Oubliez le boulot !

Voyage à Grenville

Voyage à Grenville

Voyage à Grenville

Le Village de Grenville situé dans les Laurentides est très pittoresque. Son principal attrait touristique est le canal du Long-Sault (canal de Grenville), construit entre 1818 et 1833. Ce canal est un ouvrage remarquable de génie militaire et de nombreux touristes viennent admirer les vestiges de ce grand ouvrage.

Il reste des structures d’acier du pont tournant, dessinant la courbe de rotation de l’ouvrage, des éléments d’attache des bateaux tout au long du canal, de jolies maisons blanches appartenant au patrimoine architectural dans la rue Principale de Grenville.

De plus, on peut se promener sur la rivière des Outaouais, dans les boisés verts en bordure du canal ou encore profiter de la qualité architecturale et historique du site. Pour les sportifs, faire du vélo, de l’escalade dans la vallée de la Rouge ou sur le mont Grenville sont des activités de choix.

Ces lieux forment le plus grand plan d’eau navigable de la région de Montréal, avec de nombreuses rampes de mise à l’eau, des marinas, des écoles de voile et des clubs aquatiques. La diversité des paysages se prêtent à la détente, à la découverte, à la photographie et à la peinture.

L’hiver, le canal de Grenville offre le circuit de motoneige « route Trans-Québec » qui s’étire de Grenville jusqu’à Saint-Jérôme.

La route 344, reliant Montréal à Gatineau, qui traverse Grenville offre une vue panoramique sur la ville, avec son église, la rivière des Outaouais et la ville de Hawkesbury en Ontario.

Canton de Grenville

Le canton de Grenville, arpenté obliquement à environ 40 km à l’ouest du lac des Deux Montagnes, est limité par la rivière des Outaouais où débouchent la rivière Rouge et deux autres faibles cours d’eau, soit la Petite rivière Saumon et la rivière du Calumet. Le secteur qui se situe à moins de 72 m de hauteur près de la rivière des Outaouais s’élève graduellement pour atteindre les 400 m vers le nord. À Grenville la population est assez concentrée ; mais ailleurs, elle se distribue dans de petits villages aux hameaux, tels Calumet, Pointe-au-Chêne, Rawcliffe, Carlin, Avoca et Kilmar, de même qu »assez régulièrement, sur les deux bords de la rivière. Le nom de Grenville, qui évoque un homme politique anglais, paraît sur la carte de Gale et Duberger en 1795. Proclamé en 1808.

canal de grenville

Grenville et canal de Grenville vus de l’air. Photo libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *