Des nouvelles pas fraîches

L’ouverture de la Maison Bethune

L’ouverture de la Maison Bethune

L’ouverture de la Maison Bethune

Gravenhurst. – Le ministre des transports, M. Otto Lang, a présidé hier après-midi, 30 août 1976, à l’ouverture officielle de la maison du docteur Henry Norman Bethune, à Gravenhurst, en Ontario.

L’ouverture de la maison Bethune se veut un jalon imposant dans l’évolution des relations sino-canadiennes. Acquise par le gouvernement canadien en 1973, afin de rendre hommage aux qualités du Dr. Bethune comme innovateur médical, et l’un des premiers promoteurs de l’universalité des soins médicaux, cette maison a été restaurée par Parcs Canada pour le compte du ministère des Affaires extérieures.

Les travaux de restauration de cette maison, qui se sont échelonnés sur un période de trois ans, ont permis de récréer l’état de la maison vers 1890, année de la naissance du Dr. Bethune.

(30 août 1976)

Toponymie du nom de Béthune

Quoi de plus logique pour une rivière de s’appeler Béthune, si elle prend naissance dans le canton abitibien de Festubert et termine sa course dans le canton voisin de Lens, à 120 km au sud-est de Val-d’Or. Les noms que portent ces trois lieux, associés directement à l’histoire de l’armée canadienne lors de la Première Guerre mondiale, rappellent trois villes du nord de la France où les troupes canadiennes ont mené autant de batailles mémorables. Séparés par au plus 20 km, dans le département du Pas-de-Calais, ces villes ont en effet connu les pires affrontements entre l’envahisseur allemand et les forces alliées, de 1914 à 1918.

Bethune, pour sa part, a été décorée de la Légion d’honneur et de la Croix de guerre. Située à une trentaine de kilomètres au nord d’Arras, sur la lisière nord du bassin houiller, cette ville compte aujourd’hui une population d’environ 30 mille habitants, mais elle est aussi le noyau d’une agglomération de 300 000 personnes. La ville de Béthune s’est développée grâce aux nombreuses mines de houille qui l’entourent. Son nom est formé sur une racine hydronymique pour désigner la Lawe qui la traverse. Au Québec, on trouve également une rue de Béthune à Sherbrooke, en Estrie, de même que deux étendues d’eau, le lac et le Petit lac Béthune, à Ferme-Neuve, dans la région des Laurentides.

Norman Bethune

Norman Bethune. Photographie de l’époque, image libre de droits.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *