Autres terres

Le chemin Davenport

Le chemin Davenport

Le chemin Davenport (Davenport Road) à Toronto

L’ancien sentier Binawiigo Bimikawewin

Un ancien sentier autochtone se dissimule sous le tracé sinueux du chemin Davenport. Le sentier reliait les villages autochtones au territoire de chasse et de pêche, ainsi qu’aux routes du commerce vers le secteur supérieur des Grands Lacs, la côte de l’Atlantique et le Midwest.

L’ancien sentier situé sous le chemin Davenport a sans doute été connu des Européens dans les années 1600, lors de l’arrivée des négociants, des missionnaires et des soldats français. Avec l’arrivée des colons britanniques et la création en 1793 de la ville de York (aujourd’hui Toronto), le sentier a été définitivement transformé. Le sentier qui serpentait à travers les forêts a facilité les déplacements vers les nouveaux territoires colonisés. Il a ensuite été élargi pour laisser passer les chevaux et les chariots. Le nouveau chemin a pris le nom de Davenport, d’après une maison construite sur l’escarpement pour Johm McGill en 1797.

Entre les rivières Humber et Don, l’ancien sentier se jouait des difficultés du terrain en serpentant au pied de cet escarpement qui est l’une des caractéristiques géologiques les plus remarquables de Toronto. Il s’agit de la ligne de rivage du lac glaciaire iroquois datant de 13 500 ans et ancêtre du lac Ontario, lac de plus petite dimension. Ce chemin sinueux, en totale opposition avec le maillage rectangulaire des rues de la ville, nous permet de nous rapprocher de ce passé lointain.

Peu à peu, le chemin Davenport s’est transformé en rue. Compte tenu du déboisement progressif pour construire des fermes et des industries, l’ancien sentier situé sous le chemin Davenport est devenu un lien important vers les petits villages, comme ceux de Yorkville et de Carlton, ainsi que vers les marchés de la ville de Toronto. À partir des années 1830, les dépôts de gravier, d’argile et de sable de l’ancien lac Iroquois ont été transportés le long du chemin Davenport pour construire la ville de Toronto.

Au milieu du XIXe siècle, le chemin Davenport a été recouvert de planches en bois et des postes de péage ont été installés aux principaux croisements pour financer les travaux routiers. Un de ces postes subsiste rue Bathurst et constitue désormais un musée. Dans les années 1890, un tramway électrique desservait le chemin Davenport, à l’ouest de la rue Bathurst. Depuis les années 1930, la circulation automobile croissante a entraîné un élargissement supplémentaire de la chaussée.

Créé par des peuples anciens, le sentier du chemin Davenport est aujourd’hui une voie de passage urbaine animée.

Chemin Davenport

Chemin Davenport. Photo : GrandQuebec.com.

Frank Stollery Parc.

Parc Frank Stollery sur le Chemin Davenport. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *