Oubliez le boulot !

New Richmond touristique

New Richmond touristique

Voyage à New Richmond

La ville de New Richmond, située en Gaspésie, possède trois facettes : c’est une ville industrielle, c’est l’axe commercial de toute la Baie-des-Chaleurs, et enfin, c’est une destination intéressante pour les voyageurs en quête de nouvelles découvertes.

New Richmond jouit de la réputation de constituer le centre d’activités de loisir de la péninsule gaspésienne. On y trouve un centre de ski alpin Pin Rouge, avec une quinzaine de pistes de ski alpin. La hauteur de la montagne atteint 445 mètres et elle est entourée du Parc régional Petite-Cascapédia avec ses sentiers de ski de fond. On peut aller à la chasse et à la pêche à la truite, au saumon et aux autres poissons dans ses vastes pourvoiries. Il est également possible de pratiquer la motoneige, car les pistes sont reliées au circuit Trans-Québec – #5.

Le vélo de montagne, le sentier cyclable Rotary-Cascapédia, le camping, l’hébertisme (course à obstacles dans les arbres), course d’orientation à la boussole, pratique de la voile sur la Baie-des-Chaleurs, la plongée sous-marine, le canot et le kayak ne sont qu’une partie des attraits touristiques de la ville.

Notons qu’on dit que le Jardin de guérison, situé à New Richmond a des propriétés purificatrices. Au centre du jardin de roses, un Cristal Genesa est installé depuis 1940. La  forme de l’installation rappelle la forme d’un cristal naturel. On est sûr que ce cristal, porteur de l’évolution, purifie l’énergie sur plusieurs kilomètres à la ronde, en raison de sa représentation du huitième stade de division cellulaire. En tout cas, l’effet psychologique de la structure sur la santé de plusieurs personnes est indéniable.

Côté hébergement et restauration, on trouve à New Richmond une dizaine de restaurants, des bars, des hôtels, des auberges, des gîtes du passant.

Parmi les autres attraits touristiques, citons le Village Gaspésien de l’Héritage Britannique, les rivières à saumons Grande Cascapédia et Petite Cascapédia, le parc de la Pointe-Taylor, la Marina de New Richmond.

Les autoroutes 10 et 20 mènent à New Richmond et l’aéroport de Bonaventure se situe à moins de 40 kilomètres de la ville. La ville est desservie aussi par Via Rail Canada et l’autobus Orléans Express.

Réserve écologique Ernest-Lepage

Située en territoire montagneux dont l’altitude oscille entre 500 et 700 m, la réserve écologique Ernest-Lepage se trouve à l’ouest de la Petite Rivière Cascapédia Est, à environ 40 km au nord-est de New Richmond. Elle couvre une superficie de 810 ha. Sa creation, le 27 avril 1983, vise à protéger un écosystème constitué, entre autres, d’une sapinière à bouleau blanc et de différents peuplements d’épinettes, de thuyas et de sapins. L’abbé Ernest Lepage (1905-1980), botaniste, a herborisé pendant vingt ans, avec le père oblat Arth;ne Dutilly, de la Catholic University of America de Washington. Ensemble, ils ont signé en 1950 le journal de leur traversée de l’Ungava en 1945. Pour sa part, l’abbé Lepage a parcouru l’ensemble du territoire québécois, s’attardant principalement au bassin de la baie James. Son herbier, qui comprenait 23 000 spécimens, fut cédé à l’Université Laval. Il a longtemps enseigné à l’École d’agriculture de Rimouski (1936-1961). L’abbé Lepage a reçu la Médaille Marie-Victorin en 1974 tandis que l’Université du Québec à Rimouski lui décernait un doctorat honorifique en 1977.

Canton de New Richmond

Délimité à l’ouest par la rivière Cascapédia et au sud, par la baie des Chaleurs, ce canton, qui fait partie de la MRC de Bonaventure, est situé à 150 km à l’ouest de Percé. La carte de Vondenvelden et Charland de 1803 inscrit le canton de New Richmond et indique aussi qu’il a été arpenté en 1786. Il y a lieu de croire que cette entité a été désigné en rappel d’un lieu anglais du Surrey ou encore d’un endroit de ce nom dans les colonies américaines du XVIIIe siècle, compte tenu que les autorités britanniques ont consacré des sommes considérables pour attirer les Loyalistes dans la région de New Carlisle, de Carleton et de New Richmond. La principale agglomération, New Richmond, porte le nom du canton mais on y rencontre également une partie des municipalités de Grande-Cascapédia, de Caplan et de Saint-Alphonse. Proclamé en 1842.

Richmond

New Richmond. Photo libre fde droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *