Musées du Québec

Musée des Franciscaines

Musée des Franciscaines

Maison Sainte-Anne (musée des Petites Franciscaines de Marie)

Le Musée des Petites Franciscaines de Marie a été aménagé dans la Maison Sainte-Anne, un bâtiment du XIXe siècle. Les visiteurs y trouvent les traces d’un riche patrimoine communautaire. En effet, divers objets témoignant de l’action des Onze Fondatrices des Petites Franciscaines de Marie y sont conservés avec vénération.

Les Petites Franciscaines de Marie, fondées en 1889, sont orientées par l’esprit évangélique de François d’Assise, inspirées par la vie de Marie et font oeuvre de charité.

Une intéressante exposition permanente suscite une réflexion sur l’engagement religieux d’une Communauté de femmes. Cette exposition retrace l’histoire et le mode de vie choisi par les religieuses pour aider leur prochain.

Parmi les thèmes de l’exposition, on peut voir :

  • Les grandes périodes de l’histoire des Petites Franciscaines de Marie ;
  • Un chemin de trésors ;
  • Religieuse en 4 temps ;
  • Les œuvres du charisme ;
  • Les lieux ;
  • Les personnages ;
  • L’esprit franciscain.

Notons que les Petites Franciscaines de Marie ont été fondées vers la fin du XIXe siècle par le curé québécois Ambroise-Martial Fafard et par le curé Joseph Brouillet de la ville de Worcester, dans le Massachusetts, aux États-Unis.

En 1889, le curé Fafard fonde à Baie-Saint-Paul l’Hospice Sainte-Anne, destiné à héberger les vieillards délaissés et des personnes avec un handicap intellectuel.

Des circonstances heureuses mettent en contact le curé Fafard avec les Tertiaires de Worcester. Le curé leur propose de venir à Baie-Saint-Paul pour s’occuper d’une œuvre nouvelle à l’Hospice Sainte-Anne, et de venir en aide entre autres à Marie-Louise Rondeau et Marie Bibeau qui, en zélées Tertiaires de saint François d’Assise, s’occupent des enfants pauvres et abandonnés, avec le désir de devenir une communauté religieuse.

Cette communauté est donc créée afin d’aider les personnes âgées ou souffrant de déficience mentale. Les sœurs ont aussi enseigné dans des écoles élémentaires et supérieures, ainsi que dans des hôpitaux et foyers d’hébergement. Elles ont participé à l’évangélisation à Madagascar et Haïti.

Aujourd’hui, le projet Les jardins de François d’Assise est à l’étude chez les Petites Franciscaines de Marie. Il est relié à l’avancement du chantier des Bonne Œuvres de Baie-Saint-Paul, capitale culturelle du Canada.

Coordonnées de l’Espace muséal des Petites Franciscaines de Marie :

61, rue Ambroise-Fafard
Baie-Saint-Paul
G3Z 2J7

Téléphone : 418 435 3520

Ville de Baie-Saint-Paul

Constituée plus tardivement que la municipalité de paroisse, la ville de Baie-Saint-Paul représente l’un des joyaux de la région charlevoisienne. Blottie au fond de la large et profonde vallée de la rivière Gouffre, elle est abritée par les imposants promontoires du cap aux Corbeaux, du cap aux Rets, du cran Suzette et de la montagne dite de l’Hospice. D’abord érigée en municipalité de village en 1893, elle devait accéder au statut de ville en 1913. Les villégiateurs et les touristes, de même que les artistes, y viennent en grand nombre profiter d’un des spectacles les plus grandioses que la nature québécoise puisse offrir et que les Baie-Saint-Paulois acceptent spontanément et généreusement de partager. Important centre hospitalier, Baie-Saint-Paul possède de nombreux établissements commerciaux et son industrie est spécialisée dans le bois.

Musée des Petites Franciscaines de Marie

Musée des petites Franciscaines de Marie. Photo du domaine public.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *