Des nouvelles pas fraîches

Victoria lutte contre le vice

Victoria lutte contre le vice

Victoria met un terme à la publicité de l’alcool et de la cigarette, mais…

– Même si une loi provinciale interdisant la publicité de l’alcool et de la cigarette est entrée en vigueur hier (31 août 1971), en Colombie-Britannique, les consommateurs continuent d’entendre vanter et de lire les mérites de ces deux produits, mais par le truchement des postes de radio et de télévision situés aux États-Unis et dans les journaux et revues publiés en dehors de la province.

La loi interdisant cette publicité a été adoptée en mars dernier par le parlement à la demande du premier ministre W.A.C. Bennett, qui ne boit pas et ne fume pas.

Quatre fabricants de cigarettes, trois sociétés de publicité et une compagnie de publication attendent d’être entendus par la Cour Suprême de la Colombie-Britannique afin de faire déclarer la loi inconstitutionnelle.

Par ailleurs, les magazines nationaux ont indiqué leur intention de continuer la publication d’annonces sur la cigarette et l’alcool, et au moins deux fabricants de cigarettes ont déclaré qu’ils allaient continuer de se servir des panneaux-réclame pour annoncer leurs produits.

Boycottage

Le primer ministre n’a pas encore dit comment il empêcherait d’entrer dans sa province la publicité véhiculée par des organes d’information de l’extérieur.

Il a par contre laissé entendre qu’il serait facile pour les magasins des liqueurs, qui sont contrôlés par l’État, d’arrêter de vendre les produits annoncés illégalement.

« Les commandes de la Régie pourraient être lentes à venir si les brasseries ignorent délibérément la volonté du peuple de la Colombie-Britannique clairement exprimée par la voix de son Parlement », a dit M. Bennett.

(C’est arrivé le 31 août 1971).

Histoire de Victoria

Nommée Fort Victoria, la ville a été nommée en l’honneur de la reine Victoria (1819-1901). À l’origine, Victoria était un poste de traite des fourrures créé en 1843 par James Douglas pour la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Par la suite, la ville connut des temps troublés lors de la ruée vers l’or (1858-1863). En effet, l’arrivée massive de 20000 à 30000 prospecteurs en route pour le Fraser a agité la ville. Le comportement turbulent des prospecteurs était considéré par les autorités comme peu britannique.

Aussi le gouvernement décida-t-il de sortir l’île de Vancouver de l’influence de la Hudson’s Bay Company et créa la nouvelle colonie de Colombie-Britannique. Victoria devint alors une ville gouvernementale. En 1871, Victoria devient la capitale de la Colombie-Britannique. Mais elle a vite été dépassée par Vancouver. Le parlement de Victoria fut construit en 1897.

ville vancouver

La Colombie britannique. Photographie libre de droits.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *