Des nouvelles pas fraîches

Gaspé aura sa peinture

Gaspé aura sa peinture

Gaspé aura enfin sa fameuse peinture

Les gens de Gaspé ont de la patience. Grand bien leur fasse d’ailleurs, puisqu’ils seront enfin récompensés, après une attente de cinquante années.

L’objet d’une aussi tenace vertu : une peinture représentant l’arrivée de Jacques Cartier à Gaspé, dont le gouvernement de France avait fait cadeau au Québec. Cette oeuvre était destinée à la population gaspésienne et devait être installée à demeure dans la cathédrale de Gaspé, en 1934, à l’occasion des fêtes du 400e anniversaire de l’arrivée de l’explorateur malouin.

Le tableau, qui représente Jacques Cartier et ses compagnons plantant une croix au nom du roi et prenant ainsi possession de la Nouvelle-France, est l’oeuvre du peintre français Charles – D. Fougeray, né à Mans. C’est le gouvernement français qui le lui avait commandé. Il mesure 12 pieds et 3 pouces par 14 pieds et 4 pouces. Mais voila qu’un incendie qui a ravagé la cathédrale de Gaspé força les autorités à remettre l’oeuvre d’art au Musée du Québec. La même oeuvre fut prêtée en 1949 à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale, où on peut encore la voir.

Les Gaspésiens, à l’occasion du 450e anniversaire du premier voyage de Jacques Cartier chez eux, ont demandé que l’oeuvre qui leur était destinée leur soit rendue. À la demande de la corporation Gaspé 84, et du conseil de la fabrique de Saint-Albert de Gaspé, le commissariat général aux célébrations 1534-1984 a entrepris les démarches nécessaires auprès de l’Assemblée nationale. La peinture de Fougeray sera rétrocédée aux gens de Gaspé, pour être exposée dans la cathédrale Christ-Roy, après qu’elle aura été restaurée au Musée du Québec.

(C’est arrivé le 16 mars 1984).

gaspesie iles de la madeleine

Littoral gaspésien. Photo : GrandQuebec.com.

Hameau Wakeham

Le nom de ce hameau gaspésien, compris dans les limites de la ville de Gaspé et situé à l’embouchure de la rivière York sur sa rive gauche, commémore William Wakeham (1844-1915). Médecin, il fut nommé inspecteur pour le Service de protection des pêcheries dans le golfe du Saint-Laurent, en 1878. Le ministre de la Marine et des Pêcheries lui ayant confié la mission d’étudier la saison de navigation dans le détroit d’Hudson, il commande, en 1897, le « Diana » au cours d’une expédition dans l’Arctique dans le dessein de marquer la souveraineté du Canada sur ce territoire. Par la suite, il participera à des commissions d’enquête sur les doléances des pilotes du Saint-Laurent et sur l’industrie du homard. Il demeurait à Gaspé. Le bureau de poste desservant le hameau, a porté le nom de Wakeham de 1926 à 1967.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *