Autres terres

Ligne du temps : 1er août

Ligne du temps : 1er août

Ligne du temps : 1er août

Le 1er août au cours du XXe siècle. L’histoire de l’humanité et les événements et faits qui ont eu lieu à cette date

1er août 1914 : L’Allemagne déclare la guerre à la Russie. La Première guerre mondiale bat son plein.

1er août 1918 : La république communiste (la république des conseils) de Hongrie est dissolue.

1er août 1922 : En France, a lieu la catastrophe des chemins de fer de la ligne Laguian-Mazous (Gers), qui fait 31 morts et une centaine de blessés.

1er août 1927 : En Chine, l’Armée populaire de libération chinoise est formée par le parti communiste avec de l’aide de l’URSS.

1er août 1928 : L’aviateur Ramon Franco quitte Cadix en direction des Açores, à bord de l’hydravion Numancia, dans le but de réussir le tour du monde.

1er août 1933 : Les autorités britanniques procèdent à l’arrestation de Gandhi.

1er août 1936 : Inoubliable spectacle à l’ouverture de l’Olympiade. Berlin – Un firmament gris menaçant couvrait la scène où se déroula l’ouverture officielle des Jeux Olympiques de 1936, samedi, le 1er août 1936. Ce ne fut pas une malchance car la multiplicité des couleurs remarquées dans la grande parade des 5000 athlètes en présence de 100,000 spectateurs qui remplissaient l’immense stade y trouvait avantage. Un orchestre nombreux, une demi-douzaine de fanfares et un chœur de mille voix, un nouveau César moderne, le chancelier Adolf Hitler d’Allemagne, des personnages politiques allemands et étrangers, une section de sièges occupée par des ambassadeurs de tous les pays, une autre section réservée à quelque 12200 journalistes venus ici pour renseigner les peuples du monde sur les exploits de leurs compatriotes, tout avait un caractère propre à faire de l’événement quelque chose d’incomparable. Les Américains reçurent en dehors du stade une ovation plus grande que celle qui les accueillit dans le stade même. Une démonstration inoubliable. La procession des hommes en uniformes d’athlètes et en uniformes militaires, suivis de personnages portant le haut-de-forme avait aussi son caractère imposant. Le comte Henri-Baillet-Latour, président du comité international, et Theodore Lewald, chef du comité allemand d’organisation, marchaient en avant. Avec eux marchait un personnage vêtu d’un uniforme khaki mais en l’apercevant ces milliers de spectateurs se levèrent pour l’acclamer dans une ovation inoubliable. C’était Hitler. Les fanfares jouèrent la grande marche de Wagner. De la plus haute et la plus éloignée tout de pierre vient une note grave, celle de la cloche olympique sur laquelle on a gravé ces mots : « j’appelle la jeunesse du monde ». Et comme répondant à cet appel commença alors la longue parade des athlètes entrant dans le stade. Les Grecs menaient la marche. Puis suivaient les contingents des autres pays par ordre alphabétique. Les représentants de la Nouvelle-Zélande prirent pour le Führer un athlète vêtu de blanc qui se tenait à droite sur la grande estrade car en passant devant lui ils le saluèrent en soulevant leurs coiffures. Un seul drapeau fait exception. Tous les drapeaux des nations furent baissés en passant devant Hitler à l’exception d’un seul, celui des États-Unis qui passa haut et flottant au vent. Une déclaration officielle publiée dans les journaux expliquait que cela était dû aux règlements de l’armée et demandait au public de n’y voir aucun signe désagréable pour le chancelier. Alors Lewald se tenant sur une petite tribune en face d’Hitler et s’adressant au chancelier qu’il appela « avec respect et reconnaissance le protecteur de ces Jeux olympiques devant être disputés dans ce stade construit selon ses désirs », l’invita à déclarer ouverte l’Olympiade. « Dans quelques minutes, dit-il, le porteur de la torche fera son apparition pour allumer le feu olympique. Quand on verra sa flamme s’élever dans le ciel, on y verra un pacte entre l’Allemagne et la Grèce fondée il y a 4000 ans par des gens ayant émigré du nord ». À la fin du discours de Lewald, le plus long de la journée, Hitler s’avança au microphone et dit simplement : « Je proclame ouverts les Jeux olympiques de Berlin célébrant la 11e Olympiade de l’ère moderne ».

1er août 1941 : Les États-Unis imposent un embargo sur l’huile et la gazoline d’aviation expédiées au Japon.

1er août 1944 : Début de l’insurrection de Varsovie menée par l’armée nationale polonaise. L’insurrection sera écrasée par les Allemands en octobre grâce à la position clairement hostile aux partisans de part de l’URSS. Plus de 220 mille Polonais seront morts et la ville sera détruite.

1er août 1950 : Le roi des Belges Léopold III abdique.

1er août 1957 : Est créé le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD).

1er août 1959 : Le gouvernement central de l’Inde chasse le gouvernement communiste de Kerala à la suite des véritables persécutions qui menait ce gouvernement contre ses adversaires et notamment contre les catholiques.

1er août 1959 : Promulgation de la Constitution de la Tunisie.

1er août 1960 : Est proclamée l’indépendance du Bénin, en Afrique.

1er août 1966 : Charles-Joseph Witman, un dément âgé de 24 ans, tue 15 personnes et en blesse 31 avant d’être abattu par la police dans la tour de l’Université du Texas, à Austin.

1er août 1973 : Décès de Walter Ulbricht, président du Conseil d’État de la République démocratique allemande.

1er août 1974 : Rétablissement en Grèce de la Constitution de 1952, exception faite des articles concernant le souverain et la famille royale.

1er août 1975 : Signature des accords d’Helsinki, dont la discussion avait débuté le 3 juillet 1973. Signés par 35 États, ces accords marquent la fin de la première Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE). Il s’agit d’une tentative de rapprochement entre l’OTAN et le Pacte de Varsovie, une rivale de l’OTAN. En Europe, deux pays seulement ont refusé de signer ces accords, soit l’Albanie communiste et l’Andorre.

1er août 1977 : Gary Powers, qui avait été abattu au-dessus de l’URSS à bord d’un avion-espion U-2, se tue dans un accident d’hélicoptère, près de Los Angeles.

1er août 1979 : Est signé l’accord d’association libre entre les Îles Marshall et les États-Unis.

1er août 1981 : Mort de Kevin Lynch, septième gréviste de la faim à mourir afin d’obtenir la reconnaissance du statut de prisonnier politique pour les membres de l’IRA.

1er août 1990 : En Bulgarie, Jelio Jeliev devient président de la République de Bulgarie.

1er août 1999 : En Inde, deux trains transportant pas moins de 2 500 personnes entrent en collision au Bengale occidental, entraînant la mort de 285 personnes.

De petits bateaux de plaisance à Jamaïca. Photo : Megan Jorgensen.
Un poème ? – Merci, mais j’ai lavé ma lyre/Un chef-d’oeuvre ? – Il se peut : je n’en ai jamais fait/ J’aime mieux me taire que d’approuver ou blâmer ce que je ne connais pas. (Jacques Cazotte Le Diable amoureux (1772). De petits bateaux de plaisance à Jamaïca. Photo : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *