Inondations catastrophiques en Europe

29 décembre 1947 : Inondations catastrophiques un partout en Europe

Les changements climatiques ne viennent pas d’hier. Voici une nouvelle qui nous vient du mois de décembre 1947

Après quatre jours de pluies torrentielles et d’une température printanière, plusieurs fleuves et rivières débordent en France, en Allemagne et en Hollande — Véritable catastrophe dans la Sarre. Les inondations sévissent aujourd’hui en France, en Allemagne et en Hollande après quatre jours de pluies torrentielles et d’une température printanière qui a fait fondre la neige au pied des Alpes et dans les Vosges. Des villes sont isolées en Alsace et des mineurs de potasse dans cette province ont dû quitter leurs puits. Les vallées de la Moselle et de la Loire sont inondées. Le trafic ferroviaire fluvial et routier est désorganisé en plusieurs parties de l’Allemagne occidentale. En Hollande, des fermiers ont dû évacuer leur demeure avec leurs effets personnels et leurs arbres de Noël quand la crue des eaux a enfoncé la digue Dinkerl, près de Debakamp, dans la province d’Overijsel.

Une catastrophe en Belgique

Dans la Vallée de la Meuse, en Belgique, entre la frontière française et Liège, tous les cours d’eau sont gonflés et menace de déborder. À mesure que la crue des rivières de l’est augmente, les inondations qui s’étendent dans la Sarre et l’Alsace prennent l’allure d’une catastrophe.

Tandis que Sarrejouis est inondée et isolée, Sarrebrouck est virtuellement coupée en deux. Toutes les salles publiques sont transformées en lieux d’hébergement.

Le Conseil des ministres sarrois, réuni d’urgence, a dû prendre de sévères mesures de sécurité. Le niveau actuel de la rivière Sarre n’avait pas été atteint depuis 150 ans.

En Alsace, à Thann, un seul pont a résisté à la fureur des eaux. On signale deux morts et la population risque de manquer de pain, à la suite de l’inondation du moulin.

Le niveau des eaux monte d’heure en heure. Le Haut-Rhin est un département particulièrement éprouvé. D’immenses nappes d’eau isolent les villes de Fernay et de Guebwiller, tandis que plusieurs ponts se sont effondrés. Les affluents de l’Ill, ainsi que la Meurthe et la Salle ont débordé en plusieurs points.

La troupe alertée assure le ravitaillement de la population sinistrée. À Nancy certaines maisons ont dû déjà être évacuées, quant à Sarrebrouck toutes les communications téléphoniques et télégraphiques sont coupées, à Mertxig une cheminée s’est abattue sur une maison, causant la mort de deux enfants.

Inondations en Allemagne

Baden Baden, 29 décembre 1947 : Une brusque hausse de température ces derniers jours, accompagnée de violentes pluies a provoqué dans toute la forêt noire et dans le pays de Bade de fortes inondations. Des ponts ont été emportés et d’autres devront sans doute être dynamités. Pour éviter de plus grands désastres à Baden, la circulation des tramways a été interrompue.

Les rues et les places situées dans la partie hausse de la ville sont complètement inondées et certaines maisons ont dû être évacuées. Le trafic ferroviaire dans la direction de Rastach est également coupé. Par ailleurs, la plupart des câbles postaux sont inondés et les communications coupées avec le reste du pays.

À Brissch, le Rhin est monté de 8 pieds au cours des dernières 24 heures.

(Texte paru dans le journal Le Soleil, le 30 décembre 1947).

Glaciers qui fondent. Photo libre de droit.
Glaciers qui fondent. Photo libre de droit.

Laisser un commentaire