Oubliez le boulot !

Escapade à Lac-Brome

Escapade à Lac-Brome

Lac-Brome touristique

La ville de Lac-Brome, qui se trouve à cent kilomètres de Montréal, fait partie de l’Association des plus beaux villages du Québec, étant une destination idéale pour une sortie à la campagne aussi bien en été qu’en hiver. C’est pourquoi des milliers de touristes viennent visiter cette élégante ville tous les jours.

Le lac Brome avec sa plage, ses terrains de golf, ses pistes cyclables, ses stations de ski aux alentours sont connus des Québécois, tandis que le village de Knowlton, un des plus beaux secteurs de la ville de Lac-Brome, est reconnu pour ses boutiques et antiquaires, ses restaurants et cafés, ses auberges et B&B.

Lac-Brome est situé sur la Route des Vins. Alors, c’est l’arrêt idéal au début ou à la fin d’un périple pour savourer un bon repas arrosé d’un des vins régionaux. D’ailleurs, le village se distingue par des évènements intéressants qui s’y tiennent toute l’année.

lac brome station de ski

Station de ski de Lac-Brome. Image libre de droits.

De plus, Lac-Brome est une ville « rurale » séculaire, possédant un patrimoine historique des plus riches au Québec. Le Musée du comté de Brome renferme de nombreux trésors, dont un impressionnant avion allemand du temps de la Première Guerre mondiale.

Lac Brome

D’une superficie de 15 km2, cette étendue d’eau, source de la rivière Yamaska, est située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Sherbrooke. Le nom provient du celui du canton, déjà inscrit en 1795 sur les cartes géographiques. Très tôt désigné, le lac Brome est décrit par Joseph Brochette dès 1815 et paraît ensuite régulièrement dans les documents et sur les cartes. Les environs du lac Brome sont réputés pour l’élevage du canard domestique. Variante : Lac Knowlton, lac Yamaska.

Mont Brome

Culminant à 853 mètres, proclamé dès 1797, a vu son nom transmis au bureau de poste établi en 1831 et à la municipalité de village créée en 1923, laquelle a été détachée de ce qui subsistait alors de la municipalité du canton de Brome, créé en 1845, abolie en 1847 et rétabli en 1855. Knowlton s’en était déjà détachée en 1888. Brome est entourée sur trois par côtés par le territoire de la ville de Lac-Brome. L’origine de cette dénomination, notamment attribuée à un lac des environs, doit être retracée dans la toponymie anglaise, à l’instar de nombreux autres noms d’entités cantonales. Ce nom de lieu proviendrait de celui d’un village du comté anglais de Suffolk. Par ailleurs, divers personnages ont, par le passé pu porter le nom de Brome également. Dans l’usage écrit on relève fréquemment l’injonction injustifiée d’un accent circonflexe sur le « ô » de cette appellation.

Circonscription électorale de Brome-Missisquoi.

D’une superficie de 2360 kilomètres carrés, la circonscription électorale de Brome-Missisquoi s’insère, au nord de la frontière canado-américaine, entre la baie Missisquoi (lac Champlain), à l’ouest, et le lac Memphrémagog, à l’est. Sa population notamment se concentre dans les villes de Cowansville, de Lac-Brome et de Bromont autour desquelles gravitent une trentaine d’autres municipalités. Les bonnes terres ont attiré une population rurale adonnée à la production laitière ainsi qu’à élevage des porcs et des bovins, tandis que le piémont et la zone de relief élevé (mont Sutton) se prêtent bien aux activités de loisirs et de villégiature. Le toponyme qui identifie cette circonscription électorale depuis 1972 est un emprunt au comté de Brome établi en 1855 et à celui de Missisquoi, établi en 1829 sous la forme de Missiskoui.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *