Autres terres

Fugues amoureuses des princes roumains

Fugues amoureuses des princes roumains

Fugues amoureuses des princes Carol et Nicolas de Roumanie

Fiançailles de la princesse Iléana

Parmi les divers scandales qui ont touché la famille royale de Roumanie, celui qui concerna le prince Carol eut en son temps un retentissement mondial. Le prince préféra renoncer au trône plutôt que de sacrifier son amour pour une beauté rousse avec laquelle il s’enfuit du royaume.

Mais à peine les commentaires soulevés par cette fuite sensationnelle venaient-ils de s’éteindre que Nicolas, frère du prince Carol, disparut également de la résidence royale dans le plus grand mystère.

On le découvrit à Paris où l’avait entrainé son caprice amoureux pour une séduisante blonde.

Cette fois, c’en était trop… deux fils rebelles dans la famille et deux scandales successifs… La reine Marie, outrée, délivra sans tarder un ultimatum énergique à son second fils. Il devait choisir: se soumettre et rentrer au bercail immédiatement ou renoncer lui aussi a ses droits au trône de Roumanie. Le prince obéit et revint dans sa famille.

À l’heure actuelle, dans toutes les capitales d’Europe circulent des rumeurs annonçant les fiançailles prochaine du jeune Nicolas avec l’Infante d’Espagne Maria-Christina.

Cette romance paraît cependant irréelle, et si elle existe vraiment, elle unira deux jeunes membres de familles royales qui sont non seulement petits-cousins, mais encore rattachés tous deux à la maison d’Angleterre par les liens du sang. Leurs mères, la reine Marie et la reine Ena sont cousines au premier degré du roi d’Angleterre.

Les deux jeunes gens ont reçu une éducation identique : Nicolas fit ses études à Eton et Maria-Christina fut éduquée par une gouvernante anglaise et fit plus tard de longs séjours à Londres afin de parfaire son instruction.

La princesse Maria-Christina descend d’une famille royale espagnole frappée par une sorte de fatalité, Son grand-père mourut de tuberculose. Alphonse XIII, son enfant posthume, est donc le seul monarque régnant qui fut roi dès le jour de sa naissance.

Le jour de son mariage avec une princesse anglaise, une bombe fut lancée sur la voiture conduisant les époux. Quoique indemnes, ils furent tout éclaboussés du sang des autres victimes. Le fils aîné du roi souffre d’une maladie mystérieuse et 1ncurable, et le second fils fut longtemps affligé d’une surdité totale.

Toutefois les deux filles d’Alphonse XIII, l’infante Béatrix et la plus jeune, Maria-Christina, semblent avoir échappé au mauvais sort. Toutes deux grandes, fortes, elles excellent dans tous les sports et sont très actives. Maria est particulièrement brillante au tennis et danse à merveille.

On ne tarda pas non plus à répandre la nouvelle du prochain mariage de la charmante princesse Iléana, sœur des princes Carol et Nicolas de Roumanie, une des plus jolies princesses de sang royal d’Europe.

On la dit fiancée au comte Alexander von Hochberg, un jeune noble allemand.

Comme il est coutume pour les reines dont les filles atteignent l’âge de se marier, la reine Marie de Roumanie fit avec la princesse Iléana de longs voyages à travers toute l’Europe et à l’étranger. Maintes fois des bruits de fiançailles se sont répandus. On suggéra même le prince de Galles, puis le prince Amaedo, fils du duc d’Aoste de la maison royale d’Italie, l’archiduc Albretch, prétendant au trône de Hongrie, et enfin le roi célibataire Boris de Bulgarie. Malgré tous ces commérages ne révélèrent pas que lors d’un séjour à Paris, Ileana rencontra un grand jeune homme blond élégant qui fit palpiter son coeur. Elle le vit de nouveau deux ans plus tard à Munich. On affirme qu’elle déclara à sa mère: “J’épouserai Lexy ou personne d’autre. Je ne désire pas épouser un roi et même un prince royal. Je veux vivre en Roumanie et je préféré rester dans ma patrie plutôt que de régner dans un pays étranger”.

Comte Alexander von Hochberg est Allemand de naissance, mais sa mère la célèbre Daisy Cornwallis West qui épousa le prince de Pless, étais anglaise. Elle fut une des beautés les plus remarquées à la cour de l’ex kaiser Guillaume II. Alexander fut baptisé à la Chapelle Royale de Londres et il eut comme 1llustres parrain et marraine le roi Georges et la reine douairière Alexandra.

Le comte à quitté Bucarest pour se rendre en France et les mauvaises langues se sont empressées d’insinuer qu’il s’agissait d’une querelle entre les amoureux. Toutefois, la princesse le dénie avec véhémence. Iléana affirme qu’elle aime le comte et le considère comme son fiancé.

D’autre part. Alexander interrogé sur ce point délicat déclare: “Peu importe la rumeur publique, nous nous aimons et nous nous épouserons, probablement vers le mois de mai”.

Les autres familles royales d’Europe marient leurs fils et leurs filles suivant les traditions et les honneurs du rang, mais tel n’est pas le cas pour la reine Marie de Roumanie. Il semble qu’elle ait toutes les peines du monde avec les intrigues amoureuses de ses enfants.

(C’est arrivé en mai 1930).

Reine de Roumanie
La Reine Marie de Roumanie, à droite, son fils le Prince Nicolas, dont on annonce le mariage avec l’infante d’Espagne Maria-Christina, en bas et à gauche, tandis que l’on dément les fiançailles de la princesse Iléana que l’on voit en tenue de ski, avec le comte Alexander von Hochberg. Image libre de droit.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *