Nord-du-Québec

Nord-du-Québec

Le Nord-du-Québec est la plus grande région du Québec, elle occupe près de 60 % de son territoire.

Cependant, c’est aussi la région la moins densément peuplée de la province, avec un seul habitant pour 20 kilomètres carrés (proportionnellement, si Montréal présentait la même densité de population, la ville serait habitée par moins de 100 Montréalais).

Le paysage est montagneux, avec des plaines désertes et d’immenses forêts, parsemées d’un grand nombre de lacs et de rivières.

Trois communautés vivent ici. Ce sont les Inuits, les Cris et les Jamésiens (on appelle ainsi les résidents non-autochtones). Au total, la population que l’on pourrait définir comme permanente est de près de 40 000 personnes.

Nous incluons également dans le Nord-du-Québec la région du Nunavik.

Notre site Web présente des informations sur la région du Nord-du-Québec dans de nombreux articles, dont voici la liste partielle pour cette section:

Certains articles apparaissent dans d’autres sections, consacrées à l’économie, à la description des villes et villages et à l’histoire du Québec en général. Ils peuvent être trouvés en tapant les mots Nord du Québec dans la fenêtre de recherche.

Région du Nunavik

D’une superficie d’environ 500 000 kilomètres carrés, le Nunavik est situé dans le Nord-du-Québec et désigne une région socioculturelle peuplée majoritairement d’Inuits (environ 2000, répartis dans quatorze villages repartis le long du littoral. Le Nunavik est un peu plus vaste que la région administrative de Kativik, créée par la Convention de de la Baie James et du Nord québécois en 1975 et située au nord du 55e parallèle. Il s’inscrit dans le Bouclier canadien dénudé ou partiellement arbustif et est traversé, dans la péninsule d’Ungava, par la limite septentrionale des arbres et par celle du pergélisol continu. Il est abondamment arrosé par d’innombrables lacs et par des rivières qui se jettent soit dans la baie d’Ungava, soit dans la baie d’Hudson. Le nom Nunavik, choisi parmi huit appellations proposées au cours d’un référendum qui s’est tenu dans les collectivités inuites du Nord québécois, d’octobre à novembre 1986, a été officialisé par la Commission de toponymie au mois d’avril 1988. Formé des mots nuna et vik, il signifie littéralement le territoire où vivre.

Lac Nutamawananis

Ce lac du Nord-du-Québec s’étend entre le lac Bienville et le lac Roz, dans la partie nord de la région de la baie James. De configuration très irrégulière, le lac Nutamawananis a une longueur de 10 km et une largeur de 3 km. Il fait partie d’un vaste système hydrographique alimentant la Grande rivière de la Baleine qui se jette dans la baie d’Hudson. Recueilli au début des années soixante-dix, ce nom d’origine crie signifie petite frayère.

snowmobile

Photo : © site Web quebecmotoneige.com Québec motoneige location de motoneige et organisation de randonnées et circuits touristiques motoneiges au Québec.

Voir aussi tous les textes dans la catégorie de la région administrative du Nord-du-Québec :

12 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *