Montréal: ses attraits

Place Canada et Square Dorchester

Place Canada et Square Dorchester

Monuments installés sur la place Canada et le square Dorchester

Monument aux héros de la guerre des Boers (1899-1902)

Square Dorchester. Ce monument commémore à la fois l’héroïsme des soldats morts au champ d’honneur et l’engagement de Lord Strathcona. Celui-ci a équipé un régiment de cavalerie pour la Grande-Bretagne, lors du premier conflit outre-mer auquel a participé le Canada. La guerre opposait le Royaume-Uni aux Boers, descendants des premiers colons allemands, français et néerlandais arrivés en Afrique du Sud aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les territoires occupés jusqu’alors ont ensuite été annexés à l’Empire britannique. Le monument a été inauguré le 24 mai 1907. Don d’un comité de citoyens, par souscription publique.

Matériaux : Bronze, granit. Artistes : George William Hill (1862-1934), Edward et William Maxwell, architectes. Elzéar Soucy, sculpteur. Fabrication : Groupe statuaire : Leblanc-Barbedienne, Fondeurs, Paris. Bas-reliefs et médaillon : A. Bingen, Jeune et Costenoble, Fondeurs, Paris.

Monument aux soldats de la guerre de Boers. Photo de Megan Jorgensen.
Monument aux soldats de la guerre de Boers. Photo de Megan Jorgensen.

Monument à Robert Burns

Le poète Robert Burns (1759-1796)

Barde national de l’Écosse, Robert Burns puise son inspiration dans la culture populaire et le répertoire de la chanson traditionnelle. Il redonne au dialecte écossais sa vigueur et son lyrisme. Il compose chansons et poèmes dès l’âge de treize ans et fait paraître en 1786 son premier recueil en écossais, « Poems, chiefly in the Scottish dialect ». L’oeuvre de ce précurseur du romantisme trouve un écho chez le compositeur Robert Schumann et auprès de l’artistes Eugène Delacroix, dans le tableau La Ballade de Tam O’Shanter.

Collection municipale d’art public. Artiste : G.A. Lawson (1832-1904). Bronze, granit des Laurentides. Réalisation en 1930, copie posthume de l’original, installé à Ayr, en Écosse. A.D.Burton Founder, Londres. Acquisition : Don d’un comité de citoyens d’origine écossaise, à l’occasion du 83e anniversaire de la mort de Burns.

Monument à Robert Burns. Photo de Megan Jorgensen.
Monument à Robert Burns. Photo de Megan Jorgensen.

Le Lion de Belfort

La fontaine de la Sun Life Assurance Company, dite Le Lion de Belfort

Ce monument est une commande de la Sun Life Assurance Company pour souligner le jubilé de diamant de la reine Victoria, en 1895. Le lion, figure héraldique de la couronne d’Angleterre, symbolise la force et la capacité de résistance. Les écussons de la partie supérieure relatent, par la mention gravée, les événements et les personnalités qui ont marqué soixante ans de règne.

Artiste : George William Hill (1862-1934). Robert Findlay, architecte. Matériau : Granit. Réalisation : 1897, réplique du Lion de Belfort, d’Auguste Bartholdi, château de Belfort, France. Installé en 1897 sur l’emplacement présent du Monument à sir Wilfrid Laurier. Relocalisé en 1952 au site actuel.

Lion de Belfort. Photo de Megan Jorgensen.
Lion de Belfort. Photo de Megan Jorgensen.

Fontaine de la square Dorchester

Cette fontaine monumentale est installée en face du Bureau du tourisme de Montréal.

Fontaine de la square Dorchester. Photo de Megan Jorgensen.
Fontaine de la square Dorchester. Photo de Megan Jorgensen.

Monument à Sir Wilfrid Laurier (1841-1919)

Avocat, journaliste et politicien, Wilfrid Laurier est élu chef du Parti libéral en 1887, puis premier ministre du Canada en 1896. Premier francophone à occuper ce poste, il gouvernera le pays jusqu’en 1911. Il prône l’unité nationale et poursuit l’expansion et l’industrialisation du pays vers l’Ouest. Il entreprend d’instituer une politique de libre-échange commercial avec les États-Unis et crée un ministère des Affaires extérieures (1909) ainsi que la Marine canadienne (1910).

Collection municipale d’art public. Artiste : Émile Brunet (1899-1977). Matériaux : Bronze, granit de Mégantic. Fabrication : Bronze : Rudier fondeur, France. Socle : Les Ateliers Brunet. Inauguré le 12 octobre 1953. Don’ un comité de citoyens formé à l’initiative de l’Institut démocratique canadien et de la Canadian Unity Alliance, par souscription publique, en 1953.

Monument à Sir Wilfrid Laurier. Photo par Megan Jorgensen.
Monument à Sir Wilfrid Laurier. Photo par Megan Jorgensen.

Monument à sir John Alexander Macdonald (1815-1891)

Avocat et homme d’affaires, originaire d’Écosse, sir John Alexander Macdonald, préside avec sir George-Étienne Cartier le premier cabinet du dominion du Canada. Il occupe le poste de premier ministre du Canada de 1867 à 1873, puis de 1878 à 1891. C’est sous sa gouverne que s’achève le premier transcontinental canadien, sous le nom de Compagnie de chemin de fer Pacifique canadien. L’expansion territoriale vers l’Ouest et la colonisation des provinces suscitent la révolte des métis francophones de l’Ouest et amènent Macdonald à affronter leur chef, Louis Riel, qui sera exécuté pour trahison en 1885.

Artiste : Edward Wade (1853-1933). Matériaux : Bronze, granit. Fabrication : Bronze : J.W.S. Singers & Sons, Founders. Maçonnerie : Robert Reid. Installation : Inaugurée le 6 juin 1895. Acquisition : Don par souscription publique d’un comité créé par le Sir-John-Alexander-Macdonald Club. Emplacement sur la Place du Canada, arrondissement de Ville-Marie.

Monument à sir John Alexander Macdonald. Photo de Megan Jorgensen.
Monument à sir John Alexander Macdonald. Photo de Megan Jorgensen.

Canon #43

Canon #43. Remis à neuf par le 2e Régiment royal de l’artillerie à cheval le 19 novembre 1988 et par la 3e Batterie d’artillerie de campagne de Montréal en 2015.

La prière est l'arme du fidèle. Une pièce d'artillerie dans le parc de la place du Canada, à Montréal. Photo de Megan Jorgensen.
Canon #43. Remis à neuf par le 2e Régiment royal de l’artillerie à cheval le 19 novembre 1988 et par la 3e Batterie d’artillerie de campagne de Montréal en 2015.

Monument aux militaires morts en combat

À la gloire de Dieu au souvenir des morts immortels à qui nous devons l’honneur et la paix. 1914-1918, 1939-1945, 1950-1953.

Monument aux militaires canadiens morts en combat. Photo de Megan Jorgensen.
Monument aux militaires canadiens morts en combat. Photo de Megan Jorgensen.

Place du Canada

Place du Canada. Photo par Megan Jorgensen.
Place du Canada. Photo par Megan Jorgensen.
Place Dorchester. Photo de Megan Jorgensen.
Place Dorchester. Photo de Megan Jorgensen.

Monument à Monseigneur Ignace Bourget.

Ce monument est situé en face de la cathédrale de Marie Reine du Monde, à côté de la place du Canada.

 

Monument à Mgr Ignace Bourget. Photo de Megan Jorgensen.
Monument à Mgr Ignace Bourget. Photo de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *