Multiculturalisme

Communauté philippine

Communauté philippine

Communauté philippine au Québec

Au total, on comptait en 2006 environ 400 mille personnes originaires des Philippines au Canada. Ce nombre augmente annuellement de 20 mille personnes et la communauté des Philippino-Canadiens constitue aujourd’hui le troisième groupe des émigrants provenant d’Asie au Canada.

Au Québec, les immigrants philippins arrivent en nombre depuis le début des années 80, quand le gouvernement canadien ouvre un programme connu sous le nom de Live-In Caregiver (terme anglais signifiant travailleur domestique qui s’occupe des enfants de la famille).

Ce programme a mené à des phénomènes curieux : des docteurs, des avocats, des architectes, professeurs et ingénieurs s’engagèrent comme domestiques pour immigrer et s’établir au Canada. Ils ont caché leur degré d’instruction et ont affiché leurs expériences de travail en garde d’enfants pour gagner leur visa de travailleur.

Pour la plupart, il s’agissait de femmes aussi la communauté philippine compte-t-elle plus de femmes que d’hommes.

La plupart des ressortissants des Philippines s’établissent à Montréal, où on comptait en 2007 plus de 25 mille Philippins (sur un total d’environ 26 mille pour l’ensemble du Québec). Ainsi Montréal est la cinquième région en importance quant au nombre des Philippins canadiens, après Toronto, Vancouver, Calgary et Alberta.

La plupart des Philippins parlent le français. Aujourd’hui, plus de 60% des Philippins qui résident au Québec, se concentrent dans le quartier de Côte-des-Neiges, où le pourcentage d’immigrants est très élevé. D’autres vivent le long de l’autoroute Décarie, non loin du quartier Côte-des-Neiges. Dans ces deux secteurs, on trouve un grand nombre de bureaux, services, restaurants et dépanneurs philippins. L’Association Philippine de Montréal et ses banlieues est un organisme qui représente les intérêts des Philippins au Québec.

Vieille Douane de Montréal

Vieille douane de Montréal. Photo de GrandQuebec.com

Voir aussi :

32 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *