Oubliez le boulot !

Voyage à Chambly

Voyage à Chambly

Destination touristique – Chambly

La ville de Chambly est une des destinations de voyage les plus importantes au Québec.

La simple énumération de ses attraits naturels et patrimoniaux prendrait des pages entières : des espaces verts, des chutes, des rapides, des quartiers avec des maisons ancestrales, dont certaines datent du XVIIe siècle, le canal historique, le fort Chambly, la nouvelle place publique, des expositions, des concerts en plein air, l’Aquafête des rapides, l’événement Belles d’autrefois qui présente des voitures anciennes, la fête Bières et Saveurs (attention, danger ! En buvant la bière de Chambly vous risquez de prendre la décision d’y rester pour la vie), les Fêtes hivernales…

Ville riche de patrimoine historique, Chambly, étant un des premiers lieux de peuplement au Québec, offre au touriste avide de nouvelles connaissances, deux lieux historiques nationaux, soit le fort de Chambly et son canal.

Le canal de Chambly, d’une longueur de près de 20 kilomètres, existe depuis 1843, reliant Chambly à Saint–Jean–sur-Richelieu. Ses écluses en escalier sont uniques au Québec.

Le fort Chambly, au pied des rapides de la rivière Richelieu, fut construit en pierre en 1709 afin de protéger la route vers Montréal des attaques britanniques, quoique les premiers bâtiment datent même de 1664 et visaient à protéger Ville-Marie contre les attaques iroquoises. Des expositions témoignant de la vie de la seigneurie de Chambly sont offertes aux visiteurs.

Attraits régionaux du bassin du Richelieu : Un patrimoine « canalisé »

Le Richelieu se présente ici de compagnie avec son double, le canal de Chambly, qui en respecte le tempérament fougueux, maté par son imposant système de contournement parallèle au lit d’origine, sur la portion idoine de son cours. D’abord conçue pour le commerce, cette voie navigable appartient désormais exclusivement aux plaisanciers qui l’utilisent durant la saison estivale. Seule une impressionnante série d’écluses au cachet très particulier raconte encore aux visiteurs l’histoire marchande de la rivière Richelieu et ses environs.

Dès le début du XVIIIe siècle et le long de son histoire, les environs du Richelieu furent exploités pour la culture des céréales, surtout le blé, à mesure que l’exploitation forestière laissait le champ libre à l’agriculture. Le potentiel agricole des terres, soutenu par la voie de distribution de la rivière et par le chemin de fer, encouragera l’établissement d’entreprises axées sur la production de fruits et de légumes pour le marché frais et pour les conserveries. La région montérégienne en partie irrigée par le Richelieu, est à juste titre appelée le « Jardin du Québec. »

Chambly fort

Fort de Chambly. Image libre de droit

Le parc de Chambly à l’intérieur duquel le Fort est installé, est l’un des plus anciens au Canada, créé en 1924.

Voyage à Chambly, fort Chambly

L’intérieur du Fort de Chambly. Image libre de droit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *