Ponts de Paris

Ponts de Paris

Dans chaque ville, les ponts éveillent mystères et fantasmes. Leur forme change au gré des modes architecturales, de la découverte de nouveaux matériaux, des nécessités urbaines et des volontés dirigeantes.

À Paris, on bâtit des ponts depuis des siècles, les premiers se situant dans l’île de la Cité., mais construire un pont, c’est une entreprise fort coûteuse et au XIVe siècle, Paris ne compte que deux ponts. Les frais de la construction et du maintien sont alors couverts par les impôts sur le poisson, le bétail et le sel, ou encore les vins descendant la Seine.

Les bâtisseurs, fréquemment des moines (Frères pontifes), assurent aux ouvrages une sorte de protection divine.

Jusqu’en 1848 date à laquelle la Ville de Paris rachète la plupart des ponts, tout franchissement en est taxé (les baladins et les montreurs d’animaux sont exonérés).

Soumis aux intempéries et aux crues, ces structures sont parfois anéantis mais toujours reconstruites. Dans le passé, d’ailleurs, plusieurs ponts en bois furent anéantis par des incendies ou devenus vétustes et démolis plus d’une douzaine de fois.

Passage populaire par excellence, plus que tout autre endroit, un pont de Paris n’est qu’un simple lieu de transition. On y donne des festivités, on y invente des traditions et réinvente des symboles.

Aujourd’hui, la capitale de la France comporte 37 ponts au-dessus de la Seine. Deux de ces ponts sont des ponts ferroviaires et quatre sont des passerelles piétonnes.

La concentration la plus grande des ponts est au centre-ville. En effet, trois ponts relient l’Île Saint-Louis au reste de Paris, huit  ponts font de même avec l’Île de la Cité et un pont relie les deux îles entre elles.

D’ailleurs, le système des canaux parisiens comprend de nombreux ponts. La plupart de ces ponts sont des passerelles piétonnes. Parmi les ponts routiers, la plupart peuvent être levés ou tournés afin de permettre le trafic fluvial.

ponts_de_paris

Ponts de Paris. Photo : © GrandQuébec.com

On trouve également des passerelles dans certains parcs parisiens, tels que le parc des Buttes-Chaumont, le parc de Bercy, le parc de Reuilly…  Les lignes de chemin de fer comportent également de nombreux ponts et viaducs. Quelques passerelles piétonnes enjambent les voies ferroviaires.

Curieusement, le plus vieux pont de Paris resté d’origine est le Pont-Neuf, mais forts de leur histoire et de leur mythologie, les ponts de Paris nous inspirent toujours.

Aujourd’hui, la ville de Paris compte :

  • 37 ponts au-dessus de la Seine ;
  • 58 ponts utilisés par des voies parisiennes en dehors de ceux au-dessus de la Seine;
  • 49 passerelles piétonnes ;
  • 10 ponts utilisés par la RATP ;
  • 33 ponts utilisés par la SNCF ;
  • 148 ponts au-dessus des boulevards.

Pour en apprendre plus :

Voir ausso répertoire de places et rues de Paris

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *