Québec psychologique

Cafés-tricot

Cafés-tricot

Cafés-tricot

Notre fabuleux Québec ne possède pas encore ses propres cafés-tricot, des établissements officiels où des adeptes du tricot se rencontrent en tissant des liens, à l’image de Paris avec son fameux Brentano’s Café-tricot qui a vu le jour en 1895 (pas d’erreur! En 1895) ou de New-York, avec son célèbre Knit-Cafe.

Cependant, chez nous aussi, on voit apparaître les premiers cafés-tricots pour les adeptes du tricot de tous âges.

En effet, le tricotage est considéré aujourd’hui comme une des activités les plus paisibles qui soit. Elle aide à se relaxer, à surmonter le stress quotidien et à oublier pour quelques heures le monde frénétique qui nous entoure.

Les gens ont besoin de se rassembler dans un endroit tranquille et accueillant, de faire de belles choses de leurs propres mains, d’échanger leurs expériences. Les adeptes du tricot affirment que c’est beaucoup mieux que le yoga (on a ses doutes, mais, enfin, ce sont les goûts différents qui ont créé l’humanité) et beaucoup moins cher. De plus, vous pouvez faire de magnifiques cadeaux à vos femmes bien aimées !

Russel Crowe

Russel Crowe comme tricotier. Image libre de droits

En effet, contrairement à ce qu’on peut penser, ce sont les hommes qui revendiquent aujourd’hui leur droit au tricotage, pendant longtemps interdit aux mâles virils et poilus (pourtant déjà dans l’ancien temps, c’était les hommes qui pratiquaient le tricot).

Parmi les vedettes d’aujourd’hui, c’est Russel Crowe qui défend l’honneur des hommes avec ses œuvres d’art tricotées et Bob Mackie (le créateur de Barbie) est un véritable maestro de la maille à l’endroit.

Pour le moment, à Montréal on trouve la boutique Effiloche, au 6252 rue Saint-Hubert qui organise des soirées Stich and Bitch. Il faut apporter sa laine et ses aiguilles (téléphone : 514 – 276 – 2547).

À Saint-Lambert, au 45B rue Green, un dimanche par mois, un tricot-café invite les adeptes de tous poils et de toutes laines. Vous pouvez consulter les horaires au 450 – 671- 1155.

À Saint-Hyacinthe, la boutique de laine Commun-Tricot située au 555, Hôtel-Dieu, vend des créations originales confectionnées par les artisans locaux, ainsi que une grande variété de produits, tels laine, coton, lin, soie, fil de fantaisie et laine filée a la main, ainsi que des aiguilles, crochets, rouets, fuseaux, fibres pour filer et beaucoup plus. La boutique tient les ateliers de tricot, crochet, tricotin, frivolité, filage (rouet/fuseau) teinture et feutrage, et le gens peuvent y aller tricoter tout en prenant un café. Pour plus de détails sur la boutique, visitez le site Web commun-tricot.com.

Voir aussi :

15 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *