Autres terres

Frank Shofield

Frank Shofield

Biographie de Frank Schofield

Dr. Frank Schofield est un vétérinaire canadien remarquable, reconnu dans le monde entier pour ses recherches sur les maladies animales.

Né le 15 mars 1889 dans la ville de Warwickshire, en Angleterre, je jene Frank Schofield quitte son pays de naissance à 18 ans pour immigrer au Canada. Installé en Ontario, il trouve un emploi sur une ferme, où il commence à s’intéresser à la santé animale.

Il s’inscrit au Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario, où il fait des recherches sur la contamination du lait. Il obitent le diplôme de collège en 1910. C’est lui qui établit que les fermes en sont responsables et il devient professeur au Collège de médecine vétérinaire en 1912. Il y travaillera, à l’exception des années passées au Corée, jusqu’en 1955.

Il fait des recheres dans le domaine de la maladie du mélilot gâté chez les bovins, sur les infections chez les jeunes animaux, sur l’entérite virale du vison, ainsi que sur plusieurs autres maladies, et ses travaux contribuent à améliorer la santé humaine et animale un peu partout dans le monde.

SLes recherches méthodiques menées par Dr. Schofield permettent d’expliquer des maladies d’origine bactérienne, virale et toxique pour lesquelles il trouve de moyens de prévention et traitements. Il définit les dangers d’Escherichia coli et met au point la warfarine, un important anticoagulant qui est encore utilisé de nos jours.

Enfin, le docteur Schofield signe plus de 140 articles scientifiques et enseigne aux trois quarts des vétérinaires anglophones canadiens de son époque.

Une autre grande passion de ce médecin vétérianire repose sur le développement de la démocratie en Corée. En 1916, il se porte volontaire pour un poste à Séoul, poste pour lequel on recherchait un fervent chrétien en mesure d’enseigner la bactériologie. À son arrivée, le Japon vient d’annexer la Corée et le docteur s’implique alors activement dans le mouvement d’indépendance coréen en documentant les emprisonnements massifs, la torture et les tueries associés à la lutte pour la souveraineté du pays. Par la suite, l’établissement où il enseigne en Corée décide de ne pas renouveler son contrat, et il retourne au Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario en 1921. Il y enseigne pendant de longues années.

En 1958, Frank Schofield est invité pour occuper un poste à l’Université nationale de Séoul, où plusieurs de ses amis pro‑démocratie l’invitent à faire un retour en politique. Il se joint au mouvement qui mènera à la démission, en 1960, du président Syngman Rhee, élu après la guerre. Au même temps, Frank Schofield se consacre beaucoup à des œuvres caritatives.

Il s’éteint à Séoul le 16 avril 1970, âgé de 81 ans.

Par son enseignement et ses écrits, Frank Schofield a eu une influence marquante sur la formation des vétérinaires et le développement de la science vétérinaire au Canada, ce qui lui a valu de nombreuses distinctions. Par ses travaux scientifiques, son œuvre missionnaire et son travail politique en Corée, il a contribué à l’évolution démocratique du pays, où il est salué comme un patriote distingué.

Frank Schofield

Monument de docteur Frank Schofield dans le zoo de Toronto. Photographie : GrandQuebec.com.

Monument Schofield

Ce monument a été inaguré le 8 octobre 2010. Photographie : GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *