Coupe du monde de football 2026

Tout ce qu’il faut savoir sur la Coupe du monde de football 2026

Le Canada sera l’un des trois pays hôtes de la Coupe du monde de football de la FIFA en 2026, en compagnie des États-Unis et du Mexique. Ce sera un évènement planétaire unique et inédit dans l’histoire du Grand Nord. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la compétition.

La 23ème édition de la Coupe du monde de la FIFA

La grande compétition planétaire a lieu tous les quatre ans depuis sa première édition en Uruguay en 1930. Elle n’a cependant pas eu lieu en 1942 et 1946 en raison de la Seconde Guerre mondiale. En 2026, ce sera donc la 23ème fois que le tournoi se déroule.

Il aura lieu à nouveau, comme à son habitude, entre juin et juillet pendant une quarantaine de jours, abandonnant le format automnal adopté lors de la Coupe du monde au Qatar en 2022 (entre novembre et décembre).

La coupe FIFA.
La Coupe FIFA. Image libre de droit.

Une compétition pleine de nouveautés

Plusieurs aspects inédits vont rendre cette édition 2026 unique. Tout d’abord, ce sera la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde que trois pays hôtes différents accueillent la compétition : le Canada, les Etats-Unis et le Mexique. En 2002, la Corée du Sud et le Japon étaient devenus les premiers et seuls pays à se partager l’organisation à deux.

Si le Mexique a déjà organisé un Mondial en 1970 et 1986, tout comme les Etats-Unis en 1994, le Canada accueillera le tournoi pour la première fois de son histoire. Le Grand Nord avait connu une compétition internationale majeure en 2015 avec l’organisation de la Coupe du monde féminine de la FIFA.

Autre nouveauté en 2026, il y aura 48 nations engagées, soit le plus grand nombre de pays participants jamais vu. Au Qatar en 2022, il y en avait 32. Une bonne nouvelle pour les amateurs de paris sportifs qui auront un nombre beaucoup plus considérable de matchs (104 au total) à apprécier, profitant des codes offrant des bonus comme bet365 bonus code nz par exemple, qui peut être utilisé par les fans de sports au moment de leur inscription.

https://www.instagram.com/reel/Cw3VUNcSCRG/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=loading

Deux grands stades canadiens accueilleront des rencontres.

Au total, ce sont 16 villes réparties entre les trois pays hôtes qui ont été choisies : six au Mexique, onze aux États-Unis et deux au Canada. La compétition traversera d’ailleurs cinq fuseaux horaires différents, s’étalant de l’Est jusqu’à l’Ouest du continent nord américain.

La ville d’Ottawa n’a pas été sélectionnée en raison de la capacité insuffisante du TD Place Stadium (24,000 places), et Montréal faisait partie des candidats mais a manqué de fonds pour rénover son Olympic Stadium à temps.

C’est donc Vancouver et son BC Place (55,000 places) et le BMO Field de Toronto (30,000 places aujourd’hui, qui devraient être étendues à 45,000 d’ici le début de la compétition) qui ont été choisis comme représentants canadiens.

Plus de détails sur la compétition, tels que les pays qualifiés, les dates importantes ou les stades où auront lieu les matchs à élimination directe, les demi-finales et la finale, seront connus d’ici quelques mois.

Laisser un commentaire