Autres terres

Ligne du temps : 10 janvier

Ligne du temps : 10 janvier

Ligne du temps : 10 janvier

C’est passé un 10 janvier au cours du 20e siècle sur notre planète

10 janvier 1904 : Décès de peintre-sculpteur Jean-Léon Gérôme à Paris.

10 janvier 1912 : À Hammondsport, État de New York, vol du premier hydravion, conçu par l’ingénieur Glenn Curtiss.

10 janvier 1917 : Mort de Buffalo Bill. Denver, Colorado. – Le fameux colonel William F. Cody, mieux connu sous le nom de Buffalo Bill, est mort à midi, hier, le 10 janvier 1917, à la résidence de sa sœur. Le colonel Cody naquit dans l’Iowa, le 26 février 1846. À dix ans, il accompagna son père dans le Missouri et le Kansas. À 14 ans, il s’engagea à bord de l’un des transports du gouvernement, faisant alors la navette entre Salt-Lake City et le Missouri. Plus tard, il fut tour à tour chasseur, éclaireur, soldat, shérif, directeur de cirque et propriétaire de ranch. En 1886, il épousa mlle Louise Frederici, de Saint-Louis. Il entreprit de fournir la compagnie Kansas Pacific Railway d’assez de viande de buffalo pour nourrir les ouvriers employés, De 1868 à 1873, il prit part aux opérations militaires contre les Sioux et les tribus Cheyenne. En 1873, il fut député à législature du Nebraska. La même année il servit de guide au grand duc Alexis, de Russie, dans des chasses sensationnelles. En 1876, il fut nommé pour la seconde fois chef des éclaireurs dans la guerre contre les Sioux. Au cours d’une rencontre à Bonnet Creek, tandis que les forces ennemies étaient en présence, un chef indien, Yellow Head, sortit des rangs et vint provoquer Buffalo Bill. Celui-ci se lança à l’attaque et réussit à tuer son adversaires, après un corps à corps émouvant. En 1890 et en 1891, le colonel fut placé à la tête de la Garde nationale du Nebraska avec ses quartiers généraux à Pine Ridge, et prit part à la Bataille de Wounded Knee. En 1893, il organisa un cirque et, vers la même époque, entreprit de diriger un ranch, à North Platte, Nebraska. À la tête de son cirque Wild West, il a donné des représentations devant la reine Victoria, le roi Edward VII, le roi du Danemark, le roi de Grèce, l’héritier au trône d’Autriche, etc. Buffalo Bill fut maintes fois blessé au cours de la longue et aventureuse existence, grâce à sa constitution particulièrement robuste.

10 janvier 1918 : En Russie, Lénine répudie la dette du régime tsariste, flouant tous les porteurs de titres des emprunts russes.

10 janvier 1920 : Le traité de Versailles mettant fin à la Grande Guerre et créant la Société des nations, a force de loi; les alliés et l’Allemagne sont désormais officiellement en paix. La Société des nations sera remplacée par les Nations unies, après la guerre de 1939 – 1945.

10 janvier 1928 : Léon Trostski, né Lev Davidovitch Bronstein, artisan de la prise du pouvoir bolchévique en 1917, est chassé du pays par Staline.

10 janvier 1929 : Première parution des «Aventures de Tintin, reporter au pays des Soviets», de Georges Remi, dit Hergé, dans Le Petit Vingtième, de Bruxelles.

10 janvier 1934 : En Allemagne, Marinus van der Lubbe est guillotiné pour l’incendie du Reichstag, crime qui fut en fait une provocation nazie.

10 janvier 1942 : Les Japonais débarquent en Indonésie, alors colonie néerlandaise.

10 janvier 1946 : Ouverture de la première session de l’Assemblée générale de l’ONU à Londres. Paul-Henri Spaak en est élu président malgré l’opposition de l’URSS.

10 janvier 1952 : Après avoir passé dix jours seul à bord de son navire Flying Enterprise, en détresse, le capitaine du cargo Kurt Carlsen, resté seul à bord, est rescapé des eaux glacés par un navire anglais.

10 janvier 1953 : Inculpation pour le massacre d’Oradour. Huit Allemands et quatorze citoyens français. Le procès des vingt-deux SS qui participèrent à l’effroyable massacre de la quasi-totalité de la petite commune d’Oradour-sur-Glane – qui fit 642 victimes sur 648 habitants en juin 1944 – remue profondément l’opinion publique française. Sur les 22 inculpés, 8 sont Allemands et 14 citoyens français nés en Alsace. Douze des Français affirment avoir été enrôlés de force dans la division SS Das Reich. Le treizième, René Boos, a reconnu s’être engagé volontairement. Il était sergent à Oradour, et il y a sans doute commandé un peloton d’exécution. Le cas du quatorzième Paul Grass, est moins claire, et s’il affirme avoir été versé dans les SS par la force, il semble bien qu’au préalable il se soit engagé sans contrainte dans la Wehrmacht. Il comparut en 1948 devant la cour de justice de Limoges et fut condamné à mort en absencia.

10 janvier 1960 : Début des travaux du barrage d’Assouan en Égypte grâce à l’aide économique fournie par l’Union Soviétique (93 millions de dollars).

10 janvier 1960 : Des villages entiers sont engloutis sous 40 pieds de boue au Pérou. On dénombre 4 mille morts.

10 janvier 1965 : La grève de 60 mille dockers paralyse les ports de l’est des États-Unis.

10 janvier 1969 : La Suède, premier pays d’Occident à agir ainsi, établit des relations diplomatiques avec le Nord-Vietnam communiste.

10 janvier 1970 : Au Nigeria, les troupes fédérales prennent Owerri, capitale du Biafra sécessionniste.

10 janvier 1975 : Fin d’une tradition vieille de quatre siècles en Suède, le Parlement suédois ouvre sa session dans ses chambres plutôt qu’au Palais de Stockholm.

10 janvier 1979 : Tintin célèbre son 50e anniversaire. Hergé, son créateur (de son vrai nom Georges Rémi) a publié 23 albums en 25 langues et à 55 millions d’exemplaires.

10 janvier 1987 : Reprise du bombardement des villes entre l’Irak et l’Iran qui, en cinq semaines, fera 3000 morts.

10 janvier 1989 : Cuba amorce le retrait de ses troupes impliquées dans la guerre civile en Angola.

10 janvier 1994 : Les feux encerclent Sydney Le feu a redoublé de violence près de Sydney hier, (le 10 janvier 1994), forçant des milliers de personnes à fuir leurs maisons et les pompiers craignant que les flammes n’atteignent pour la première fois des zones à forte densité d’habitation de la banlieue de la grande ville australienne. Avec la diminution des températures et des vents hier matin, les pompiers de la région de Sydney avaient cru pouvoir annoncer que « le pire semblait passé » après une semaine d’incendies. Mais avec la reprise des vents tournants la métropole se trouvait de nouveau encerclée par les feux quelques heures plus tard. Les incendies ont au contraire progressé à 20 km au nord du centre-ville, menaçant les maisons sur un front de 10 km. Près de 10 mille pompiers, dont de nombreux volontaires et de soldats, luttent pour éteindre les 135 foyers d’incendie qui cernent la ville au nord, au sud et à l’ouest. Dans les abords de la ville déjà touchés, des murs de flammes franchissaient les routes et changeaient rapidement de direction sous l’action de vents instables. 15 mille personnes évacuées : Au total, quatre personnes dont deux pompiers ont été tuées et plus de 60 personnes hospitalisées, tandis que plus de 15 mille personnes ont été évacuées ou bloquées en raison des routes et voies ferrées coupées. Les autorités estimaient qu’environ 150 bâtiments avaient été détruits par ces feux, les pires qu’ait enregistrés le pays en 206 ans de colonisation. Les associations de protection de la nature craignaient en outre que des dizaines de milliers d’animaux sauvages aient péri dans les flammes, qui atteignaient parfois 10 mètre de haut. Des personnes habitant près des parcs nationaux ont notamment rapporté que des kangourous et des cerfs s’étaient réfugiés dans des jardins, leur peur du feu étant plus forte que celle des humaines. On a aussi vu des kangourous et des émeus hagards sur les routes. Le feu échappait à tout contrôle dans le parc national de Kuring-gai, franchissant plusieurs routes en direction de maisons. Toute la région était couverte d’une épaisse fumée. Les habitants de sept banlieues proches ont été prévenus qu’ils devaient se préparer au pire, éventuellement, pour la nuit. Des dizaines d’habitants de la banlieue d’Oxford ont aussi fui, de même que 300 résidents de plusieurs maisons de retraite. Beaucoup étaient trop frêles pour marcher et ont été emmenés en civière ou en fauteuil roulant. Des scènes similaires étaient enregistrées dans les banlieues sud, où un autre incendie sévissant également depuis plusieurs jours faisait rage dans le parc national royal. La petite ville de Waterfall a été évacuée. Des rues dévastées: Des hélicoptères bombardiers d’eau s’alimentaient dans les lacs et réserves proches, tandis que des pompiers allumaient des contre-feux. Des habitants aspergeaient leurs maisons avec des tuyaux d’arrosage et, pour troisième jour consécutif, un nuage de fumée planait sur Sydney, qui compte 3,6 millions d’habitants. Au total, quelque 135 incendies étaient signalés dans cet état des Nouvelles-Galles-du-Sud, sur plus de 500 000 hectares de forêts et prairies. Samedi, d’importants feux avaient approché le centre de Sydney de 8 km. Et les pompiers estimaient qu’en l’absence de pluies, les feux pourraient continuer pendant encore plusieurs jours. La police selon laquelle nombre de foyers sont l’œuvre de pyromanes, a arrêté onze suspects.

10 janvier 1997 : Le candidat de la droite, Arnoldo Aleman, devient président du Nicaragua.

Global News

Nous avons toute la vie pour nous amuser, nous avons toute la mort pour nous reposer. (Georges Moustaki, auteur-compositeur-interprète français d’origine grecque). Photo  Icefest à Toronto, rue Bloor dans le quartier de Yorkville, Global News : © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *