Autres terres

Ligne du temps : 24 mars

Ligne du temps : 24 mars

Ligne du temps : 24 mars

Événements les plus importants qui ont eu lieu un 24 mars au XXe siècle

24 mars 1916 : Mille deux cents membres des Irish Volunteers, un groupe irlandais indépendantiste se révoltent le lundi de Pâques. Le dirigeant ouvrier James Connolly et quinze autres chefs des insurgés seront passés par les armes et plus de 500 personnes trouveront la mort, dont plus de 150 soldats britanniques.

24 mars 1927 : Les communistes chinois prennent Nankin. Des attaques sont la cause de la mort d’Américains et de Britanniques à Nankin, alors que la guerre éclate aux quatre coins de la Chine.

24 mars 1929 : En Italie, les fascistes remportent des élections où ils étaient seuls à se présenter.

24 mars 1934 : En France, Citroën présente le premier modèle d’automobile à traction avant : la 7CV « Traction avant ».

24 mars 1958 : Elvis Presley est incorporé dans l’armée américaine afin d’effectuer son service militaire.

24 mars 1972 : La Grande-Bretagne assume l’administration directe de l’Irlande du Nord pour tenter de mettre fin aux affrontements entre catholiques et protestants.

24 mars 1973 : Les Pink Floyd sortent The Dark Side of the Moon.

24 mars 1975 : Un tribunal américain fait condamner Frank Cotroni à 15 ans de prison et à $20 000 d’amendes.

24 mars 1976 : Les militaires argentins déposent la présidente du pays, Isabel Martinez de Peron, au pouvoir depuis moins de deux ans.

24 mars 1976 : Décès à l’âge de 88 ans du fieldmaréchal Montgomery, héros de la Deuxième guerre mondiale.

24 mars 1980 : Assassinat de Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, pendant la messe dans sa cathédrale, par un commando d’extrême-droite.

24 mars 1983 : Signature à Carthagène, Colombie, de la Convention pour la Protection et le Développement de l’Environnement marin de la région de la Grande Caraïbe, dite Convention de Carthagène, seul traité environnemental régional obligatoire.

24 mars 1999 : Un semi-remorque s’embrase au milieu du tunnel du Mont-Blanc. L’incendie provoque la mort de 39 personnes.

24 mars 1999 : Yougoslavie sous le bombardement. L’OTAN bombarde la Yougoslavie. Les forces de l’OTAN poursuivent des raids aériens massifs contre des cibles militaires serbes en Yougoslavie. Les forces de l’OTAN ont poursuivi dans la nuit de mercredi à jeudi des raids aériens massifs longuement annoncés contre des cibles militaires serbes en Yougoslavie. Les raids ont fait plusieurs morts et blessés parmi les civils, selon Belgrade, qui a décrété l’état de guerre en Yougoslavie et demandé à l’ONU de faire cesser «immédiatement l’agression de l’OTAN». Huit pays membres d l’OTAN – États-Unis, Grande-Bretagne, Canada, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas et Espagne – sont impliqués dans ces frappes, sans précédent pour l’Alliance, destinées à obliger le président yougoslave Slobodan Milosevic à signer un accord d’autonomie sur la province albanophone du Kosovo. De multiples explosions ont retenti dans plusieurs villes ou région du pays, dont Belgrade, Pristina (chef-lieu du Kosovo), Novi Sad et le Monténégro. Le Pentagone a indiqué que des combats aériens avaient eu lieu mais que les forces de l’OTAN n’avaient subi aucune perte. Radio Belgrade (radio officielle) a assuré qu’un appareil de l’Alliance avait été abattu dans le nord du Kosovo. Des avions yougoslaves ont été abattus, a indiqué de son côté le ministre allemand de la Défense Rudolf Scharping. Annoncées à Bruxelles par le secrétaire général de l’OTAN Javier Solana, les raids aériens ont été justifiés par le président américain Bill Clinton et le premier ministre britannique Tony Blair, mais vigoureusement condamnés par deux autres membres du Conseil de sécurité de l’ONU, la Russie et la Chine. Le président russe Boris Eltsine a qualifié l’action militaire d’agression ouverte et de violation de toutes les normes du droit international. Moscou a gelé sa coopération avec l’OTAN. En cas d’extension du conflit, il s’est réservé de droit de prendre «des mesures adéquates, y compris de caractère militaire, pour assurer sa sécurité et celle de l’Europe», a ajouté le président russe. Le président chinois Jiang Jemin a aussi appelé l’OTAN à stopper immédiatement les raids. Le ministre des Affaires étrangères Tang Jiaxuan a mis en garde contre leurs «conséquences sérieuses».

« Les civilisations sont mortelles, les civilisations meurent comme les hommes, et cependant elles ne meurent pas à la manière des hommes. La décomposition, chez elles, précède leur mort, au lieu qu’elle suit la nôtre. » (Georges Bernanos, écrivain français, né en 1888 et mort en 1948). Image © Megan Jorgensen.
« Les civilisations sont mortelles, les civilisations meurent comme les hommes, et cependant elles ne meurent pas à la manière des hommes. La décomposition, chez elles, précède leur mort, au lieu qu’elle suit la nôtre. » (Georges Bernanos, écrivain français, né en 1888 et mort en 1948). Image © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *