Des nouvelles pas fraîches

La liste des 10 bandits les plus recherchés

La liste des 10 bandits les plus recherchés

Sept évadés sur la liste des 10 bandits les plus recherchés par la police du Québec

Six évadés, des voleurs à main armée pour la plupart, considérés comme dangereux par les policiers, figurent dans la dernière liste des dix bandits les plus activement recherchés par la Sûreté provinciale du Québec et démontrent par leur absence la qualité douteuse des « gardes légales » dans la Belle province.

En tête de la liste on trouve les frères Raymond et Bernard Sigouin, âgés de 26 et 27 ans, de Montréal, qui se sont respectivement évadés, le 19 septembre 1966, du Palais de justice de Montréal et, le 8 août dernier, de l’Institut Leclerc, l’annexe à surveillance restreinte du pénitencier de St-Vincent-de-Paul.

Les deux Sigouin avaient été arrêtés immédiatement après un vol ponctué d’un échange de coups de feu avec des policières et survenu, le 21 avril 1966, dans la succursale de la Banque Canadienne Nationale située au 5225, Chemin de la Côte-de-Liesse, à St-Laurent. Raymond Sigouin devait reprendre sa liberté avant même de subir son procès, tandis que Barnard a décidé d’abréger les 10 années de pénitencier dont il a écopé en janvier dernier. Les raisons motivant son transfert du pénitencier de St- Vincent-de-Paul à l’Institut Leclerc, d’où il s’est enfui, n’ont pas été précisées.

Raymond Sigouin, que les policiers croient présentement rejoint par son frère dans la clandestinité, est soupçonné de participation à plusieurs vols à main armée commis depuis près d’un an dans la région métropolitaine, et notamment dans une banque de Laval, où un témoin de l’attentat a été tué d’une balle de mitraillette à la tête par l’un des bandits impliqués. Les détectives n’ont encore traduit personne en justice relativement à ce meurtre.

L’un des évadés a toutefois été repris lundi dernier à Montréal, et la présence de son nom sur la liste n’a plus sa raison d’être. Il s’agit de Richard Favron, 21 ans, qui s’était évadé voici quinze jours do l’Institut Leclerc, à St-Vincent-de-Paul, et a été repris quelques minutes après un vol de $3,480 commis dans une banque de l’est de la rue Beaubien. En appréhendant l’individu sans rencontrer de résistance, les policiers ont récupéré une somme d’argent au montant correspondant i celui du butin et ils ont arrêté un autre repris de justice sorti récemment mais légalement du pénitencier.

Raymond SIGOUIN : Évadé depuis 11 mois, il est en tête de la liste des bandits les plus recherchés par la police au Québec. Il mesure 5 pieds, 6 pouces, pèse ISO livres, a les cheveux châtains et les yeux bruns. Il porte une cicatrice en forme de « U » sur le nez, une autre en bras droit et deux autres au bras gauche. Soupçonné de meurtre et de plusieurs vols à main armée, il est considéré comme très dangereux par la police et se cacherait dans la région de Montréal.

Ronald COLLIGAN : Évadé le 21 septembre 1966 d’un hôpital de Montréal où il s’était fait transférer du pénitencier de St-Vincent-de-Paul en feignant de ne plus pouvoir marcher sans béquilles, Ronald « Roy » Colligan est le plus condamné des fuyards recherchés. Âgé de 50 ans, il purgeait une peine
d’incarcération « à vie » … plus 20 ans pour un meurtre commis en 1957 et un vol de banque perpétré aussitôt après sa libération conditionnelle, en 1966. D’expression anglaise, il mesure 5 pieds 8 pouces, pèse 142 livres, a les cheveux gris et les yeux bleus.

Bernard SIGOUIN : Évadé 8 mois après avoir été condamné à 10 ans de pénitencier pour vol à main armée, il est le frère de Raymond Sigouin. Il mesure 5 pieds, 1 pouce, pèse 120 livres, a les cheveux et les yeux bruns. Son visage est marqué de cicatrices et son corps s’orne d’un tatouage comportant une bannière, un couteau et la mention suivante : « La mort avant le déshonneur ». Considéré comme dangereux.

Jean RIVEST : Évadé le 13 août dernier de l’Institut Leclerc, l’annexe du pénitencier de St-Vincent-de-Paul, où il était incarcéré pour vols à main armée. Âgé de 25 ans, il masure 5 pieds, 4 pouces, pèse 148 livres, a les cheveux châtains et les yeux bruns. Il serait dangereux.

Réjean NADEAU: Évadé le 14 novembre 1966 de l’annexe Leclerc du pénitencier de St-Vincent-de-Paul, où il purgeait 4 ans de réclusion pour vols à main armée. Il mesura 5 pieds, 7 pouces et pèse 140 livres. Il a les cheveux et les yeux bruns. Il est âgé de 25 ans et considéré comme dangereux.

William RIDDEL : Recherché pour plusieurs vols à main armée et présumé dangereux, il est âgé de 39 ans, mesure 5 pieds, 11 pouces, pèse 190 livres, a les cheveux bruns et les yeux bleus. Il a une cicatrice à la joue gauche.

Bernard PROVENCAL : Âgé de 23 ans et recherché pour vols à main armée. Il pèse I50 livres et mesure 5 pieds, 6 pouces. Il a les cheveux bruns et les yeux bleus.

Alfred BERTHELOTTE : Évadé le 21 septembre 1966 de Campbell’s Bay. Il est âgé de 26 ans, mesure 5 pieds, 11 pouces, pèse 150 livres. Il a les cheveux blonds et les yeux bleus.

Jean-Jacques ST-PIERRE : Alias Jean-Jacques Landry, recherché pour crime d’incendie. Il est âgé de 20 ans, mesure 5 pieds, 9 pouces et pèse 175 livres. Il a les cheveux bruns et les yeux noirs.

(Cette liste des criminels date du mois d’août 1967).

Sigouin-Colligan-Sigouin
Raymond Sigouin – Ronald Colligan – Bernard Sigouin.
Rivest Nadeau Riddel
Provencal – Berthelotte – St-Pierre.
Provencal Bethelott St-Pierre
Rivest – Nadeau – Riddel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *