Montréal: ses attraits

Rue Rachel

Rue Rachel

Rue Rachel

La rue Rachel traverse le Plateau Mont-Royal et l’arrondissement Rosemont de Montréal, reliant l’ancien village ouvrier Saint-Jean-Baptiste (avec l’église Saint-Jean-Bapiste située au centre du village, au coin des rues Henri-Julien et Rachel) et le parc de La Fontaine.

Orientée est-ouest, la rue doit son nom à Rachel, la fille du notaire Jean-Marie Cadieux, l’un des principaux promoteurs du village Saint-Jean-Baptiste et propriétaire d’un vaste terrain sur lequel la rue fut ouverte (les rues Marie-Anne, Napoléon et Roy, quant à elles, portent les noms d’autres enfants du maître Cadieux. Les trois rues furent ouvertes en 1834 par la succession du notaire).

Dès ses débuts, la vocation commerciale de la rue se établit et on y ouvre plusieurs commerces. À l’aube de la Première Guerre mondiale, le secteur est presque entièrement construit.

Aujourd’hui, cette artère comporte une architecture diversifiée aux formes, aux gabarits et aux styles architecturaux. On y retrouve des édifices résidentiels et commerciaux, ainsi qu’une caserne de pompiers, de nombreux restaurants, boutiques et bars qui animent cette voie de communication.

En 1989, la piste cyclable reliant le parc du Mont-Royal au parc Maisonneuve fut mise en opérations. À l’heure actuelle, en saison, environ 5000 cyclistes empruntent la piste de la rue Rachel chaque jour.

Certains se souviendront de cette « attraction » touristique qui avait pignon sur la rue Rachel Est, au 415, entre les rues Boyer et Mentana. Plusieurs autobus touristiques s’arrêtaient à cet endroit et de nombreux visiteurs fréquentaient le «Palais des nains» qui y donnaient leurs présentations dans les années 1950-1960.

Une épicerie Loblaws a été construite sur les décombres d’une usine désaffectée dans le secteur ouest de la rue.

rue rachel

Petit parc urbain dans la rue Rachel. Photo :© GrandQuébec.com.

D’autres bâtiments remarquables, citons les suivants :

  • L’église portugaise Santa Cruz au 60, rue Rachel Ouest
  • Caserne 16, au 1041, rue Rachel Est
  • Hospice Auclair, au 4220, avenue Henri-Julien (coin Rachel Est)
  • Église Saint-Jean-Baptiste, au 309, rue Rachel Est, auparavant l’une des églises les plus vastes de Montréal. Cette église monumentale, dont la façade est inspirée par l’architecture de la Renaissance italienne, forme avec deux autres immeubles d’importance, l’ancienne académie Marie-Rose (collège Rachel) et l’ancien hospice Auclair, un noyau institutionnel
  • Ancienne succursale de la Banque d’Épargne, à l’angle des rues Saint-Denis et Rachel
  • L’édifice Le Neuville, situé au 1101, rue Rachel Est / Christophe Colomb, de 17 étages, visible à une grande distance
  • Église de l’immaculée Conception, au 1855, rue Rachel Est (coin Papineau)
  • Biotech Angus, au 2901, rue Rachel Est
  • L’Usine Angus, complexe historique
  • Poste d’incendie Angus, au 3165, rue Rachel Est.

Parc Lafontaine

Cet important espace vert de la ville de Montréal, baigné par trois étangs artificiels, est limité au nord par la rue Rachel, au sud par la rue Sherbrooke, à l’est et à l’ouest par les avenues Papineau et du Parc-Lafontaine. Il constitue une parcelle d’un terrain au moins deux fois plus grand qui se rendait au sud jusqu’à la rue Sainte-Catherine et qui avait été acquis au début du XIXe siècle par James Logan, fils de William et frère du célèbre géologue, sir William Logan, honoré dans la toponymie québécoise. Dessiné par le jardinier français Louis-François Chollet, arrivé au Canada en 1890, le parc Lafontaine fut nommé ainsi, en remplacement de Ferme Logan ou de Parc Logan, pendant le mandat du maire Raymond Prefontaine en 1901. C’est Arthur Gagnon, membre de la Société Saint-Jean-Baptiste et secrétaire-trésorier du conseil municipal, qui fit adopter un nom français pour désigner le parc. Cette appellation honore la mémoire de Louis-Hippolyte Lafontaine (1807-1864, qui fut premier ministre conjoint du Canada-Uni, en 1842-1843 et 1848 à 1851, avec Robert Baldwin.

1 commentaire

  1. ROBERT BEAUSOLEIL

    2013/11/28 at 12:27

    ce n`est pas dans l`ouest que Loblaws a ouvert un superbe supermarche mais dans l`est a 10 rues a l« ouest de pie IX!

    Meme si on n`a rien a acheter on se doit d`aller voir cette immense grue transversale qui a été laissée sur place pour rappeler les moteurs de locomotives qu`on y levait a voir

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *