5e armée russe réussit à percer une brèche entre les Ire et IVe armées austro-hongroises à la bataille de Rava Ruska.

11 septembre 1917 : Près de Poelkapelle, en Belgique, le célèbre aviateur français Georges Guynemer est abattu par un pilote allemand.

11 septembre 1916 : Alors qu’elle est hissée, la travée centrale du pont de Québec, au Canada, s’écroule dans le fleuve, faisant 13 morts; une autre catastrophe en avait fait 75, en août 1907.

11 septembre 1922 : La Société des nations confie à Londres un mandat sur la Palestine, pour y établir un foyer national juif ; les Arabes décrètent un jour de deuil.

11 septembre 1941 : Aux États-Unis, devant une ligue isolationniste, en Iowa, Charles Lindbergh dénonce les Britanniques, les juifs et l’administration Roosevelt qui, dit-il, souhaitent l’entrée en guerre des États-Unis.

11 septembre 1951 : L’opéra «The Rake’s Progress», d’Igor Stravinski, est créé à Venise, avec Elisabeth Schwarzkopf dans le rôle d’Anne Trulove.

11 septembre 1962 : À Londres, les Beatles enregistrent leur première chanson, Love Me Do.

11 septembre 1973 : Coup d’État au Chili. Le président, Salvador Allende est renversé par les putschistes d’Augusto Pinochet. Allende se suicide.

11 septembre 1975 : Dans la ville de Nicolet, dans la province canadienne du Québec, une première femme prête serment comme policière à la Sûreté du Québec, il s’agit de Nicole Juteau.

11 septembre 1978 : En exil à Londres, l’opposant politique bulgare Georgi Markov est piqué avec la pointe d’un parapluie; il mourra quatre jours plus tard. Les services secrets de la Bulgarie communiste sont accusés de cet empoisonnement.

11 septembre 1985 : La sonde ICE traverse la comète. Une sonde spatiale, lancée par les Etats-Unis, a traversé la queue d’une comète. Le 11 septembre 1985, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, une sonde spatiale, lancée par les Etats-Unis, a traversé la queue d’une comète. Le 11 septembre 1985, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, une sonde spatiale, lancée par les Etats-Unis, a traversé la queue d’une comète. La rencontre a eu lieu à une distance de 70 millions de km de la Terre, au moment où la sonde, appelée International Cometary Explorer, ou ICE, a croisé la comète Glacobini-Zinner, qui achève une orbite autour du Soleil tous les six ans et demi. Le passage de la sonde à travers la queue de poussière jaune longue de 482 000 km, passage qui a duré 18 minutes, a constitué un prélude à l’observation de la célèbre comète de Halley, qui devait passer en vue de la Terre en mars 1986. La sonde avait été lancée en 1978 et son déroutement vers la comète n’a coûté que $3 millions. L’objectif premier d’ICE, qui ressemble à un gros tambour de 500 kg hérissé d’immenses antennes, était en effet d’étudier l’interaction entre les vents solaires et le champ magnétique de la Terre. En jouant avec ses micro-propulseurs et en utilisant l’attraction lunaire, les techniciens de Goddard ont réussi à confier une nouvelle mission à la sonde.

11 septembre 1986 : En Pologne, le régime communiste libère 255 prisonniers politiques. La fin du gouvernement communiste s’approche.

11 septembre 1989 : En Afrique du Sud, la police renonce au fouet contre ceux qui dénoncent le régime de l’apartheid.

11 septembre 1989 : La Hongrie, pays du bloc soviétique, ouvre sa frontière avec l’Autriche. Des milliers d’Allemands de l’Est s’enfuient vers l’Allemagne de l’Ouest par cette voie.

11 septembre 1995 : Sous l’égide de l’ONU, la Grèce et la Macédoine règlent un litige portant entre autres sur le nom de ce dernier pays.

11 septembre 1997 : Par référendum, les Écossais se dotent d’un parlement autonome, à Édimbourg.

11 septembre 1998 : L’enquêteur Kenneth Starr énumère onze gestes de Bill Clinton censés justifier un procès en destitution, suite à l’affaire Monika Lewinsky. Clinton se confesse. Bill Clinton a commis une série de délits 11 septembre 1998, le Congrès américain rend public le rapport du procureur indépendant Keenneth Starr qui conclut que le président Bill Clinton a commis une série de onze délits pouvant justifier sa destination. Le 11 septembre 1998, le Congrès américain a rendu public le rapport explosif du procureur indépendant Keenneth Starr qui conclut que le président Bill Clinton a commis, dans le cadre de sa relation avec Monica Lewinsky, une série de onze délits « pouvant justifier sa destination ». Ce rapport accablant pour M. Clinton accuse notamment le président de parjure, d’entrave au fonctionnement de la justice, de subornation de témoins et d’abus de pouvoir. Il fournit des détails très crus de sa relation avec l’ancienne stagiaire de la Maison-Blanche. En matinée, s’adressant à des personnalités religieuses, M. Clinton s’était livré à une véritable confession, la plus complète à ce jour, dans une intervention retransmise en direct par toutes les grandes chaînes de télévision. Pour la première fois, M. Clinton, au bord des larmes, a demandé pardon à Monica Lewinsky et à sa famille. « C’est important pour moi que tous ceux que j’ai blessés et en premier lieu ma famille, mes amis, mon équipe, mon cabinet, Monica Lewinsky et sa famille, le peuple américain, sachent que le chagrin que J,éprouve est authentique, a-t-il affirmé. « Je leur ai à tous demandé pardon et je me repens », a-t-il poursuivi. Mais il a aussi affirmé qu’il avait donné instruction à ces avocats d’organiser une vigoureuse défense, fondée sur la contrition et la contre-attaque, pour tenter de sauver sa présidence.

« Le préjugé est enfant de l’ignorance. » ( William Hazlitt, écrivain irlandais, né en 1778 et mort en 1830). Illustration : Megan Jorgensen.
« Le préjugé est enfant de l’ignorance. » ( William Hazlitt, écrivain irlandais, né en 1778 et mort en 1830). Illustration : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *