Multiculturalisme

Communauté japonaise

Communauté japonaise

Les Japonais au Québec

Au Québec, les Japonais arrivent après que la Seconde Guerre mondiale éclate, quand le gouvernement canadien suscite le départ des Japonais canadiens de la côte ouest canadienne, où ils étaient considérés comme des représentants d’une nation ennemie. On compte plusieurs centaines de Japonais qui s’établissent à Montréal en 1942, mais on ne connaît pas les chiffres exacts.

Ce fait n’est pas tellement connu du grand public. Il est vrai que des centaines de Japonais ont été internés au Canada pendant la guerre, tandis que d’autres ont été évacués vers l’est du pays.

On a constaté immédiatement un grand nombre de mariages entre Japonais et Québécois et il semblerait que les relations interculturelles entre les Japonais et les “Aborigènes” ont été assez bonnes.

Une deuxième vague d’immigration japonaise au Québec a eu lieu dans les années 1950.

sakura canada

Sakura en fleur, © droit d’auteur Nadia Fetisova.

La communauté se groupait autour des institutions religieuses, soit  l’Église Unie japonaise, l’Église bouddhiste et la Mission catholique japonaise. La paroisse catholique japonaise de Saint-Paul-Ibaraki a été fondée à Montréal en 1963. Le Temple Bouddhiste de Montréal, situé au 5250 Saint-Urbain, accueille également un grand nombre de croyants (en septembre de chaque année, un grand bazar se tient dans les jardins du temple, où l’on peut goûter des mets japonais, thaï et autres).

On compte actuellement 2 à 3 mille Japonais au Québec, majoritairement établis à Westmount, NDG, Outremont, Villeray et Saint-Michel. Pourtant, pas plus de mille déclarent qu’ils parlent le japonais dans leur famille.

sakur high park

Sakura. © droit d’auteur Nadia Fetisova.

À Montréal, le Centre canadien culturel japonais se trouve au 8155 Rousselot. Ce centre a été fondé en 1976 afin de soutenir les requêtes des Japonais, anciens internés de la guerre au Canada. Aujourd’hui, le centre est devenu une association culturelle qui conserve plus de 10 000 livres en japonais, mais aussi des livres en anglais et en français sur le Japon, ou traduits du japonais. Si vous êtes intéressés à en savoir plus sur la culture japonaise, c’est l’endroit idéal.

Téléphone du Centre culturel japonais de Montréal : 514 728 1996

Pour en apprendre plus :

5 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *