Musées du Québec

Musée de Rogatien Vachon

Musée de Rogatien Vachon

Musée de Rogatien Vachon

Ce musée témoigne des exploits du plus petit des grands gardiens de buts de la LNH (Ligue Nationale de Hockey). La première exposition consacrée à ce célèbre gardien de but a été organisée à Palmarolle en 2005.

Les collections retracent les moments remarquables de la carrière de Rogatien Vachon, natif de Palmarolle. On y trouve de nombreux articles autographiés, des reproductions de trophées, des articles de presse, des photos et des œuvres de plusieurs artistes abitibiens.

Les fans peuvent vibrer devant un documentaire de 60 minutes sur les exploits du grand Rogie (tel était le surnom de Rogatien).

L’entrée au musée est gratuite. Des visites commentées sont proposées toute l’année. La durée moyenne de la visite est d’une demi-heure.

Adresse du Musée Rogatien Vachon :

71, 6e avenue Ouest (Aréna Rogatien Vachon)
Palmarolle
J0Z 3C0

Téléphone : 819 787 2284.

Historique de la municipalité de Palmarolle

Considéré comme l’un des meilleurs territoires agricoles de la région abitibienne, Palmarolle doit son existence à la fertilité de ses terres qui y a attiré les ancêtres des Palmarollois dès le début du siècle. Le peuplement s’amorce en 1911 avec l’arpentage du canton qui sera proclamé officiellement en 1916, quatorze ans avant l’érection de la municipalité à laquelle il a donné son nom. L’endroit s’est développé grâce au chemin de fer Transcontinental qui a permis l’accessibilité du territoire à une première vague de familles en 1916 et procédait à l’érection canonique de la paroisse de Notre-Dame-de-la-Merci.

À l’instar d’autres municipalités de l’Abitibi (Launay, Poularies, La Morandière, Rochebeaucourt…) on a eu recours au patronyme d’un militaire, Louis-Joseph-François-Antoine-Charles Bertrand, chevalier de Palmarolle, capitaine des grenadiers au régiment de la Sarre, pendant la guerre de Sept ans. Il fut blessé mortellement lors de la bataille de Sainte-Foy, en 1760. Palmarolle, érigée en municipalité en 1930, se situe à 16 km au sud de La Sarre, à 120 km au nord-ouest de Val-d’Or et est traversée par la rivière Dagenais. Cette vaste superficie peu peuplée a été détachée en partie de la municipalité du canton de La Sarre et colonisée par des pionniers provenant de la Beauce, de Bellechasse, de Champlain, de Dorchester, de L’Islet, de Portneuf et de Montmagny.

Rogie Vachon

Rogatien Vachon. carte de collection, image libre de droits.

Lire aussi :

1 commentaire

  1. raymond

    2011/11/02 at 7:38

    j ai un poster de Rogatien Vachon coupe stanley 1968

    j aimerais savoire comment sa vaux merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *