Oubliez le boulot !

Voyage à Saint-Donat

Voyage à Saint-Donat

Tourisme à Saint-Donat

Saint-Donat s’étend sur un vaste territoire de plus de 360 kilomètres, parsemé de 21 lacs, dont les majestueux lacs Ouareau et Archambault. Pas plus de 90 minutes sont nécessaires pour atteindre Saint-Donat en voyageant de Montréal.

Saint-Donat est une destination touristique pour des dizaines de milliers de Québécois depuis le début du XXe siècle.

Aujourd’hui, un circuit historique a été aménagé dans le village pour illustrer l’histoire de la localité, dont la pièce maîtresse est une énorme fresque, composée de sept panneaux. Cette œuvre d’art reproduit 12 photos retraçant l’évolution de Saint-Donat autour de ses deux vocations : l’industrie forestière à l’époque et le tourisme aujourd’hui.

Les opportunités de s’amuser en plein air à Saint-Donat sont vraiment nombreuses. C’est la baignade, les croisières, le golf, le tennis, le canot et le kayak, la voile, les concerts et spectacles en été, la raquette, le ski de fond et plusieurs autres activités sur deux stations de ski : Ski La Réserve et Mont-Garceau, en hiver.

Ici débute le début de la section québécoise du Sentier National.

De plus, une piste cyclable pour vélo de montagne relie Saint-Donat à la Gare du P’tit train du nord sur la Route Verte à Sainte-Agathe. Cette piste est d’une longueur totale de 39  kilomètres.

Une belle route panoramique relie Saint-Donat avec le Mont-Tremblant qui se trouve à une demi-heure de route de la municipalité.

Au Centre civique Paul-Mathieu, on peut pratiquer le curling.

Canton de Lussier

Situé près de Val-des-Lacs, au sud du parc national du Mont-Tremblant, ce canton qui renferme en son centre la municipalité de Saint-Donat, a donné son nom à la municipalité du canton de Lussier, établie officiellement en 1905 ; elle prendra le nom de Saint-Donat en 1953. Les lacs Archambault, Ouareau, Sylvère, Croche et Provost tapissent le territoire montueux et encore assez largement boisé du canton, proclamé en 1920, dont le nom est celui de la première famille de colons qui vint s’établir dans la vallée de la rivière Matawin, un affluent du Saint-Maurice.

Mont Jasper

Le mont Jasper, qui s’élève à 762 m d’altitude, a déjà été le site d’un centre de ski bien connu de Saint-Donat dans le nord de Montréal. Un hameau qui porte le nom de Jasper in Québec, s’étend au pied du versant ouest, sur le bord du lac Archambault. Cette désignation identifiait à l’origine un hôtel, et un centre de villégiature qui ont connu leurs heures de gloire après la Seconde Guerre mondiale. Le nom du hameau a été donné en 1948, à une époque où le mont Jasper était noté sur les cartes sous le nom de Sunset.

Cette dénomination anglaise peut se traduire par « mont du coucher de soleil », sans doute à cause de son versant le plus fréquenté, qui fait face au soleil couchant.mEn 1971, le nom de la montagne était modifié en Jasper, pour être conforme au nom du hameau. Le centre de ski n’existe plus depuis près de vingt ans mais le hameau qui l’animé s’inspirait de Jasper, lieu de sport et de villégiature célèbre de l’Alberta, centre d’attraction principal du parc national de Jasper. Cet ancien poste de commerce de la Compagnie du Nord-Ouest avait été établi en 1817 dans la vallée de l’Athabaska par Jasper Hawes, commis qui avait fait construire ce fort au débouché du lac qui porte depuis son nom en Alberta.

Pointe des Hongrois

Dans le canton de Lussier, à une dizaine de kilomètres au nord-est de la municipalité de Saint-Donat, dans la région de Lanaudière, on trouve le lac Croche. Ce dernier voit s’avancer dans ses eaux une importante bande de terre qui, à une certaine distance, se sépare en pointes dont la plus septentrionale s’appelle Pointe de Hongrois. Officialisé en 1978, ce nom rappelle l’origine ethnique des premiers occupants de ce petit territoire, des Hongrois qui s’y établirent vers le début des années 1960. Du même coup, le toponyme rappelle l’immigration hongroise consécutive à l’insurrection d’octobre 1956 à Budapest, suivie de l’occupation du territoire national par l’arrivée soviétique.

Centre de villégiature Lac-Croche

Ce centre de villégiature de la municipalité de Saint-Donat, en Matawinie, regroupe un ensemble de résidences d’été installées en bordure du lac Croche et du lac Chambord, le premier lac se déchargeant dans le second pour alimenter la rivière Ouareau. Situé à 10 km au nord-est du village de Saint-Donat-de-Montcalm, un bureau en activité de 1962 à 1966. Ce toponyme, longtemps attribué à un hameau, s’applique plus proprement à un centre de villégiature. Même si le Québec compte actuellement près d’une centaine de lacs désignés officiellement par le spécifique Croche, la morphologie de celui-ci reflète ce qualificatif de façon très représentative. D’une superficie de 1,3 km carrés, le contour très irrégulier renferme un plan d’eau divisé en trois parties par de longues bandes de terre très échancrées, constituant presque des îles, occupées par des chalets. La configuration générale rappelle grossièrement un croissant grugé de l’intérieur. Le toponyme actuel a été relevé sur des cartes anciennes remontant jusqu’à 1880. D’autres plans de 1920 et 1935 identifient cette étendue d’eau comme étant le lac Lussier, du nom du canton où il est situé.

Mont Philippe-Morel

Culminant à quelque 670 m, ce mont de Saint-Donat est situé au nord de la baie de l’Ours du lac Archambault et du chemin Régimbald, dans la MRC de Matawinie. En 1985, à l’occasion de l’Année internationale de la jeunesse, la Commission de toponymie a rendu hommage à Philippe Morel (1898-1978), éducateur qui s’est particulièrement distingué dans le domaine du scoutisme. Il s’est employé tout au cours de sa vie à propager l’idéal de Baden-Powell, fondateur du mouvement scout en 1908, en l’adaptant à la mentalité québécoise. Ainsi, vers 1926, il fonda la troupe de L’Immaculée Conception. Philippe Morel tenta même d’introduire ces principes dans les institutions scolaires, notamment à Longueuil où il dirigea l’école Notre-Dame-de-Mont-Carmel. Il aura réussi à faire partager par plusieurs centaines de Québécois son goût de la nature et le besoin de former des chefs de file.

Armoiries de Saint-Donat

Armoiries de Saint-Donat. Photo libre de droits.

Pour en savoir plus sur le tourisme à Saint-Donat, communiquez avec :

Bureau d’information touristique :

536, rue Principale
Saint-Donat
Québec
J0T 2C0

Téléphone : 819 424 2833 ou 1 888 ST-DONAT (783 6628).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *