Autres terres

Ligne du temps : 20 juillet

Ligne du temps : 20 juillet

Ligne du temps : 20 juillet

C’est arrivé un 20 juillet. Événements les plus marquants qui ont eu lieu un 20 juillet

20 juillet 1903 : Décès du pape Léon XIII. Rome, 20 – À 4.04 cet après-midi, le pape Léon XIII est entré dans l’éternité, après une agonie de plusieurs jours, à l’âge de 93 ans et 4 mois. L’espace important consacré à la mort du pape comprenait notamment ce résumé des faits. L’heure indiquée est celle de Rome. 12.5 p.m. – Les dernières informations reçues du Vatican font craindre que la mort du Pape ne soit imminente. Tous les cardinaux ont été appelés au Vatican. 12.50 p.m. – Le pape a eu une syncope u cœur, mais on a réussi à le ranimer. 1.40 p.m. – Le pape est remis de la syncope qu’il eue, mais sa condition continue d’être extrêmement grave. 1.50 p.m. – Le Dr Mazzoni a été appelé en toute hâte au Vatican. On croit que le Pape est à l’agonie. 2.45 – Le Pape est entré dans ce que les médecins croient être sa dernière agonie. Ceux qui sont dans l’antichambre des appartements pontificaux peuvent entendre le râle du mourant. 3.30 – Le Dr Mazzoni, en quittant la chambre du malade, il y a quelques instants, a dit que le Pape mourrait d’ici à deux heures. 4.30 – À 4 heures cet après-midi, le Pape a complètement perdu connaissance.

20 juillet 1941 : Ouverture de la campagne d’inspiration britannique du V pour Victoire, dans les pays occupés par l’Allemagne.

20 juillet 1944 : Les Américains débarquent `à Guam.

20 juillet 1944 : Berlin reconnaît un attentat contre Hitler. New York. – La British Broadcasting Company mande que l’attentat à la bombe, commis aujourd’hui, 20 juillet 1944 a infligé à Hitler une commotion cérébrale (concussion of the brain). L’émission captée par la Columbia Broadcasting, n’indique pas la source du renseignement. L’émission de Berlin déclare que le chancelier n’a souffert que de contusions et de brûlures. Londres. – Le Deutsches Nachrichtenburo, agence officielle ennemie mande qu’on a tenté d’assassiner Hitler, à la bombe, aujourd’hui. Le chancelier s’en est tiré avec “quelques contusions et de légères brûlures. Il n’a rien souffert d’autre, a continué son travail et a reçu Mussolini. L’émission de Berlin apprend aussi qu’aussitôt informé le feld-maréchal Hermann Goering a rendu visite à Hitler. Les officiers suivants ont été blessés sans gravité: généraux Alfred Jodl, principal conseiller militaire du chancelier; Korlen, Buhle, Bodenschatz, Heusinger, Scherff; amiraux Voss et de Putkammer. D’après l’agence allemande, le lieutenant-général Schmundt, les lieutenants-colonels Brand et Borgmann, le collaborateur (fonctionnaire civil) Berger ont été gravement blessés. Hier, la presse russe attribuait au lieutenant-général Edmund Hofmeister, – mais on devait apprendre par la suite que toute l’affaire avait été préparée par le colonel Graf Claus von Stauffenberg – commandant du 41 corps blindé allemand, fait prisonnier, l’affirmation de graves dissentiments dans le haut commandement. Les anciens généraux seraient mécontents que le chancelier refuse de donner l’ordre de la retraite. Le premier attentat sur le chancelier remonte au 8 novembre 1939, alors qu’une bombe éclatée dans la brasserie de Munich que venait de quitter Hitler après avoir commémoré le coup d’État manqué de 1923. Les émissions de Berlin, cette fois, n’ont pas immédiatement désigné l’heure, ni le lieu de l’attentat. Depuis quelque temps, Hitler a beaucoup séjourné dans son château de Berchtesgaden. D’après le lieutenant-général Hofmeister, il a réuni récemment 150 généraux et amiraux, pour leur exposer sa stratégie; il avait alors la figure boursouflée, n’articulait qu’avec peine.

20 juillet 1945 : Le poète Paul Valéry s’éteint à l’âge de 74 ans, à Paris.

20 juillet 1948 : Le gouvernement américain arrête les chefs du parti communiste, pour complot contre le gouvernement.

20 juillet 1951 : Le roi Abdallah, de Jordanie, est assassiné à Jérusalem par un réfugié palestinien.

20 juillet 1954 : Indochine, la paix est conclue. Épisode de l’histoire de l’Indochine Le 20 juillet 1954, la signature des accords sur le futur du Vietnam a lieu. Genève – aux dernières nouvelles, la vingt-quatrième et dernière séance de la conférence d’Indochine, pour la signature des accords de trève et de leurs annexes doit avoir lieu à 8 heures GMT, l’après-midi du 20 juillet 1954, à la grande salle des conseils du palais des Nations. À 6 heures 45 GMT, M. Pham Van Dong, qui avait eu une dernière entrevue avec m. Pierre Mendès-France, a rejoint la résidence de Vietminh. Le président du conseil français a alors reçu M. Tran Van Do, ministre des Affaires étrangères du Vietnam. Il devait ensuite recevoir MM. Molotov et Eden pour mettre la dernière main aux textes déjà corrigés par les experts sur les indications des ministres. Mais aussitôt après la deuxième réunion des Quatre : Mendès-France, Molotov, Eden, Pham Van Dong, terminée à 4 heures GMT, on apprenait que tous les problèmes de fond étaient résolus, du moins pour le Vietnam. 1) Les élections devront avoir lieu entre le 20 juillet 1955 et le 20 juillet 1956. La date sera précisée après consultation entre Vietnam et Vietminh. 2) La ligne de partage du Vietminh est fixée le long de la rivière Song Ben Häi, une douzaine de milles au nord de la route coloniale no 9, qui assure au Laos un accès ver la mer. 3) Le délai pour que les forces des deux côtés rejoignent les zones de regroupement aurait été fixé à 300 jours. Les experts devaient réviser les textes relatifs au Cambodge et au Laos avant la troisième réunion des quatre. Les commissions militaires pour le Vietnam, le Cambodge et le Laos ont tenu leur troisième réunion depuis après-midi, le 19 juillet 1954. La protestation du Vietnam. La délégation de l’État du Vietnam a fait parvenir, cet après-midi, aux trois autres délégations participant à la conférence sur l’Indochine, une nouvelle déclarant qu’elle ne peut souscrire à la ligne de démarcation, abandonnant au Vietminh tout le nord du pays. Elle demande que des mesures soient prises pour la protection des populations non communistes du Vietnam, et que l’État du Vietnam jouisse du droit d’assurer sa défense et notamment d’importer des armes. La délégation de l’Etat du Vietnam fait remarquer que les projets français, soviétique et vietminh admettent tous le principe d’un partage du Vietnam en deux zones, tout le nord Vietnam devant être abandonné au Vietminh. Quoique ce partage ne soit que provisoire en théorie, il ne manquerait pas de produire au Vietnam les mêmes effets qu’en Allemagne, en Autriche, en Corée. Il n’apporterait pas la paix recherchée car, blessant profondément le sentiment national du peuple vietnamien, il provoquerait des troubles dans tout le pays.

20 juillet 1973 : Un commando palestinien détourne un avion japonais.

20 juillet 1974 : Débarquement des troupes turques à Chypre.

20 juillet 1976 : Le vaisseau spatial américain Viking I complète son voyage vers Mars, et dépose un module d’atterrissage télécommandé par ordinateur sur le sol de la planète. Viking I avait été lancé le 20 août 1975.

20 juillet 1982 : L’IRA frappe à Londres. Une voiture piégée fait huit morts et 51 blessés.

20 juillet 1988 : La chasse aux milliards de dollars que l’ancien président philippin Ferdinand Marcos est accusée d’avoir détournés, prendra des années, tant sont nombreuses et complexes les pistes repérées sur tous les continents par les experts.

20 juillet 1996 : La cérémonie d’ouverture des Jeux de la XXVIe olympiade de l’ère moderne a été l’occasion d’un spectacle grandiose qui s’est déroulé dans le stade d’Atlanta. Les cérémonies fastueuses ont été présentées devant plus de 83 mille spectateurs remplissant le stade olympique et un auditoire évalué à 3,5 milliards dans le monde entier par le truchement de la télévision. Elles ont commencé par l’Appel aux Nations, une évocation aux tambours des esprits des Jeux olympiques passés. La méga-star Céline Dion, qui a confié lors d’une entrevue à CNN que cette prestation était un fait saillant dans sa carrière, a interprété après le défilé la chanson The Power of the Dream.

20 juillet 1999 : Épave retrouvée. L’épave du monomoteur Piper Saratoga a été retrouvée ce mardi, 20 juillet, gisant par 35 mètres de fond, à 12 km de la côte, avec les corps de ses trois passagers. Des débris ont été projetés sur un rayon de plus de 36 mètres, attestant de la violence de l’impact. L’autopsie pratiquée à Cap Cod sur les corps a montré que la mort avait été immédiate, causée par multiples traumatismes consécutifs à l’accident. Carolyn était âgée de 33 ans et sa soeur de 34 ans.

Quand le réel nous désespère, la rêverie constitue un facteur de protection. (Le Murmure des fantômes, Boris Cyrulnik, psychanalyste et psychiatre français). Image : Megan Jorgensen.
Quand le réel nous désespère, la rêverie constitue un facteur de protection. (Le Murmure des fantômes, Boris Cyrulnik, psychanalyste et psychiatre français). Image : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *